.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam A. Silver

avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Localisation : Aux cotés des nuages, emporté par le vent.
Loisirs : Manger des pâtisseries, Peindre et écrire des poèmes, Me dépenser en faisant du sport ou bien rêver en pleine nature...
Amour ? : Mmmh...
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Classe: Animorphe
Particularités/pouvoirs: Se transforme en Faucon Crécerelle [Maîtrisé] || Intuition [Imprévisible] || Contrôle du Vent [Non entièrement maîtrisé]
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Emiko   Dim 9 Aoû - 22:43

I - Fiche d'identité

Nom: Yoru [Nuit]
Prénom : Emiko
[Enfant souriante]
Deuxième prénom/ Surnom: Amako [Enfant de la Pluie] / Ses surnoms les plus courants sont Ama et Miko.

Age : 15 ans
Date de naissance : 7 mai 1993

Nationalité : Japonaise

Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle



II - Présentation Physique

Description Physique : [13 lignes minimum]

Emiko est plus ou moins grande. Du haut de ses un mètre soixante cinq, elle ne pèse pas plus de quarante neuf kilogrammes, ce qui fait donc d’elle une fille assez mince. Sa silhouette fine n’en est pas moins élancée, et cache des muscles peu volumineux malgré l’extraordinaire force qu’ils possèdent. Elle se déplace d’une allure fluide et régulière, chacun de ses pas inspirant grâce et souplesse. Sa démarche rappelant un envol ne quittant jamais le sol. Lorsqu’elle court, c’est toujours avec cette agilité aérienne captivante. Chacun même de ses gestes sont emplis d’une fluidité simple et agréable qui lui est unique. Ses pas sont toujours silencieux, et il lui est très facile de passer inaperçu, la discrétion faisant sans conteste parti de ses qualités. D’un coté plus féminin, ses courbes se forment doucement et ne promettent pas une apparence opulente, au contraire.
Emiko possède un visage enfantin légèrement rond, son menton acuminé surmonté par une petite bouche aux lèvres fines recouvrant des dents parfaitement alignées d’une blancheur cristalline. Elles affichent toujours un demi-sourire simple et doux, malgré une sincérité irrégulièrement présente. Son nez, admirablement dessiné, détient un coté enfantin adorable. Ses joues rosissent facilement et sont plutôt pâle, tout comme le reste de son corps.
Des yeux expressifs d’un bleu céleste viennent illuminer le tout, pétillants d’énergie, reflétant magnifiquement la lumière en un léger éclat phosphorescent, dominé par de fins sourcils suivant la courbe formée par le dessin des yeux.
Ensuite, Emiko dispose de magnifiques cheveux sombres s’approchant du violet ou du bleu, et possédant une texture merveilleusement soyeuse. Une chevelure épaisse coiffée en un carré plongeant encadrant admirablement son visage souriant, parfois orné de barrettes simples, accentuant son apparence enfantine. Des mèches sauvages cachent souvent une partie du visage d’Emiko, dont ses yeux.
Le style vestimentaire de la jeune fille est difficile à définir. Plutôt féminin, léger à porter, elle aime ce qui s’approche des uniformes scolaires avec une touche d’originalité. Elle aime agrémenter sa tenue à l’aide d’un ruban qu’elle ajuste généralement à la place d’une cravate. Dans les tons globalement violets, cela ne signifie pas qu’elle ne change pas cette couleur par des teintes bleues ou autres selon son humeur.
Pour résumer, Emiko est une jeune fille à la beauté magnifiquement enfantine.



III - Présentation Morale
Caractère général : [10 lignes minimum]

Le premier mot qui pourrait venir à l’esprit à propos d’Emiko est « mystérieuse ». La jeune fille, déjà, ne parle pas beaucoup. Mais il est encore plus rare de l’entendre se dévoiler à propos d’elle-même. Très renfermée, Emiko est le genre de personne qui bouillonnent à l’intérieur, mais qui ne montrent pas son véritable soi aux autres. A la place de confier ce qu’elle ressent vraiment, elle affiche incessamment ce même demi-sourire dont il n’est souvent pas difficile d’y remarquer la fausseté. Car très fréquemment, elle est en grandes réflexions intérieures avec elle-même. De ce fait, l’un de ses traits de caractère est son esprit souvent distrait, mais cela est aussi dû à sa personnalité rêveuse. Timide, elle peut paraître distante et antipathique au premier abord, mais ne vous en faites pas, elle n’est pas réellement comme ça. Après avoir jaugée la personne devant elle, Emiko se fait une idée générale et l’accepte ou non, mais elle n’a pratiquement jamais détesté quelqu’un. Pas très apprécié, certes, mais l’Arme Humaine possède un grand cœur, qui est d’ailleurs vide. C’est une amie exceptionnelle, à qui on peut parfaitement faire confiance, qui se montre toujours attentionnée et gentille, sans pour autant être collante. Ce n’est qu’à ses proches qu’elle affiche un sourire absolument sincère et heureux, car pour elle, l’amitié est très précieuse. D’une manière générale, Emiko est gentille et généreuse envers les autres. Elle n’aime pas laisser quelqu’un dans le besoin et essaye toujours de trouver quelque chose pour satisfaire le mieux possible, au moins indirectement. Dynamique, elle aime profiter de la vie et communiquer sa joie à ses proches. D’un naturel pourtant sérieux, elle est généralement calme et posée, et il lui est extrêmement difficile de perdre son sang-froid, réfléchissant toujours à une solution probable et gardant son optimisme en chaque situation, quelque soit la délicatesse de celle-ci. Persévérante, elle n’abandonne qu’aux extrêmes limites. Intelligente, elle ne se laisse jamais manipuler et est très observatrice. Cependant, si elle n’accepte pas une personne, elle peut se montrer agressive si elle ne l’ignore pas. Détestant les provocations, elle répond souvent impulsivement à ces dernières. De plus, elle manque cruellement de confiance en elle, défaut qu’elle porte comme un fardeau depuis bien longtemps. Au plus profond d’elle-même, Emiko cache une certaine sensibilité qu’elle essaye vainement de surmonter.



Goûts : [3 lignes minimum]

Coté nourriture, Emiko est végétarienne. Elle n’aime pas vraiment la viande et s’en passe volontiers. Pour le reste, elle n’est pas difficile et accepte à peu près tout, bien qu’elle ne mange pas beaucoup. Elle a tout de même une préférence pour les nouilles, notamment les ramens.
La jeune Arme Humaine adore le rock et les musiques entraînantes tout autant que les douces mélodies, et aime la musique en général. D’ailleurs, elle pratique le piano qui sait l’emmener aux tréfonds de son âme grâce à des notes harmoniques dont Emiko est la créatrice.
La jeune fille adore voyager, découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles expériences et ne s’en lasse pas. Elle aime se sentir libre, déliée de contraintes et de devoirs, même pour un court instant, cela la rend heureuse.
Montrant parfois des signes de claustrophobie, Emiko préfère largement les grands espaces qu’une pièce de quatre murs close, et se réfugie souvent à l’extérieur, où elle aime réfléchir en compagnie des murmures du vent, avec qui elle possède des affinités particulières.
Sa couleur favorite est le violet, symbole du rêve, de l’amitié, de la délicatesse, de la méditation et de la paix, mais aussi de la mélancolie et de la solitude.
Une partie d’elle adore combattre, sentir sa force parcourir son corps, la présence de cet acier mortel, et prend le combat comme un jeu, une danse, un plaisir.
Ce qu’elle déteste le plus au monde sont certainement les personnes hypocrites, narcissiques, mensongères, déloyales, lâches et tout ce qui s’y apparente.
Elle aime le sport en général, surtout les arts martiaux, et plus précisément se dépenser et se voir progresser.



V - Pouvoirs

Classe : Arme Humaine

Statistiques :
Type : Foudre – Vent
Anomalies : Tétanie
Force : 90 - Dommages physiques : 720_810
Défense : 50 - Défense physique : 250
Magie : 20 - Dommages magiques : 50_70
Résistance : 40 - Défense magique : 140
Vitalité : 70 - Points de vie : 4 900
Dextérité : 80



Description du pouvoir : [4 lignes minimum/ 2 pouvoirs maximum]
La première faculté surnaturelle d’Emiko lui appartient grâce au fait qu’elle est une Arme Humaine. Elle peut, selon ses désirs, faire émerger de son corps des lames d’acier parcourues d’électricité aussi tranchantes que résistantes. Souvent au niveau des articulations (genoux, coudes, extrémités des phalanges des doigts…), dans son dos ou le long de ses membres (ce sont pour l’instant les seuls endroits où elle arrive à en créer.) Elle arrive, en se concentrant, à changer la forme de ses lames, en y ajoutant par exemple de multiples épines foudroyantes ou en les arquant. A chaque utilisation, Emiko éprouve une légère douleur à l’endroit où elle a fait naître un élément en acier, accompagné de minces filets de sang. Les blessures causées par l’acier sont censées se résorber presque instantanément lorsque les lames disparaissent, ne laissant qu’une fine cicatrice éphémère. Néanmoins, elle n’a pas encore une totale maîtrise de cette capacité, ses utilisations étant pour l’instant instinctives, et il se peut qu’elle découvre de nouvelles optionalités.

Le second pouvoir dont est doté Emiko est la télékinésie, ce qui la rend capable de déplacer des objets par sa seule volonté. Cependant, ce don lui est encore inconnu et sa maîtrise totalement nulle.

Atouts : [3 atouts maximum]
Les principaux atouts d’Emiko sont indéniablement son incroyable force physique et sa vélocité très élevée. En effet, Emiko peut faire preuve d’une célérité formidable et, alliée à sa puissance, en fait une adversaire pouvant se montrer redoutable lorsqu’elle compense ses faiblesses. Ajoutons à cela qu’elle possède une endurance plus que respectable, lui permettant de se battre longtemps sans perdre son souffle.
Faiblesses : [supérieur ou égal au nombre d'atouts]
Cependant, Emiko est loin d’être parfaite. Sa défense et sa résistance moyennes bien qu’assez satisfaisantes mises à part, elle est absolument nulle en magie, et il ne faut pas compter sur elle pour lancer des sorts offensifs. L’un de ses plus grands points faibles est le fait qu’elle agit souvent impulsivement, poussée par l’émotion et réagissant instinctivement aux provocations, ce qui peut la rendre prévisible. Si elle se montre assez intelligente pour, parfois, vaincre cette faiblesse, elle ne peut se contrôler lorsque c’est une personne alliée qui est mise en jeu. Son manque de confiance en elle la désavantage souvent, et elle se montre plutôt réticente à se battre. Elle est souvent hésitante pour donner des coups, bien qu’elle aime sentir sa force parcourir son corps, et n’éprouverait absolument aucun remord à blesser quelqu’un qu’elle déteste. Oui, en combat, Emiko n’est plus la même et si elle surmonte ce dernier point faible, elle perd pratiquement toute sa lucidité et entre dans une danse d’acier libre et sauvage. Pour elle, combattre est une manière de s’évader et elle aime se sentir puissante. Lorsqu’elle est dans cet état, elle laisse souvent des ouvertures, tout à son plaisir de se mouvoir mortellement, et ne perçoit pas la douleur, ni même le danger qui l’accompagne.


Dernière édition par Emiko le Lun 10 Aoû - 15:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-tsukiyo.forumactif.org/forum.htm
Liam A. Silver

avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Localisation : Aux cotés des nuages, emporté par le vent.
Loisirs : Manger des pâtisseries, Peindre et écrire des poèmes, Me dépenser en faisant du sport ou bien rêver en pleine nature...
Amour ? : Mmmh...
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Classe: Animorphe
Particularités/pouvoirs: Se transforme en Faucon Crécerelle [Maîtrisé] || Intuition [Imprévisible] || Contrôle du Vent [Non entièrement maîtrisé]
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: Emiko   Dim 9 Aoû - 22:48


IV - Histoire
[20 lignes minimum]


Peut-on survivre sans passé ? Peut-on commencer sa vie à dix ans lorsque nous ne connaissons rien d’elle ? Pourtant, moi, je l’ai fait.




Mon premier souvenir remonte à environ huit ans. Ma mémoire me permet de me rappeler aussi loin que là, un voile épais et infranchissable recouvrant le reste de mon enfance. Je me souviens d’une clairière au crépuscule, de nombreux corps gisant dans l’herbe anciennement d’un vert sûrement magnifique, à mes pieds trempant dans une flaque de sang, tout mon être maculé de ce liquide vermeil. Debout, au centre de ce carnage, des dizaines de lames d’acier tranchantes émargeant de mon corps douloureux, le regard terne, bien qu’on puisse peut être discerné une lueur d’incompréhension, j’avais tout oublié. Je commençais à marcher, d’un pas étrangement souple et régulier, vers un lieu inconnu. J’avais même perdu la connaissance du langage même, et n’était qu’une ombre mouvante se déplaçant au gré de ses instincts. Mes habits déchirés, j’avançais sous une pluie torrentielle, le tonnerre menaçant chaque seconde. La nuit s’installait peu à peu, et le déluge ne tarissait pas. La température baissait de plus en plus. Jusqu’à ce qu’un humain se présente devant moi. Un adolescent d’une quinzaine d’années. Tout d’abord, ses yeux s’agrandirent de terreur et de surprise, mais bientôt, il me recouvrit avec son manteau et, avec un sourire bienveillant, m’empêchant de tomber avec son bras, il me guida doucement parmi les arbres.

Je l’appelais « Grand Frère ». Grand, une carrure d’athlète, il possédait un magnifique visage aux tendres yeux émeraude, encadré par des cheveux négligés partant sauvagement en mèches farouches d’un brun s’accordant merveilleusement avec le teint hâlé de sa peau. Malgré mon amnésie et ma différence, il m’avait adopté tout de suite comme sa petite sœur, veillant sur moi et m’apprenant à parler et à effectuer toutes sortes de choses. Il ne possédait pas un appartement dans une petite ville du Japon, en montagne, où il étudiait. Il était gentil et attentionné.

Moi, je rattrapais mes années de primaires, apprenant vite, et m’interrogeait sur tout. Beaucoup sur moi, aussi. D’où venais-je, qui étais-je, qui étaient mes parents, pourquoi j’arrivais à faire jaillir de l’acier de mon corps… Mais toutes ces questions restaient sans réponses. Parfois, dans mes songes, de courtes visions de mon passé déferlaient en moi, mais je n’arrivais pas à tout comprendre. Elles relataient des événements (ou des parties d’événements) mélangés, et il m’était impossible d’éclaircir le tout. Pour mon identité, nous avions choisis le prénom « Amako », et le nom « Yoru », en rapport avec les conditions de mon premier souvenir. Mais Grand Frère a préféré « Emiko », car je souriais tout le temps, déjà, à cette époque. Ma date de naissance à aussi été choisi selon mon premier souvenir, et les déductions d’Onii-sama sur mon âge. Malgré cela, je n’arrivais pas à me lier d’amitié. Je me montrais distante et effacée, ce qui me valait bien des brimades que j’essayais d’ignorer.

Pourtant, j’aimais la vie que je menais. Surtout grâce à Grand Frère, avec qui je partageais de merveilleux moments. Cela faisait maintenant une année que je vivais avec lui, et je l’admirais énormément. Bien sûr, les meilleures choses ont une fin, c’est bien connu, et mon histoire ne serait pas intéressante si ce bonheur était éternel. La santé d’Onii-sama était déjà fragile, et sa fin semblait se rapprocher de plus en plus. Je refusais naïvement de croire en cette dernière et l’aie soutenu jusqu’au bout. Mes pleurs ne le ramenèrent pas à la vie.

J’avais décidé de revenir là où tout avait commencé. Dans cette clairière. Bien sûr, les corps n’y étaient plus. Je désirais m’enfoncer plus dans la forêt, jusqu’à que j’y découvre une bâtisse abandonnée, presque en ruine. J’y entrais, hésitante, et découvris les décombres de mon ancienne maison. Tout était sans dessus-dessous, les meubles renversés, des documents éparpillés, des photos gisant à terre, montrant deux adultes entre lesquels souriait une petite fille aux cheveux violacés. C’est là que je me rappelai de tout.

Ma tendre enfance s’est déroulée plutôt paisiblement, avec comme parents deux formidables êtres aimants. Jusqu’au jour où, brutalement, il a fallu déménager pour des raisons qui me sont restées mystérieuses. Laissant notre maison de Kyoto, nous nous sommes rendus dans cette habitation à l’orée des bois, près d’un petit village traditionnel insignifiant où je continuais à aller à l’école. A cette époque, je me faisais beaucoup d’amies et j’étais heureuse. Mais un jour, un groupe d’une vingtaine de personnes armées entrèrent dans la maison, ordonnant à mes parents de me leur livrer. Ils ont refusé, et ma mère m’enjoignit de fuir, si sèchement que je ne pu ni protester, ne demander des explications. Alors je me mis à courir, ignorant les coups de feu résonnant dans mon dos, et les cris déchirant de mes parents. On me rattrapa assez vite, et terrorisée, je ne pouvais m’empêcher d’avancer dans l’herbe, sous des nuages menaçants. Malheureusement, c’est dans cette clairière que je trébuchai, emportée par mon élan. Le groupe qui me suivait m’encercla, me sommant de les suivre sans répliquer. Ils avaient dit ça comme si j’allais les écouter. Au lieu de ça, je découvris l’un de mes pouvoirs. Des lames d’acier dangereusement mortelles naquirent sur mon corps, pour s’introduire dans ceux de mes assaillants qui s’approchaient de plus en plus de moi, sûrement dans l’espoir de me neutraliser. Ils connurent ainsi une fin douloureuse et agonisante, et je me rendis compte de ce que j’avais fait. C’est là que le choc de l’incompréhension, de la surprise dû à la découverte de mon pouvoir, et le fait que j’ai tué, mélangèrent des émotions intenses qui me provoquèrent une amnésie totale.

Revenant peu à peu à moi dans les ruines de mon ancien chez-moi, je me laissais tomber à terre, sur mes genoux, des perles de sueur parcourant mon front suite au flash assez violent que je venais d’endurer. D’un coup, j’avais retrouvé ma mémoire, mes origines, et tout ce qui m’avait été volé. J’en étais heureuse et un peu troublée, mais surtout soulagée. Je n’eu pas le temps de réfléchir trop sur mon sort. Une voix autoritaire me surprit. L’ordre était clair.

« Ne bougez plus ! N’essayez même pas de commettre le moindre geste offensif, vous êtes cernée ! » J’entendis des bruits de pas. Trop pour qu’il s’agisse d’un seul homme.

« Vous voyez, je savais qu’elle reviendrait un jour ou l’autre. Ca valait le coup d’attendre quatre ans ! » Légère pointe de sadisme dans ces paroles.

« P’tête, ‘fin on était bons pour rater l’opération Mahora à trois mois près, comme même ! »

Lentement, je me retournais, mon sang se glaçant en reconnaissant les uniformes que portaient les hommes. Toute émotion, peur y compris, disparut de mon âme. Y surgit une colère obscure qui eut tôt fait d’activer mon pouvoir. Des lames apparurent dans le prolongement de mes articulations, des crêtes d’acier dangereuses jaillirent le long de ma colonne vertébrale et sur mes membres, je m’élançai comme une furie sur eux, les tuant avec un plaisir et une rage providentiels. Lorsque le combat fut terminé, à bout de force, je m’évanouis entre les cadavres.

Reprenant difficilement une vie d’étudiante normale à Tokyo avec l’argent que j’avais trouvé dans la maison, je me spécialisais dans l’informatique et vivait dans l’internat de mon lycée. La phrase qu’avait prononcé le Witch Hunter (j’avais vu ce nom sur leur uniforme) m’intriguait beaucoup. Mahora. Malgré de nombreuses recherches sur internet, je ne pu trouver d’information à son sujet. C’est lorsque je piratai le site des Witch Hunter, qui avait été très difficile à trouver, que je découvris que Mahora était une île où se trouvaient des personnes surhumaines, possédant son propre gouvernement et se situant à environ quarante kilomètres d’Osaka. Imprimant les informations, je préparais mes affaires et parti le soir même vers cet endroit où je pourrais trouver des réponses aux nombreuses questions que je me posais.

Une voix chante au fond de moi. Sa voix est ironique, presque moqueuse. Elle me murmure que je n’ai pas récupéré la totalité de ma mémoire. Pourquoi ?





VI – Personnel
Ou avez vous connu le forum ? Ceci est un double compte. Avez-vous deviné qui je suis ?
Comment le trouvez-vous ? Simplement merveilleux <3
Quel est votre niveau de RP, en général ? Généralement j’écris entre les 20~45 lignes selon mon partenaire de RP et mon inspiration, mais il m’arrive de sortir d’énormes post…



Code de presentation :
Validé [TOI JE T'AAAAIIIIME <333]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-tsukiyo.forumactif.org/forum.htm
Emiri Eman
PP-makers
avatar

Féminin Nombre de messages : 518
Age : 24
Localisation : Pas loin...
Amour ? : Il est tellement génial. Il me comprend si bien. Je l'aime plus que ma propre vie, plus que n'importe qui. Kinsue. Rien que son prénom me fait frissoner 8D
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Classe:
Particularités/pouvoirs: Hermaphrodite les jours d'orage, atteint une force, une agilitée ainsi qu'une amelioration de la vue peu commune et très elevée lorsqu'elle se transforme. Elle va pouvoir acceder à ses pouvoirs sans orage, et sans transformation. Elle peut liberer une quantitée d'energie plus où moins puissante qui crée une onde de choc et peut faire reculer ses adversaires, non maîtrisé et non découvert.
Sang: Humain

MessageSujet: Re: Emiko   Lun 10 Aoû - 9:56

Alors alors ^o^

Ben moi j'ai presque tout lu, il me reste l'histoire.
Alors non j'ai pas deviné qui tu es parce que je suis vraiment nule à ce jeu ._.'
Mais sinon j'aime ta fiche et ton personnage, je suis pas assez reveillée pour te faire une critique constructive bien qu'il me semble que ce soit bien *-* J'aime beaucoup *-*

Putain ton histoire commence presque comme celle d'Emi Oo (Celle que j'ai pas encore posté :]) Mais juste la première ligne. (En fait j'ai lu que celle la ._.)

_________________
Merci Kiki <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Emiko   Lun 10 Aoû - 12:00

TOI, JE T'AIME BEAUCOUP, TU SAIS ???
Putain, ce personnage ressemble énoormément à Iku owo ! Génial ! Ça te dit un rp, un de ces jours ???

Sinon, t'es déjà détectée, Shinigami-chan \o/ Rien que ton style d'écriture est parlant. J'accroche, j'adhère, je suis FAN. Aaahh~ marie toi avec moiii~ <3 [jvais finir par rendre Iku bi si ça continue **OUT**]

Enfin brefouille, comme je le disais auparavant : J'ADORE ET J'ADHÈRE. Mais (oui, il y a toujours un mais -_-), par contre, peux-tu préciser sur le pouvoir ? Le fait qu'il y ai de l'acier pouvant sortir de partout de son corps est assez exagéré, enfin du moins pas assez pour les faiblesses ! De plus, l'idée des lames est un peu beaucoup la même que la mienne, étant donné qu'Iku n'a que des lames qui lui sortent du corps [quand ça touche les armes du bassin, dos, épaules et omoplates, ce sont des lames incurvées]. Alors essaye de faire, comme je l'ai fait, certains points d'armes connus ou non. Par exemple, une arme à feu sortant du bras, projetant des balles très aiguisées et électrisées [ce qui irait pas mal avec le type foudre]. Mais ce n'est QU'UN EXEMPLE, tu peux t'en inspirer pour éditer mais c'est qu'un exemple xD
Précision : Le nombre d'armes sortantes du corps compte en UN SEUL pouvoir. Par exemple, moi, j'ai fais des armes aux poignets, épaules, omoplates, rotules, bassin, dos, etc, mais j'ai aussi sortit un don de sang régénérateur, comme tu as fais sortir un don de télékinésie.

Sinon, y'a rien, pas de fautes d'ortho, pas de fautes de syntaxe, t'as un style putain de parfait, ça m'inerve T^T Mais jveux rp avec toi, jte lâche pas 8D.

N'empêche, ta persotte et ma persotte sont presque identiques XDD c'est énorme. Elles ont exactement les même goûts ! Elles sont végés, musiciennes, fans de sport et claustrophobes. Putain je te kiffe trop toi xDDD

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Emiko   Lun 10 Aoû - 12:48

Oh putain merde.

C'est tout simplement superbe. J'adore j'adore j'adore l'histoire, elle est magnifique. Ton vocabulaire est sublime, tes phrases se finissent juste au bon moment, l'assemblage de celles-ci donne une lecture, un texte joli. Comme j'aime, quand on a l'impression que c'est une mélodie. J'étais totalement envoûtée, je trouve ton style magnifique, et j'avais les larmes aux yeux au début alors que " Hey you de pony pony run run" passait sur mon Deezer, la chanson qui donne vraiment pas envie de pleurer. Vraiment, j'adore.

En plus, c'est très bien présenté, je trouve ça trop joli. Franchement, ouaw. En fait, au début je comptais pas lire, comme je le fais tout le temps mais comme j'ai lu le truc de Nina (Emiri) sur l'Histoire là, j'ai lu la première ligne, et je peux te dire... J'étais totalement envoûtée, je me suis dit : PUTAIN JE VAIS LIRE CA. Donc c'est ce que j'ai fait. ._.

Vraiment, bravo. J'adore. Re-Bienvenue, et je ne sais pas qui tu es. X'D

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 23
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: Emiko   Lun 10 Aoû - 13:00

Bienvenue ! J'ai la flemme de lire, mais je repasserai t'nquiètes pas <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Liam A. Silver

avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Localisation : Aux cotés des nuages, emporté par le vent.
Loisirs : Manger des pâtisseries, Peindre et écrire des poèmes, Me dépenser en faisant du sport ou bien rêver en pleine nature...
Amour ? : Mmmh...
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Classe: Animorphe
Particularités/pouvoirs: Se transforme en Faucon Crécerelle [Maîtrisé] || Intuition [Imprévisible] || Contrôle du Vent [Non entièrement maîtrisé]
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: Emiko   Lun 10 Aoû - 15:41

Merci beaucoup à vous, Allen et Iku! Vous pouvez pas savoir à quel point ça me fait plaisir ='3

C'est pas du jeu, Iku a trouvé tout de suite qui j'étais >.< Donc, j'ai un peu modifié le pouvoir, est-ce que c'est bon? =3

Sinon, le fait qu'Emiko ressemble a Iku est un super hasard >w<, j'ai passé un peu plus d'une journée sur sa présentation et j'en suis super contente, et sinon j'accepte d'office pour un RP avec Iku >3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-tsukiyo.forumactif.org/forum.htm
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Emiko   Mar 11 Aoû - 7:43

Tu es VALIDEE, jeune fille \o/
Et n'oublie pas de me réserver ton post d'arrivée !

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emiko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emiko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Escalier B => Couloirs][Emiko+Honoka] Juste après l'horreur...
» [Couloirs=> Infirmerie][Emiko, Sonnay, Guild] 1er Round
» Emiko Cottady
» The Heart Asks Pleasure First [PV: Byakuya & Emiko]
» BFF sortie de fifou. Ou pas. [pv Hoplà et Emiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Introduction :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: