.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'aime... Mais sais-tu ce qu'est l'amour? [PV Nevh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Asimov
Scénariste
Scénariste
avatar

Masculin Nombre de messages : 365
Age : 25
Localisation : Sur le trône des Enfers... m'y rejoindra-tu ?
Loisirs : Faire tourner les gens en bourrique !
Amour ? : Nevh Vanderheague. Ça vous dit quelque chose ?
Date d'inscription : 29/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Norou
Particularités/pouvoirs: Maîtrise de l'énergie/Manipulation de l'arc Vassilissa
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Je t'aime... Mais sais-tu ce qu'est l'amour? [PV Nevh]   Sam 28 Nov - 12:20

[C'est court-euh~♪ Et c'est nul aussi U_U' Désolé >___<]

"Exercice 3 p. 57: Dans les phrases suivantes, soulignez les mots formés avec un morphème grammatical."

Samaël poussa un long soupir et se laissa partir en arrière contre le dossier moelleux du fauteuil dans lequel il était assis. Ces morphèmes, il aurait adoré les pulvériser! Il ferma les yeux, tentant de se remémorer le cours du matin, mais ses pensées étaient envahies par un même visage qui ne voulait pas s’esstomper. Le jeune homme soupira (de frustration, cette fois ci), ouvrit son cahier de leçons et le feuilleta rapidement avant d’arriver à la page qu’il cherchait. Il réprima un baîllement et lut à mi-voix :

-Alors… Il existe une unité de sens qui est plus petite que le mot : c’est le morphème. Hmmm… Il existe deux sortes de morphèmes : les morphèmes grammaticaux qui font office de préfixe…

Mais il n’était pas à ce qu’il faisait. Excédé par son manque de concentration, il referma violemment le cahier et le lança sans ménagements sur le bureau. L’anglais, en temps normal, ne lui posait pas trop de problèmes, mais il n’arrivait pas à travailler.
Son esprit était entièrement focalisé sur Nevh.
Samaël se leva du fauteuil, noua ses cheveux en une petite queue-de-cheval et s’approcha de la fenêtre de sa chambre. Dehors, il pleuvait sans discontinuer depuis le début de l’après-midi. À présent, le soir nimbait le paysage diluvien de lueurs crépusculaires. Le Russe appuya son front brûlant contre la vitre rruisselante et par conséquent froide. Il n’était à Mahora que depuis un mois à peine et depuis, il n’y avait pas un jour sans qu’il ne pense à son colocataire Shinigami. Oh, bien sûr, ils logeaient ensemble et suivaient les mêmes cours, alors il pensait obligatoirement à lui… Mais c’était différent.
Un écair déchira le ciel. Le blond releva la tête et retourna se nicher dans le fauteuil, délicieusement chaud et confortable. Il reserra étroitement son pull autour de lui et se pelotonna, genoux sous le menton, se fichant du tiers comme du quart que ses chaussures salissent le revêtement du siège: il ferait le ménage plus tard. Ses yeux se fermèrent doucement et il laissa ses souvenirs l’envahir. Nevh surgit sans son esprit. Son adorable sourire. Son air enfantin Ses câlins incessants, ses manières surprenantes mais agréables de montrer son affection. Nevh endormi, paisible, la bouche entrouverte. Nevh dans le parc, poursuivant en riant un papillon. Nevh sous la douche.
Samaël rougit doucement à ce souvenir. Le Faucheur s’était douché en dernier, et l’eau chaude était par conséquent entièrement utilisée. Surpris par le jet glacial, Nevh s’était mis à piailler en cognant contre les parois de la cabine. Le Russe, imaginant le pire, s’était précipité dans la salle d ebains et avait surpris son colocataire en tenue d’Adam. Une agréable chaleur interne envahit le blond qui se frissonna: Nevh éveillait en lui des sensations et des fanatsmes encore jamais éprouvés.
Il fallait qu’il se rende à l’évidence: il était follement amoureux du Shinigami.


-Ne te fais pas d’illusions, Samy… Il est peu probable qu’il soit gay…

Ayant prononcé ces mots, Samaël sentit une grande tristesse l’envahir, teintée de résignation. Il s’assoupit, bercé par le crépitement de la pluie. C’est alors que quelqu’un ouvrit la porte et entra dans la chambre. Le jeune homme jeta un coup d’œil par dessus le dossier de son fauteuil :

-Ah… C’est toi, Nevh ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 24
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: Je t'aime... Mais sais-tu ce qu'est l'amour? [PV Nevh]   Lun 28 Déc - 12:42


Nevh courrait dans les couloir à la recherche de sa faux. Le jeune garçon avait décidé de jouer au loup avec sa faux, mais à chaque fois il perdait alors il faisait la tête, tout seul certes. Quand il passa devant un tableau, il s’arrêta pour l’admirer, tellement longtemps qu’il s’endormit, bavant longuement sur lui. Ce n’est qu’un élève, inquiet pour le shinigami, qui décida de secouer son épaule légèrement. Bien sûr, il ne faut jamais déranger Nevh dans un sommeil. Il hurla comme un singe hurleur, leva les bras et se mit à tourner en rond en criant : « Il me poursuit ! Ah ! il me poursuit ! ». Le garçon finit par courir en ligne droite, donc de partir, sur l’air choqué de l’élève qui était un peu traumatisé par la scène qu’il venait de voir. Nevh se mit à rire gaiement et se mit à courir normalement, il passa voir Iku, l’embêta un peu, elle et Boyd, lui tira la langue et finit par partir. Là était une journée banale pour Nevh. Il croisa Sanzo, le surveillant, et ne pu s’empêcher de le suivre comme un petit chien. Bien sûr, cela embêter beaucoup l’homme qui le repoussa méchamment à chaque fois, mais Nevh s’entêta à la suivre. Nevh avait un grand sourire aux lèvres, si bien qu’on pourrait dire un gros pervers. Excédé, Sanzo l’enferma dans un placard, le jeune homme commença à taper la porte comme un détraqué en hurlant encore et encore pour qu’on le délivre. Ce n’est que le même élève, toujours aussi choqué, qui le libéra. Nevh l’embrassa sur la joue pour le remercier, et commença à partir en sautillant. Ensuite, le shinigami décida de monter sur les toits pour voir la ville, et sentir les âmes, car il aimait cette odeur fine et sucrée. Arrivé aux toits il s’écria en riant :

« Oh ! Iku Nevh voir toi ! Toi petite fourmis !! »


Il était très amusé, et pour rire encore plus, le shinigami sauta dans le vide. Les yeux fermés, il invoqua sa faux pour s’amuser, et rasa le sol de peu devant les yeux exorbité de la chargé de corvée. Nevh vola à bord de sa faux en tirant la langue à Iku comme une provocation, tandis que Boyd avait l’air d’être amusé, pauvre homme soumis pensa Nevh. Nevh continua de voler dans les grands couloirs de sa maison, Mahora. Quelques élèves l’enviaient, d’autres lui criaient de faire attention en levant les poings. Nevh prit un tournant trop étroit et lâcha malencontreusement sa faux, pour atterrir contre une porte, sa chambre. Il se mit à rire, et entra d’un coup de vent pour entendre tout juste :

« Ne te fais pas d’illusions, Samy… Il est peu probable qu’il soit gay… »

Nevh se mit à sourire et se précipita sur le fauteuil de Samy, s’y accoudant complètement, il fit les yeux doux à Samaël avec une bouille mignonne :

« Dis, dis, Samy, c’est quoi gay ? »

Il cligna des yeux, effectivement, le pauvre bonhomme ne savait aucunement la signification de ce mot. Il baissa les yeux en mettant son doigt sur sa bouche, signe qu’il réfléchissait :

« Iku et Boyd était mignons ! Nevh vu les ! Couple sont-ils n’est-ce pas ? »

Il essayé de parlé à la fois distinguer et français, quel effort il devait faire… C’était désespérant, surtout que parfois il mélangeait les formules. Il se gratta la tête, puis se hissa sur les genoux de Samy, il fit un grand sourire :

« Allez Samy ! Raconte moi gay =D »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
 
Je t'aime... Mais sais-tu ce qu'est l'amour? [PV Nevh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Etablissement pensionnaire :: Chambres :: Chambe 012-
Sauter vers: