.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Asimov
Scénariste
Scénariste
avatar

Masculin Nombre de messages : 365
Age : 24
Localisation : Sur le trône des Enfers... m'y rejoindra-tu ?
Loisirs : Faire tourner les gens en bourrique !
Amour ? : Nevh Vanderheague. Ça vous dit quelque chose ?
Date d'inscription : 29/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Norou
Particularités/pouvoirs: Maîtrise de l'énergie/Manipulation de l'arc Vassilissa
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]   Mar 19 Jan - 19:39

[ Désolé pour ce post plutôt court et le titre un peu pourrave, mais il va prendre son sens plus tard ;-) ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

" Zig et zig et zag, la mort en cadence
Frappant une tombe avec son talon,
La mort à minuit joue un air de danse,
Zig et zig et zag, sur son violon.

Le vent d'hiver souffle, et la nuit est sombre,
Des gémissements sortent des tilleuls ;
Les squelettes blancs vont à travers l'ombre
Courant et sautant sous leurs grands linceuls,

Zig et zig et zag, chacun se trémousse,
On entend claquer les os des danseurs,
Un couple lascif s'assoit sur la mousse
Comme pour goûter d'anciennes douceurs.

Zig et zig et zag, la mort continue
De racler sans fin son aigre instrument.
Un voile est tombé ! La danseuse est nue !
Son danseur la serre amoureusement.

La dame est, dit-on, marquise ou baronne.
Et le vert galant un pauvre charron – Horreur !
Et voilà qu'elle s'abandonne
Comme si le rustre était un baron !

Zig et zig et zig, quelle sarabande!
Quels cercles de morts se donnant la main !
Zig et zig et zag, on voit dans la bande
Le roi gambader auprès du vilain!

Mais psit ! tout à coup on quitte la ronde,
On se pousse, on fuit, le coq a chanté
Oh ! La belle nuit pour le pauvre monde !
Et vive la mort et l'égalité ! "

Henri Cazalis, La Danse macabre

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samaël sourit. Il souffla longuement, produisant un nuage blanc qui s'éleva en lentes volutes vers le ciel étoilé. Son reflet fut piégé dans un miroir et il s'arrêta pour se regarder. Il portait un veston brun sans manches sur une chemise blanche, un noeud papillon jaune, un pantalon noir en velours côtelé ; aux pieds, une simple paire de Doc Martens. Ses cheveux étaient toujours coiffés en bataille et ramenés derrière sa tête en une petite queue-de-cheval.

« J'espère que ça va lui plaire... » murmura-t-il, anxieux.

Il avait rendez-vous avec Nevh. Mais pas n'importe où : au Bal d'hiver d'Imata ! Rien d'extraordinaire, et pourtant... Samaël était horriblement angoissé. Il avait passé l'après-midi a essayé diverses tenues de gala. Et il était toujours inquiet. Il expira et compta lentement jusqu'à dix en sentant son baphomet chauffer légèrement. Pas le moment de s'énerver.
Au détour d'une ruelle, le blond entendit la pulsation sourde de la musique. Sa bouche s'étira en un nouveau petit sourire et, prenant une pause théâtrale, il déclama :


« Les morts et les vivants, dansez !
La danse macabre est annoncée. »

Il partit d'un léger rire. Ce couplet état de circonstance ; il allait bel et bien danser avec un Dieu de la mort ce soir. Il esquissa quelques pas dans la neige fondue et se dirigea vers l'origine du bruit. Lorsqu'il déboucha sur la grande place, il s'arrêta, le souffle coupé.
La grande place avait été entièrement décorée, ornée de banderoles aériennes et autres parures rutilantes. Les lampons multicolores transformaient les stalactites en bijoux ; on aurait dit des grappes de cristaux jetant milles lueurs colorées. Un orchestre jouait tantôt une valse, tantôt un tango, et de temps en temps une musique plus « moderne» pour satisfaire les jeunes adolescents. Plusieurs buffets présentaient boissons, canapés et friandises. Au milieu, une foule dansante s'en donnait à coeur joie.

Samaël resta émerveillé un petit moment. Cette scène était irréelle, comme sortie d'un rêve. Comment croire qu'une telle manifestation de bonheur puisse avoir lieu alors que la guerre venait de s'achever ? Tout le monde semblait pressé d'oublier les horreurs vues et vécues. C'était magnifique, onirique et inquiétant à la fois.

Le Russe chercha Nevh du regard et, ne le trouvant pas, se promena un peu en l'attendant. Il salua quelques connaissances, des amis de Mahora : Iku L. Samuro dansait avec Lloyd Irving, Kinsue Shishida riait avec Emiri Eman... Et d'autres couples encore. Dire que bientôt, Nevh et lui aussi seraient ensemble... Le blond se trouva par hasard (hum hum) juste à côté du bar. Dans la douce pénombre, des flûtes givrées emplies de champagne semblait narguer les danseurs.
Samaël jeta un rapide coup d'oeil autour de lui, ignora superbement le panneau interdisant aux mineurs de consommer de l'alcool et subtilisa une flûte. Quelques personnes le virent, mais nul commentaire ne se fit entendre : c'était un jour de fête, et à circonstances exceptionnelles... Le blond avala une petite gorgée de vin pétillant et savoura la lente descente des bulles dans son estomac. Il finit rapidement son breuvage et sentit la tête lui tourner légèrement ; il supportait moyennement l'alcool.

Un peu pompette, les yeux brillants et les pommettes roses, le jeune homme envoya valser la flûte vide qui se brisa avec un bruit cristallin sur le pavé. Samaël s'assit sur une chaise et renversa la tête en arrière, soupirant de bien-être. Le vent frais lui fit du bien ; il se redressa et s'étira. De nouveau, il scruta la place d'Imata. Son regard survolait les danseurs et s'arrêta sur une silhouette bien connue.

De la foule émergeait un jeune adolescent au visage enfantin, aux cheveux gris et au regard bicolore. Samaël se leva et courut à sa rencontre, esquivant quelques couples tournoyant au son d'une polka.


-Nevh ! Tu es là ! Et... oh, tu es superbe...


Dernière édition par Samaël Asimov le Jeu 28 Jan - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 24
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]   Mer 20 Jan - 16:35

Nevh ne savait absolument pas quoi porter, Samaël l’avait invité il y’a quelques mois de ça, et notre cher Shinigami était bel et bien perplexe sur son choix de tenue. Pour la première fois de sa vie, Nevh était anxieux, de ne pas plaire à Samaël. Nevh s’accouda à la fenêtre en soupirant et partit peu à peu dans ses plus grands rêves. Tout en bas, des jeunes filles en robes de bal se baladaient et riaient à gorges déployées. Nevh se demanda si un couple composé de deux garçons était normal ? Peut être que si Nevh apparaissait en fille tout serait mieux, et personne ne les regarderait bizarrement. La fenêtre ouverte faisait objet de miroir, son reflet bien que moins net que sur un véritable miroir était affiché sur les verres de la fenêtre. Nevh eut le réflexe de prendre des mèches de cheveux et de les caresser doucement, bien que ébouriffés, il était très doux. Nevh mit sa main devant chacun de ses yeux. Etait-ce mieux s’il était avec les yeux bruns ou les yeux mauves ? Nevh rosit doucement, il aurait vraiment aimé que Samaël l’aide à choisir, or il lui avait promis que ce serait une surprise. Il se gratta la joue et s’assit sur son lit, battant doucement des jambes, regardant par la fenêtre mais cette fois-ci le ciel. Des oiseaux passèrent en volant très rapidement, faisant des petites figures. Le mâle fit une ronde pour charmer une femelle. Nevh cligna des yeux et s’allongea en travers de son lit, sur le dos, la main gauche sur son ventre, autour de lui, beaucoup d’affaire était déjà éparpillés. Nevh était nerveux, il ne savait pas vraiment ce qu’il devait faire. Il entendit soudainement la porte s’ouvrir sur l’une de leurs colocataire qui en souriant l’aida à se vêtir. Malheureusement, aucun vêtements ne put satisfaire pleinement Nevh. La jeune femme ne comprenant pas s’assit à ses côtés, ruminant dans ses pensées. Puis elle lui demanda ce qu’il voulait, le jeune Shinigami lui montra les somptueuses robes de soie et de velours que portaient les adolescentes d’en bas. Sa colocataire parut perplexe, puis en voyant son visage d’ange aux traits efféminés, elle craqua et l’aida à se préparer. Elle lui sortit une jolie robe de soie en or pâle faisant ainsi ressortir ses yeux et s’accordant avec ses cheveux incolores. Nevh l’enfila avec un grand sourire, celle-ci lui plaisait vraiment, en plus de cela, l’habit lui allait comme un gant. Il mit de ses fins pieds les chaussures en verres qui ne lui firent aucun mal contrairement aux apparences. Nevh était magnifique, cependant il manquait encore beaucoup de chose. Quand sa nouvelle amie avança le maquillage vers lui, il parut hésiter, puis se laissa faire, essayant de se convaincre que Samaël aimerait cette façon originale d’interpréter ce bal. Ainsi, il se mit un blanc très délicat sur ses paupières, de la poudre légèrement rosée sur ses joues pâles, ainsi qu’un léger brillant à lèvres. Ensuite, son amie le plaça devant le miroir où Nevh put s’admirer tranquillement, là elle prit ses cheveux, rabattant sa frange inégale sur le devant et entama de faire une queue de chevale élégante car il était rare que Nevh relâche ses cheveux, et pourtant ça lui allait à ravir, son visage si bien dégagé lui donné au contraire un air encore plus séduisant. Son amie lui mit un peu de laque inodore, laissant des petites mèches trop courtes retomber sur les épaules fins et dégagés de Nevh. Quand ce fut finit, Nevh fit une petite révérence, sa colocataire applaudit Nevh en le comblant de compliment. Il était une vraie petite poupée française, on aurait put vraiment y croire si on ne le connaissait pas déjà, un étranger n’y verrait que du feux. Il était tard, Nevh devait se dépêcher s’il ne voulait pas faire attendre son bien aimé, tenant sa robe du bout des doigts, il dévala l’escalier comme à son habitude sans vraiment d’élégance cette fois ce qui attira des regards perplexes ou interrogateurs. Nevh traversa Mahora pour rejoindre le lieu du bal, de toute manière il n’était pas difficile de repérer où se donner le bal, tous les éclairages de différentes couleurs attirer n’importe quel regard sur la place d’Imata. Quand Nevh arriva bien qu’essoufflé, il se redressa doucement, et marcha avec grâce, comme une mannequin, se qui fit rougir quelques hommes qui ne se doutaient absolument pas que Nevh était lui même un garçon. Ce n’est qu’en entendant la voix de Samaël que Nevh se retourna face à son cavalier avec un énorme sourire sur le visage :

« Samy !!!! »

Nevh baissa ensuite les yeux, plutôt confus. Samaël aimait-il vraiment ? Ou était-ce pour faire plaisir à Nevh ? Si c’était le cas, Nevh se sentirait vraiment blessé. Il tripota nerveusement ses doigts et se mit à rougir tout seul :

« Toi être beau Samaël, joli noeunoeud, jaune comme Nevh robe. »

Nevh soupira doucement et remit en place ses cheveux, un tic de femme qu’il prenait pour mieux jouer son rôle bien qu’avec sa voix qui était certes aigu pour une homme, mais grave pour une femme, avait attirer le regard de quelques personnes autour d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Samaël Asimov
Scénariste
Scénariste
avatar

Masculin Nombre de messages : 365
Age : 24
Localisation : Sur le trône des Enfers... m'y rejoindra-tu ?
Loisirs : Faire tourner les gens en bourrique !
Amour ? : Nevh Vanderheague. Ça vous dit quelque chose ?
Date d'inscription : 29/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Norou
Particularités/pouvoirs: Maîtrise de l'énergie/Manipulation de l'arc Vassilissa
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]   Jeu 28 Jan - 21:04

[Désolé, c'est nul u_u //EDIT// L'histoire racontée ci-dessous a été "RPG-isée" par SMS avec Kiki =) Après la guerre, Nagi (la soeur de Nevh) est venue et elle a révélée à Samaël qu'il devait succéder à Satan aux Enfers, d'où le baphomet qui est apparu sur sa gorge.]

Samaël se recula de quelques pas pour mieux observer Nevh. Non, il n'avait pas rêvé ; le Shinigami était bel et bien habillé en jeune fille ! Habillé d'une longue robe couleur d'or pâle, il était... sublime. La couleur du vêtement sublimait le regard bicolore de Nevh et ses cheveux blancs coiffés en queue-de-cheval. La lumière chaude et tamisée des lampions auréolait le jeune homme déguisé en fille d'un halo doucereux. Samaël ne pu s'empêcher de serrer Nevh dans ses bras et de l'embrasser amoureusement. Étant homosexuel, il préférait aux attributs féminins les lignes simples et carrées des hommes. Mais Nevh, vêtu de cette manière, n'était que plus désirable. Le Russe comprenait enfin pourquoi ses confrères hétéros étaient si attirés par les individus de sexe féminin.

« Toi être beau Samaël, joli noeunoeud, jaune comme Nevh robe. »

Samaël pencha sur la tête et sourit en caressant la joue de Nevh. Son autre main défit son noeud papillon : il noua le ruban jaune qui autrefois ornait son cou autour de celui du Faucheur, comme un collier de soie.

« Maintenant, tu es encore plus beau... »

Puis il tendit le bras à Nevh et celui-ci posa délicatement ses doigts sur le poing fermé de son partenaire. Ils marchèrent jusqu'à un banc de libre plongé dans la pénombre où ils s'assirent, Samaël prenant Nevh sur ses genoux. Le Russe embrassa gentiment le Shinigami sur sa nuque blanche et satinée. Il voulait aller danser, hélas la valse jouée par l'orchestre battait son plein et il était malaisé d'arriver en plein milieu de la danse.

Et, de plus... Et bien, Samaël n'était pas un très bon danseur. Il se débrouillait, mais il avait peur du ridicule. Il savait que Nevh était un danseur hors pair et lui avait honte de ses piètres prestations. Véritablement, il ne dansait bien que sur un seul morceau... L'orchestre acheva la valse sur une longue note mélancolique, les danseurs se retirèrent pour se reposer, manger un peu et boire beaucoup. Le Russe en profita pour entraîner Nevh sur la piste. Il se pencha et lui confia :


« Hum, Nevh... je ne danse pas très bien, j'ai peur de me tromper et... enfin, tu pourrais me guider ? »

À peine eut-il finit sa phrase que les musiciens commencèrent un nouveau morceau et d'un même mouvement, tous les couples se mirent à tournoyer... sauf Samaël, qui partit avec un léger retard. Mais son partenaire l'attira près de lui et le guida gentiment. Bientôt, ils dansaient en parfaite harmonie, même si le Russe était un peu gauche et enchaînait les pas avec un léger contretemps. Mais il s'amusait et c'était l'essentiel.

La valse se finit. La tête de Samaël lui tournait un peu, son coeur palpitait un peu trop vite à son goût et son baphomet rougeoyait faiblement. Il ferma les yeux et inspira profondément. Il voulait continuer, car ce bal faisait plaisir à Nevh, mais il ne se sentait pas le courage de recommencer à danser. Si seulement l'orchestre voulait bien jouer LE morceau... Le seul sur lequel Samaël dansait convenablement. Pas une de ses valses aux pas alambiqués, non. Une symphonie étrange et drôle, mais trop peu connue.

C'est alors que le harpiste fit sonner une note. La même une seconde fois. Une troisième fois. Comme le « DONG ! » d'une horloge. Samaël redressa la tête, un sourire éclairant son visage. Son souhait se réalisait. Il pris les mains de Nevh et se redressa :


« Nevh, ça ne te dérange pas que je mène cette danse ? »

Le prélude s'acheva. Soudain, un violon lança une longue note stridente qui fit sursauter ceux qui ne connaissaient pas Saint-Saëns. Le blond, lui, était resté immobile et entraîna Nevh à sa suite sur le « Danse Macabre ». Il se sentait sur son territoire, il menait la danse, heureux de faire découvrir à son cavalier ce morceau au nom de circonstance... Car Samaël dansait bel et bien avec un Dieu de la Mort, n'est-ce pas ?

Le Russe oublia un instant la musique. Des mots lui brûlaient les lèvres, des confidences, bref, tant de choses qu'il voulait dire à son amant. Depuis le début, leur relation en avait étonné plus d'un ; Samaël sentait chaque heure grandir son envie de vivre aux côtés de Nevh, il voulait l'aimer comme personne n'avait jamais aimé quelqu'un... Le grand classique des amoureux, quoi. Mais depuis la guerre contre les WH, l'apparition du baphomet sur sa gorge et les révélations de Nagi Vanderheague (la grande soeur de Nevh), il était assailli de doutes. Il tenait à mettre cartes sur la table avec son âme soeur.


« Nevh... Tu sais... Euh... Je suis très content d'être avec toi, je t'aime vraiment et... Enfin, je veux dire, je t'aime, tout simplement. Depuis la guerre, je me suis rendu compte à quel point je tenais à toi... Et c'est aussi depuis la guerre que j'ai peur, pour moi et surtout pour toi. »

Le jeune homme porta la main au symbole satanique qui ornait son cou et continua :

« Tu as entendu Nagi aussi bien que moi. J'ai été désigné pour succéder à Satan, depuis ma naissance, mais cette... malédiction a été activée quand j'ai utilisé mes pouvoirs au maximum, pendant la lutte contre les WH. Et j'ai très peur. J'ai peur de te blesser en m'énervant, j'ai peur de ne pas répondre de mes actes. Et j'ai peur que ton âme de Faucheur ne réagisse mal avec mon aura démoniaque. Donc... Si tu voulais rompre, je... je comprendrais très bien. »

Voilà. Il avait dit ce qui lui pesait sur le coeur, ce qui le tourmentait. Et encore, il n'avait pas évoqué ses rêves délirants et inquiétants, ses maux de tête, son baphomet qui chauffait en période de stress ou de grande fatigue. Inconsciemment, il gardait ces détails secrets. Le Diable n'est pas une mauvaise personne, juste un jumeau de Dieu. C'est son pouvoir qui est effrayant. Le pouvoir de faire le mal. Et ce pouvoir grandissait en Samaël de jour en jour.

La « Danse macabre » s'acheva et Nevh n'avait pas répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 24
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]   Sam 10 Avr - 11:41

Nevh n’avait dit mot. Quand il avait vu Samaël redresser la tête avec ce sourire si merveilleux, il n’avait pu résister. Et puis, le jeune homme s’était déguiser en fille également pour ne pas mener les danses : il ne savait absolument pas danser. Et s’il s’apprêtait une seule fois à cet art, c’était un véritable massacre ou bien d’un point de vue tolérant… Très… Comique. Le prélude s’acheva et Samy entraîna Nevh dans une danse douce. Nevh ferma les yeux vairons et la première chose qu’il fit c’est de poser sa tête contre le torse musclé de son cavalier. Le Shinigami soupira doucement de bien être. Le couple était mignon. La robe de Nevh avait un mouvement tendre et magique, elle scintillait sous les lampions. Nevh était partie dans son monde si bien qu’il en rêva. Il courait dans un pré après des papillons avec Samy qui avait un filet à papillon et Sullivan la boîte. Ils couraient à trois en riant, le soleil battait son plein, c’était beau, c’était magique, c’était un rêve.
Nevh ouvrit subitement les yeux et tourna la tête de chaque côté, puis reporta son regard sur Samaël qui s’apprêtait à parler. A lui révéler quelque chose de terrible. Nevh écouta pour la première fois de sa vie attentivement, et une fois que son camarade eut finit son récit, Nevh se tut. Il ne savait pas quoi dire, il ne savait pas quoi faire, et n’avait pas envie de ridiculiser Samaël. Nevh leva ses grands yeux vairons vers son petit ami. Il ouvrit la bouche pour déclarer quelque chose, et soudain il s’en rendit compte. C’était si… flagrant. Des gens les fixaient comme s’ils étaient la peste. Nevh ne savait pas ce que c’était, mais ce regard haineux faisait froid dans le dos du Shinigami. Des homophobes. Nevh se mit à baisser les yeux et à se blottir davantage contre Samaël.

    « Samy, eux regarder nous pan pan méchant… »


Pour ne pas délaisser Samaël, et surtout pour reprendre courage, il se mit sur la pointe des pieds, car il était petit, et embrassa la gorge de Samaël, c’est à dire, son baphomet. Nevh planta alors son regard dans le sien, ce bleu si acceuillant, ce bleu si malicieux, c’était beau à admirer, Nevh aimait beaucoup cette couleur qu’il avait appris à connaître par tant de chose. L’océan, le ciel, les vêtements, les oiseaux, et maintenant, il était plongé dans sa nouvelle découverte unique sûrement. Les yeux de Samaël. Alors qu’il était plongé dans sa contemplation, il inspira et réussit à déclarer :

    « Nagi n’a pas tord mais n’a pas raison non plus. Nevh te protéger, parole lui. Jamais faire mal à Nevh, ou âme de Nevh défendre corps… »


Nevh se remit sur pieds puis se détacha de Samaël à la fin de la danse pour aller boire un peu de jus d’orange au banquet. Il était de dos à la foule, et à cause de cela, il ne vit pas ses agresseurs. Ils le prirent subitement en plaquant leur main sur sa bouche pour éviter les cris aiguë du Shinigami alors que celui-ci se débattait du mieux qu’il pouvait. Il fut vite immobilisé. Dans le mouvement et dans le bruit de foule, personne ne remarqua ce qui venait de se produire, les couple trop plongés dans leur monde, les autres à cause du bal, inattentifs. Nevh se fit emmener de force loin de la place éclairée vers des ruelles sombres, froides et angoissantes. Le petit faucheur avait un nœud au ventre sous la peur, sa respiration était haletante et il regardait ses agresseurs, ou plutôt leurs ombres tour à tour avec une once de panique dans les yeux. Il avait envie de rejoindre Samaël, de venir lui crier de venir à lui, l’aider. Mais personne l’entendrait sous la tapage. Personne… Nevh était tourné face à lui même, seul pour la première fois de sa vie. Même la guerre paraissait tellement mieux, il avait été avec Sullivan et Samaël au moins. Nevh ferma les yeux, terrorisé. Alors qu’ils commençait à l’assaillir de coups en le traitant de monstre. Mais n’était-ce pas eux, les monstres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La danse macabre est annoncée! [PV Nevh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse Macabre
» DANSE MACABRE - Demande de partenariat
» Danse Macabre - RPG Batman
» En chanson...
» Danse macabre... [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Imata - Le quartier commerçant :: La place d'Imata-
Sauter vers: