.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Layla Harmony Ballade. [PRISE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emiri Eman
PP-makers
avatar

Féminin Nombre de messages : 518
Age : 24
Localisation : Pas loin...
Amour ? : Il est tellement génial. Il me comprend si bien. Je l'aime plus que ma propre vie, plus que n'importe qui. Kinsue. Rien que son prénom me fait frissoner 8D
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Classe:
Particularités/pouvoirs: Hermaphrodite les jours d'orage, atteint une force, une agilitée ainsi qu'une amelioration de la vue peu commune et très elevée lorsqu'elle se transforme. Elle va pouvoir acceder à ses pouvoirs sans orage, et sans transformation. Elle peut liberer une quantitée d'energie plus où moins puissante qui crée une onde de choc et peut faire reculer ses adversaires, non maîtrisé et non découvert.
Sang: Humain

MessageSujet: Layla Harmony Ballade. [PRISE]   Mer 27 Mai - 17:12

Layla H. Ballade.
[veuillez appeler le personnage comme ceci, et ne pas intégrer son 2eme prénom en intégralité]

Avatar 1 ~ Avatar 2 ~ Avatar 3

Cousine éloignée d'Iku.
Personnage à contexte.

      Paragraphe:
    Layla, née d’un père Japonais et d’une mère Belge, grandit dans une solitude accrue par l’absence de ses parents... Elle dispose d'un visage plutôt fin, mangé par les grands yeux européens gris clair profonds de Layla, enfermés entre de longs cils noirs, ils ressortent sur sa peau d’albâtre, claire comme du lait. De fin et longs cheveux teinté d’un bleu clair turquoise, nuancés par des reflets bleus marines, tombent dans son dos, un peu plus bas que sa taille, comme une cascade d’eau claire. De carrure mince, elle est plutôt petite et frêle, elle a des jambes musclées par l’exercice qu’elle pratique, autant course à pied que tennis, elle court vite, vive comme un chat. Cela ne l’a pas épargnée des coups et brimades de ses camarades de classe des le collège. Layla n’a jamais été très appréciée des autres, se faisant souvent insulter de son attitude froide, indifférente. La jeune fille ne sourit jamais, ce mot est comme un tabou, une chose interdite qu’elle n’avait pas le droit de faire. Sur son visage flotte toujours ce masque neutre, presque blasé, qui lui a valu beaucoup de bleus. C’est lors de sa dernière année de primaire qu’elle a fait sa tentative de suicide en ingurgitant de multiples médicaments. Presque inconsciente du sort de la mort qui avait flotté sur son être, elle cherchait simplement des réponses à ses questions, qu’est ce que la mort ? Elle n’eut jamais cette réponse, réchappant de ce triste sort pour affronter le collège où a commencé la déferlante de coups. Elle n’a jamais été bonne en cour, elle enchaine les échecs en cours de langues, mathématiques, sciences et autres, mais le sport est la seule chose qu’elle réussisse à faire plus que convenablement, elle excelle, boostée par la course qu’elle pratique si souvent. C’est en rentrant des cours, un soir, qu’elle se fait agresser par deux garçons de son collège à qui elle n’avait fait d’autres tords que d’être elle même. A son réveil, la pluie tombait à flots, et une onde de lumière presque surnaturelle inondait la rue, elle tourna ses prunelles vers cette boule de Cristal qui émet tout ce flot de lumière. Elle s’en approcha, et découvrit gravé dans la pierre, le nom d’Ark. C’est plus tard, après l’avoir ramenée chez elle, et le lendemain s’être rendue au collège, qu’elle se rendit compte de l’attitude des gens envers elle. Ils ne faisaient plus du tout attention à elle, plus de bousculades, rien, néant. Elle était comme invisible, plus effacée qu’a l’habitude, sauf que cette fois ci ce n’était pas entièrement de sa faute, et elle découvrit l’absence de ses parents. Ils devaient pourtant être rentrés, malgré leurs fréquentes absences, ils auraient également dus rentrer lors de cette longue semaine… Semaine qu’elle passa seule, comme si tout le monde l’ignorait et l’oubliait, ce n’était pas si désagréable, mais troublant, très troublant. Et c’est un matin qu’elle reçu un coli ainsi qu’une lettre, une lettre de sa mère. Elle disait qu’ils étaient partis pour un voyage en Afrique du sud, d’une longue durée, encore indéfinie, qu’elle devrait se rendre dans une pension lors de leur absence. Et c’est les larmes aux yeux que Layla ouvrit le paquet, découvrant avec effroi qu’il contenait une deuxième boule, Baroque. Quelques jours plus tard, Layla se retrouvait sur ce bateau… Celui qui la mènerait bientôt à Mahora.

    Classe : SHINIGAMI.
    (son pouvoir est libre, mais doit coïncider avec
    le fait qu'elle puisse faire sortir une faux de sa main.)


      Exigences :
    Un bon niveau de RP, J’exige un texte avec le minimum de fautes possibles, une bonne syntaxe. Vous devez vous montrer fidèle au personnage ainsi qu’au forum, et accepter des RP avec notre gentille Admin Iku qui m’a donné tous ces critères, car ce personnage étant une de ses créations… Voilà.

_________________
Merci Kiki <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Layla Harmony Ballade. [PRISE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Introduction :: Présentations :: Personnages prédéfinis-
Sauter vers: