.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avec personne, et toi ? [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kinsue/Sanzo
Modo ingrat qui fait des trucs pas très nets avec sa dulcinée, Emiri, par sms ... XDD
avatar

Masculin Nombre de messages : 1368
Age : 26
Date d'inscription : 07/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Iryumi
Particularités/pouvoirs:
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Avec personne, et toi ? [Libre]   Mar 16 Mar - 11:45


La première partie est à la première personne, c'est fais exprès :) / Ce post m'a bien fait rire XDD. N'importe qui est le bienvenue :D
| SONG |


Qui a inventé cette stupide rumeur comme quoi le bal était destiné seulement aux couples ? Personne, c’était certain. Alors le gros con qui avait inventé tout ça, méritait pire qu’un gros poing dans la figure de la part de tous les célibataires dont moi. Quoi ? C’est vrai, c’est frustrant de ne pas être invité au bal pour cause de célibat. En plus c’est absurde, car je suis tellement beau que toutes les filles tomberont sous mon charme. Bon, je me vante peut être un peu trop, mais je suis désespéré côté cœur. Je suis en chagrin d’amour on appelle ça. Bah oui, quand je vois Iku dans les bras de cet abruti, ça me répugne. Un idiot comme Lloyd Irving n'a sa place que dans les bouses de cheval, ou dans un centre commercial pour essayer de vendre des lot de bananes, dont lui, pure race unique. En parlant de banane, j’en vois une grosse rouge à l’horizon, damnation ! Le voilà, mon rival, enfin rival ? Haha, bonne blague tiens, faudra que je la ressorte à l’idiot de Kinsue. Oh merde il est avec Emiri, alors à l’autre idiot de Walker. Lui aussi… Mais est-ce que ce ne sont QUE les idiots qui ont des bonnes touches ? C’est quoi cette injustice de merde ? Putain ça me dégoûûûûûûte… Manquerait plus que je me tape une mocheté pour couronner toute l’affaire tiens. J’avance, je passe d’un pas dansant entre les gros couples oppressant qui me regardent avec méchanceté, car ma réputation était toute faites à Mahora : J’étais un enfoiré et sans-cœur. Bizarrement, ça me fait rire, c’est comme s’ils avaient tous peur de moi en se reculant à mon arrivée. Quelle classe, quelle puissance ! Il faut dire la vérité, j’ai vraiment la classe, moi Yujihara Sanzo. Mais bon, quelqu’un de si arrogant, si prétentieux, si beau, si… Si unique que moi, voudrait bien aussi passer un bon moment. La guerre m’a aussi touché je vous signale ! Bah oui, moi aussi j’ai combattus, pas seulement ses couples qui essaient d’oublier, moi j’essaie avec peine et je n’y arrive pas. Le destin ? Oh oui, saleté ! Je finis par m’asseoir à côté du banquet, lassé de tout ça. En plus, je revoyais à chaque fois cette petite fille, sa main pleine de sang sous les débris, atroce. Franchement, ne vivait jamais quelque chose de si horrible que ça. La guerre n’a pas l’air d’avoir laissé de trace dans les esprits de tous ces gens, qui dansent, rient gaiement, oublient leur soucis pour répondre à leurs désirs cachés. Je les déteste. Je les déteste parce je les envie. Ouais, moi je les envie parce qu’ils y arrivent eux, et pas moi. Ah que ça m’énerve. Ils sont tous niais, tous cons, tous vivant, et moi je suis encore dans mon état comateux, dans mon état pas normal depuis cette foutu guerre ! N’y a t-il que moi qui ressent encore l’effet des blessures sur mon corps endoloris par la souffrance ? N’y a t-il que moi qui revois toutes ces images affreuses ? N’y a t-il que moi qui espère encore ? N’y a t-il que moi qui regrette amèrement ce moment ? Peut être, peut être pas. Mais s’il y avait quelqu’un ici qui comprenait ce que je ressens, je lui offre la plus belle invitation : montre toi que je te flingue. J’ai pas le cran, alors peut être que si je tue quelqu’un qui ressent les mêmes souffrances que moi, cela me soulagerait et je pourrais redevenir un véritable et ENTIER enfoiré. Non car je ne le suis plus. Je n’aime plus faire pleurer les mioches, faire galérer les femmes et me foutre de la gueule des idiots. Ca ne m’amuse plus depuis un bon moment. Alors je préfère ruminer dans mon coin, ici, maintenant, en smoking noir élégant, avec un nœud à papillon blanc, des chaussures noires et très classes qui s’allient parfaitement à mon pantalon de cette même couleur. Mais, les regarder ça me stresse, alors je préfère fixer mon verre remplit d’alcool. Que d’occupations je vous jure… J’étais censé m’éclater, rire, me moquer et au lieu de ça, je m’apitoie sur mon putain de sort et dans mon coin en plus !!

    « … Ca me gonfle… »


Soudain son verre tomba à terre sans bruit, sous la musique qui battait son plein, le liquide se renversa peu à peu, à terre. Son vin était foutu. Il fronça d’abord les sourcils, puis tourna la tête vers le coude du bras qui tenait le verre auparavant. Puis il leva les yeux vers la personne en se levant, il lui dit les dents serrées :

    « Putain … Tu pourrais t’excuser. »


Il se baissa et ramassa rapidement les débris avant de les jeter à la poubelle d’en face, il remarqua que la personne était seule, elle aussi. Il vînt à côté de l’inconnu(e) et se servis dans une assiette de quelques pains surprises qu’il aimait beaucoup :

    « Tout seul toi aussi ? »


Il regarda en coin, puis reprit son occupation, en prenant avec classe un bout de pain dans sa bouche avant de le mâchouiller rapidement et de l’avaler. Il attendit la réponse de la personne.

_________________


"Ex-délinquant avoue avoir un penchant pour un ange ♥."

Spoiler:
 
    { Couleur d'édition }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
 
Avec personne, et toi ? [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie avec Lara et Kavalsky (libre)
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» Visage d'ange, sourire de monstre (TERMINÉ)
» Plus rien, ni personne. (libre)
» agent libre avec restriction/avec compensation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Imata - Le quartier commerçant :: La place d'Imata-
Sauter vers: