.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kinsue/Sanzo
Modo ingrat qui fait des trucs pas très nets avec sa dulcinée, Emiri, par sms ... XDD
avatar

Masculin Nombre de messages : 1368
Age : 25
Date d'inscription : 07/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Iryumi
Particularités/pouvoirs:
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Mer 31 Mar - 17:29

RAPPEL : Il est interdit aux membres non-participants de poster ici par respect de mon organisation et de mon boulot.

> Inscriptions possibles jusqu'au 5 avril (date limite car c'est la date de l'anniversaire) : [Cliquez ici]

Participants :

Code:
- Kinsue Shishida
- Sanzo Yujihara
- Nevh Vanderheague
- Jullai Lord N. Irving.
- Ayumi Saotome
- Allen Walker
- Iku L. Samuro
- Samaël Asimov
- Sullivan M. J. Brook
- Tomoe C. Hiromu
- Lloyd Irving
- Emiri Eman
- Mikazuki Hakumei
- Alix
- Kyle Sura

Ceci n'est pas un post, mais plutôt une introduction... C'était la mise en place de la salle, comme quoi ils ont bossé quoi.
Veuillez lire les règles du bas de ce post merci ♥

______________________________________________

Quand Kinsue parlait du grand gymnase, il voyait cette grande salle de sports où il pratiquait quotidiennement ses séances aux armes blanches les jours de pluies. Quand Kinsue entra dans la salle avec le personnel de la pension pour débarrasser la salle, elle était déjà recouverte d’un grand tapis qui masquait le sol de la salle de sport, un tapis bleu sombre. L’adolescent était septique sur le fait qu’elle soit trop petit pour accueillir tout le monde. Parmi le personnel se trouvait quelques surveillants dont Sanzo Yujihara. Celui-ci était en train de ramenait des chaises tandis que d’autres portaient des canapés. Kinsue posa la chaise qu’il portait actuellement pour s’avancer au milieu. Il leva les yeux vers le plafond et prit son menton entre ses doigts, il réfléchissait. Quand il avait proposé de mettre du vert pomme dans toute la salle, le directeur avait un peu blêmit, et Sanzo s’était alors avancer pour proposer des tons bleus/noirs. Le bleu ? Cela ne dérangeait pas trop Kinsue, mais le noir ne ferait pas un peu sombre ? Kinsue fronça les sourcils, puis se mit à sourire :

« Mais non, je suis bête, il y aura l’éclairage ! Et puis, les coins sombres seront intimes pour les couples. »

Cette pensée fut égoïste, comme Kinsue ne pensait qu’à son couple à ce moment là. Sanzo disposa quelques chaises par-ci par là. Et arriva bientôt les tables que le personnel disposa dans le fond à droite. Kinsue aida d’autres personnages à porter les nappes bleutées et scintillantes. Il étala doucement une nappe sur l’une des tables, qu’il lissa doucement au passage de sa main, normalement les tables pourrait contenir quatre personnages au grand maximum, faisant un bon groupe, l’idéal. Kinsue se redressa et aida Sanzo à poser un fauteuil dans le coin d’en face, contre le mur. Derrière lui, on posa une table basse qui servirait à déposer les verres ou à mettre ses pieds. Kinsue s’assit sur l’un des fauteuils, il le trouva étonnement moelleux et relaxant, il se promit qu’il irait s’y asseoir au cours de la soirée. Il leva le bras, releva sa manche et regarda l’heure : il était 14h32. Oh, ils avaient encore le temps ! Quand il fixa face à lui, il vit des ouvriers en train de monter l’estrade et d’autres qui ramenaient le matériel électroniques, c’est à dire : l’éclairage, chaînes hi-fi, micro, etc. Le chargé d’entretien se remit au travail et donna des ordres précis de ce qu’il voulait : la salle devait faire un effet nuit. Kinsue, avec l’aide de Sanzo bien que ce dernier avait la flemme d’aider l’adolescent ne se sentant pas si concerné que cela, installa le bar, avec deux réfrigérateurs, juste à côté des vestiaires garçons qui, serviront pour mettre les réserves en bouteilles, nourritures, etc. Quand il se tourna, le jeune homme observa le centre de la pièce, destiné à accueillir les danseurs qu’il espérait nombreux. Sanzo vient lui taper l’épaule et montra de son index le personnel dans son dos :

« On fait quoi pour l’éclairage ? faudrait que tu viennes préciser. »

Kinsue fit un grand sourire et vint volontiers, il se pencha vers le matériel et commença à faire son choix avec application. Sanzo se dirigea à l’endroit opposé, monta à une échelle pour aider à mettre le système de ventilation, avec une fête pleine de sueurs, de rires et de jeux, l’air se ferait rare et chaud, c’est pourquoi Sanzo avait conseillé Kinsue d’ajouter un système de ventilation de la salle et si celui-ci ne suffisait pas, il pourrait toujours ouvrir les larges portes vers le dehors. Kinsue prit une grosse pancarte sous son bras, un gros piquet, un marteau et la planta devant la salle des sports. On pouvait y lire :

« RAPPEL DU REGLEMENT INTERIEUR

Boissons alcoolisées interdites.
Consommation de tabac interdite.
Consommation de drogues interdite.

Salle de sport
05 avril 2010 :

Anniversaire de Kinsue

Ouverture : 22h00
Fermeture : 2h00

Bienvenue et amusez vous !

(n’oubliez pas les cadeaux.) »

16h58. Kinsue se frotta les mains et s’essuya le front d'où un filet de sueur perlait avec un grand sourire ; tout était finit. Il ferma les grandes portes de la salle désormais de fête, et partit se préparer. Kinsue entra dans sa chambre et ferma doucement la porte, la soirée promettait d’être géniale !

______________________________________________
    Voici l'ordre dans lequel nous posterons.

    1 - Tomoe C. Hiromu
    2 - Kinsue / Sanzo
    3 - Emiri Eman
    4 - Allen Walker
    5 - Ayumi Saotome
    6 - Samaël Asimov
    7 - Nevh Vanderheague
    8 - Sullivan M. J. Brook
    9 - Alix
    10 - Kyle Sura
    11 - Jullai Lord N. Irving
    12 - Iku L. Samuro
    13 - Lloyd Irving
    14 - Mikazuki Hakumei

    S'il y a un quelconque problème (si le classement ne vous convient pas, par exemple pour Tomoe qui est censée commencer :/), veuillez me contactez rapidement (pas dans ce topic mais dans la demande de RP/PV (le lien est au dessus).
    J'essaie de varier la fréquence de rapidité des posteurs, il y en a des rapides et des lents, j'essaie de mixer en essayant de coller les couples ET en essayant de distancer mes réponses à moi (je rappelle que j'ai 4 persos à gérer)

    => Je demanderais à tous les participants de ne pas laisser ce topic en abandon et de faire leurs maximum s'il vous plaît T^T. Je sais que parfois on a la flemme, alors si vous passez votre tour (IMPOSSIBLE POUR LE PREMIER POST ÉVIDEMMENT) veuillez le signaler au plus vite pour que le posteur suivant puisse prendre le relai, MERCI ♥ , Kiki.

_________________


"Ex-délinquant avoue avoir un penchant pour un ange ♥."

Spoiler:
 
    { Couleur d'édition }


Dernière édition par Kinsue/Sanzo le Mar 13 Avr - 12:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Tomoe C. Hiromu

avatar

Féminin Nombre de messages : 247
Age : 153
Localisation : Je ne sais pas exactement...Mais il fait noir.
Loisirs : Loisirs ? Je ne m'amuse JA-MAIS.
Amour ? : Si tu savais...
Date d'inscription : 23/12/2009

Feuille de personnage
Classe: Vampire
Particularités/pouvoirs: Geno-destruction : peut lancer un coup d'une formidable puissance quand son instinct le veut [non maitrise]. WingXBlood : en l'échange d'un tiers de son sang, elle obtient des ailes pour une courte durée [maitrise]
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Dim 4 Avr - 20:50

Une fête d'anniversaire ? Il y en avait une, c'était certain. J'avais vaguement entendu la rumeur, et les nombreux allers-retours du gymnase à la pension confirmèrent mes doutes. Je n'avais certainement jamais rencontré l'hôte de la soirée, mais, au risque de passer pour une intruse, j'avais décidé de me mêler aux invités. Il me semblait qu'il n'y avait pas de conditions quelconques, ni une liste d'invités prédéfinis. Peut-être même qu'on ne me remarquerait même pas. J'espérais tout de même pouvoir, comment dire ? ...Rencontrer des gens.
Aussi, tôt dans l'après-midi, j'avais pris soin de me "préparer". Loin du bain chaud et de la préparation nerveuse dans une chambre douillette, je m'étais contentée d'une baignade -froide!-, et j'avais nettoyé une robe. Trouvée par hasard dans un recoin du château où j'avais élu domicile. Elle était plutôt simple, un bustier noir accompagné de deux jupons superposés. Un noir, l'autre blanc. Et qui m'arrivaient à peu près à auteur des genoux. J'avais conservé mes souliers habituels, n'ayant rien d'autre, et j'avais relevé mes cheveux à l'aide d'une épingle dorée. Trouvée, elle, dans un tiroir récalcitrant. J'étais...présentable. On ne me prendrai pas pour une souillon. Du moins, je l'espérais. Maintenant, il me fallait trouver un cadeau. Je me voyais mal me ramener avec une victime en disant qu'il y avait là une bonne quantité de sang. Il fallait que je trouve quelque chose d'un peu plus raffiné. Beaucoup plus, en fait. Je partais donc en quête, au sein même du château. Mais je n'avais aucune idée des goûts de l'invité. Après plusieurs heures de recherche, la nuit pointait son nez, et je craignais d'être en retard. Mais je trouvais ce que je cherchais. C'était simple, mais au moins, comme ça, j'étais sûre de na pas me tromper. Et s'il n'en voulait pas...Tant pis.
Il ? Oui. Je crois qu'il s'appelle Kinsue. Mais je n'ai aucune idée de son âge. Je crois, que c'est un adolescent. Mais je n'ai pas a moindre idée du reste.
Quand je suis sûre qu'il est l'heure et que je ne serai pas trop en avance, je me mets en route, mon paquet enroulé dans de la toile de jute. On peut aisément y lire "1 kilogramme de patates", mais j'espère que personne ne s'imaginera que je viens offrir des féculents... J'arrive quelques minutes après m'être mise en marche, un panneau a été installé. Noir sur blanc, il y est inscrit :

« RAPPEL DU REGLEMENT INTERIEUR

Boissons alcoolisées interdites.
Consommation de tabac interdite.
Consommation de drogues interdite.

Salle de sport
05 avril 2010 :

Anniversaire de Kinsue

Ouverture : 22h00
Fermeture : 2h00

Bienvenue et amusez vous !

(n’oubliez pas les cadeaux.) »

Je ne bois pas. Je ne fume pas. Je ne me drogue pas. C'est bien l'anniversaire de Kinsue. Un homme donc. Un soupir de soulagement sort de ma bouche. Mon cadeau convient ! Pour l'heure d'ouverture, il me semble que j'entends la musique et les lumières filtrer à travers l'entrebâillement de la porte. Je ne dois pas être trop en avance, mais je prie maintenant pour ne pas être en retard.
enfin, après avoir poussé un long soupir, j'entre. Je suis tellement nerveuse que j'ai l'impression que je ne contrôle plus mon corps. Il en faudrait peu pour que j'envoie valser la porte contre le mur intérieur. Mais tout se passe bien, et le battant s'ouvre sans un bruit. Je m'infiltre à l'intérieur et repère vite la table où quelques invités ont déjà déposé leurs cadeaux. Je m'y précipite, pose mon paquet ridicule et me retourne pour observer la foule. Il n'y a pas beaucoup de monde, la fête vient à peine de commencer.
Puis, un problème s'impose à moi : je ne sais absolument pas qui de tout ses gens est Kinsue. C'est extrêmement gênant de s'inviter sans savoir qui nous "invite"... Je balaye la salle du regard, essaie de deviner qui est l'hôte. J'imagine l'humiliation que ce serait si je me pointais vers quelqu'un en lui souhaitant un joyeux anniversaire, alors que ce n'est pas la bonne personne...
En fait...J'AURAI JAMAIS DU VENIR. Je vais me planter, je le sais. Pourquoi je suis venue déjà ? Parce que je voulais m'amuser ? Non. Non. C'était stupide. On s'amuse à une fête quand on a des amis. Arriver en solitaire, c'est encore plus triste que de rester seule dans mon coin. Je ne sais pas trop ce que je m'étais imaginée. Peut-être croiser Itami ou Mikazuki. Mais aucunes d'elles n'étaient là manifestement. Alors ? Qu'est-ce que je fais maintenant ? Partir ? Non. J'ai apporté un cadeau. Je me suis préparée. Je ne me sens pas à l'aise, mais je n'ai pas non plus envie de partir. En même temps, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ? J'adore danser. mais là, je m'imagine très mal m'avançant sur la piste. Il faudrait...Que quelqu'un vienne. Je sais pas. Qu'il me dise : Bonjour. Et qu'on papote. Mais personne ne me connait. Même pas de visage. Enfin, peut-être que si, mais je n'ai pas la réputation de marquer les rétines. Mis à part avec ces cheveux blancs...
Bon, j'ai une idée. Je vais m'asseoir tranquillement dans un coin. Au pire, je me trouverais quelque chose à boire, ou à grignoter. Mais j'ai vraiment rien d'autre à faire...
Oui c'est ça. Je vais faire ça.
Je n'ai pas le choix de toutes façons.

    { Mes respects les plus sincères MDR. T'es une tueuse OMG. xD. // Kiki. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinsue/Sanzo
Modo ingrat qui fait des trucs pas très nets avec sa dulcinée, Emiri, par sms ... XDD
avatar

Masculin Nombre de messages : 1368
Age : 25
Date d'inscription : 07/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Iryumi
Particularités/pouvoirs:
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Dim 4 Avr - 22:10

Et voilà ma réponse, avec Kinsue et Sanzo ! Bonne chance Emi :3 / je vous aime ♥

Et voilà. J’étais devant le miroir et je m’observais. Le grand jour était arrivé… Enfin le GRAND jour. En fait, c’était un jour comme les autres mise à part que l’on fêtait mon anniversaire que j’avais durement préparé avec l’aide des autres. Même Sanzo s’y était mis, au boulot. C’était assez surprenant de sa part, mais j’étais content qu’il est mit du sien, comme quoi il n’était pas seulement que railleur et moqueur, il avait un bon fond. Je rajustai ma veste blanche, entre-ouverte sur mon torse, mes muscles forgés bien plus avec la guerre. La guerre que nous avions quittés il y a quelques mois déjà. Quelques mois seulement ? J’avais l’impression pourtant que c’était hier… Je ressentais encore l’affreuse douleur émanant de mon œil invalide depuis la fin de guerre. En parlant de mon œil, je me penchai, ouvrit le tiroir, et prit mon bandeau noir que j’ajustai sur celui-ci. Voilà, il était caché, l’affreux ! Je caressa le bandeau du bout des doigts, puis enleva la poussière invisible de mon jean classe, puis enfila sa veste blanche et violette par dessus ses épaules, il prit une écharpe violette qu’il mit autour de son cou, début avril, il faisait encore frais dehors, il valait mieux être prudent.
A présent j’observais mon reflet, j’étais étonnement toujours aussi grand. Iku me trouvait très grand quand j’y repensais, et je faisais une tête et demie de plus qu’Emiri. Pour l’embrasser, j’étais obligé de me pencher en avant pour m’abaisser à sa taille, tandis qu’elle se mettait sur la pointe des pieds. Cette pensée me fit rire, j’avais un sourire heureux. Aujourd’hui, j’avais dis-huit ans. Si je vivais en France, par exemple, je serais déjà majeur. Quel dommage, j’avais vraiment envie d’acquérir mes droits, ma liberté, d’avoir ma propre maison et de commencer ma vie. Mais peut-être était-ce trop tôt finalement. Je fis un fin sourire, puis prit la brosse à cheveux, j’essayai vaguement de dompter mes cheveux blonds qui me faisaient la tête en ce jour heureux, j’étais désespéré. Quoique, en pensant à Lloyd, j’étais étonnement et rapidement soulagé. La banane, la bête, la chose rouge, le surnommait-on, entre amis, si c’était quelqu’un d’étranger qui l’appellerait ainsi, on le regarderait assurément tous bizarrement. Je sortis enfin de la salle de bain, après avoir mit un filet de parfum masculin qui s’accordait parfaitement à mon allure. J’étais fin prêt. Je devais entrer en scène le premier pour pouvoir évidemment accueillir mes invités. Je m’assis sur mon lit, je m’aperçus qu’Allen n’était pas ici. Étrange, j’étais certain de l’avoir invité. Non, c’était sûr. Je le voyais tous les jours. Puisqu’il était mon colocataire légal. Oui légal, car je couchais avec Emiri presque tous les jours, mais elle n’était pas ma colocataire attitrée, et donc, quand elle dormait avec moi, c’était illégal si j’en croyais le règlement de la pension. A la pensée d’Emiri, ma petite amie pour les ignorants du siècle, je me mit à rougir. On avait mis carte sur table depuis longtemps, enfin… Depuis le bal en vérité. Je pense tout savoir sur elle, et elle sait tout de moi. Nous partageons tout depuis ce jour… Ce jour merveilleux si je peux dire. Même ce jour magique, féerique, unique. Oh oui, unique était le bon mot. Après avoir mit des chaussures de ville de couleurs noires, je me levais pour prendre mon portable, qui était posé sur ma table de chevet, je regardai rapidement son contenu. Je n’avais aucun message, et aucun appel manqué. Tant mieux, il n’était plus temps de se préoccupé de cela. Je regardai l’heure sur mon téléphone, j’étais un quart d’heure à l’avance, le temps de descendre, ce qui me prendrais pas longtemps avec mes grandes jambes, je serais à l’heure. Je le rangeai dans ma poche de jean et sortis de la chambre que je fermai à clé. Je me doutais qu’Allen repasserait.
Dans le couloir vide et faiblement allumé des chargés d'entretien, devant ma porte de chambre, j’avais les yeux clos. J’avais un peu peur finalement, comme à toutes fêtes. C’était normal, je serais déçu si tout était un fiasco. Je rouvris mes yeux bleus profonds, fixant la poignée que je tenais toujours fermement. Je lâchai prise. Mon bras vînt s’étendre le long de mon corps, j’inspirai un bon coup et détournai le pas dans une course assurée. …
Sanzo arriva le premier dans la salle, il portait un smoking pourpre très foncé, élégant. Le seul vêtement qui avait le plus de classe d’après lui. Le surveillant ouvrit les larges portes du gymnase, plus tellement gymnase en fait. Le lieu avait été totalement transformé dans l’après midi. Un lieu vide et froid avait fait place à un lieu chaleureux et de bonne humeur. Sanzo s’installa au bar, et s’assit sur l’un des haut tabouret. Il soupira, la journée l’avait un peu crevé, mais le pire était à venir. De plus, il se devait, en plus de « s’amuser » qui lui semblait être un devoir en cette soirée de jeunesse exubérante, surveiller si le règlement intérieur de la pension était bel et bien respecté. On les connaît tous ces jeunes. Ils vous disent un grand oui, puis ça commence par un verre, puis deux, puis badaboom, la catastrophe ambulante. Si cela devait se passer pour TOUS les jeunes, Sanzo avait réellement du boulot. Imaginez vous charger d’une foule ENTIÈRE ?! La chose qui vous fait péter un plomb toutes les cinq minutes. C’est ce qu’appréhendait le surveillant.
Il entendit un bruit.
Sanzo leva ses yeux pourpres et fixa l’azur qui se dressait devant lui. Kinsue venait de faire son entrée. Sanzo hocha doucement de la tête, signe d’un salut, quant à l’adolescent, il lui adressa un faible signe de main. Silence. La salle était vide, ils étaient seuls. Kinsue contourna le bar pour se placer derrière, le chargé d’entretien sortit un verre, et se servit un peu d’eau qu’il but en une gorgée.

« Il reste combien de temps ? »

« Tout juste cinq minutes. »

Ils n’échangèrent pas plus de mots et Kinsue se dirigea vers la table placée au fond à côté du coin qu’il nommait « douillet », qui était destiné aux couples ou aux proches amis. Cette table était destinée à porter les nombreux cadeaux. Les cadeaux. C’est ce que Kinsue préférait de loin comme de près. Comme un enfant tout joyeux, il espérait recevoir des fabulait comme il avait peur d’en recevoir des banals. Il avait envie d’être agréablement surpris. Il avait hâte de voir Emiri. Il avait fait un effort et avait évité le smoking pour une fois, mais pourtant, ses vêtements lui apportés une certaine classe, il fallait avouer. Il se positionna au milieu de la salle et attendit, tout comme Sanzo.
Peu à peu, la salle se remplissait, Kinsue recevait les félicitations, et tous les cadeaux avaient été posé sur la table, la fête venait de commencer.
Les « bon anniversaire Kinsue ! » fusaient de partout. J’aimais beaucoup, j’étais fier que ma fête soit autant populaire. Oui car il y avait des gens qui me le souhaitaient mais que je ne connaissais même pas ! Ah Kinsue quelle côte de popularité. Ce que j’attendais avec impatience, c’était l’arrivée de mes vrais amis, ceux avec qui je parlais, que j’échangeais des moments tous les jours. Oui. Et Emiri faisait partie de cette troupe. Il n’y avait que des connaissances voire des inconnus autour de moi, je me sentais un peu seul. Une main s’abattit sur mon épaule, une bonne poigne. C’était un homme ou Iku. Je me tournai pour voir la dite personne : Sanzo. J’haussai les sourcils et celui-ci se mit à sourire en coin :

« Joyeux anniversaire Kiki. »

*Kiki qui devient plus grand aujourd'hui, hahahahaha.*


Que dire ? C’était sympathique venant de lui, mais c’était… Étrange venant de sa part en vérité. Après une fine réflexion je le remercia. Notre surveillant préféré désigna avec un grand sourire, son cadeau posé sur la table avec tous les autres. Je lui souris doucement avec gêne et m’empressai de l’esquiver. Je me hâtai d’aller voir son cadeau, au moins la papier d’emballage que je n’espérait pas être du PQ, car il en était capable rien que pour se moquer de moi … Sacré Sanzo. J’étais donc face à la table quand j’aperçus une inconnue poser un … … Sac de pommes de terre avec les autres cadeaux. Pour dire ? Ma mine était blasée. … Soit je ressemblais à un cuisinier débutant soit… Mais qu’est-ce que je lui avais fait ? Quoique, ne pas tirer trop de conclusion avec les apparences, ainsi je décidai de me renseigner. Je m’approchai de la jeune fille aux cheveux blancs :

« Eh ! Bonsoir… Euh ? Quel est ton nom s’il te plaît ? »

Je ne savais pas vraiment quoi dire. Je jetais des coups d’œil autour de moi, pour m’apercevoir que Sanzo conversait avec la gente féminine, ou la gente niaise. Les niaises… C’est écœurant. Mais si Sanzo se sentait si seul, on pouvait bien lui pardonner. Je reportai mon regard vers la jeune fille et sourit, en utilisant mon pouvoir, je sus qu’elle ne savait absolument qui était moi. Moi, la gars qui fête son anniversaire le 05 avril à 22h vous savez. J’avais envie de rire. Elle venait mais ne savait pas qui était l’hôte ?

« Elle est sympathique cette fête hein ? Kinsue doit faire le fier, le connaissant !! »

Je lui fis un sourire agréable. C’était simplement drôle, j’avais envie de m’amuser, gentiment.

_________________


"Ex-délinquant avoue avoir un penchant pour un ange ♥."

Spoiler:
 
    { Couleur d'édition }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Emiri Eman
PP-makers
avatar

Féminin Nombre de messages : 518
Age : 24
Localisation : Pas loin...
Amour ? : Il est tellement génial. Il me comprend si bien. Je l'aime plus que ma propre vie, plus que n'importe qui. Kinsue. Rien que son prénom me fait frissoner 8D
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Classe:
Particularités/pouvoirs: Hermaphrodite les jours d'orage, atteint une force, une agilitée ainsi qu'une amelioration de la vue peu commune et très elevée lorsqu'elle se transforme. Elle va pouvoir acceder à ses pouvoirs sans orage, et sans transformation. Elle peut liberer une quantitée d'energie plus où moins puissante qui crée une onde de choc et peut faire reculer ses adversaires, non maîtrisé et non découvert.
Sang: Humain

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Lun 5 Avr - 0:49

Emiri colla le petit morceau de scotch sur le rebord de la table en bois, puis elle positionna bien les deux plis du papier cadeau, reprit le morceau de bande adhésive et le positionna sur le papier doré qui emballait le cadeau qu’elle allait offrir à son petit ami. Ce soir c’était son anniversaire. La jeune fille leva le paquet scintillant devant ses yeux et sourit doucement, satisfaite. Sa couleur lui rappelait celle des cheveux de Kinsue, et elle rougit légèrement. Elle avait hâte de le voir ce soir, alors elle s’était préparée à l’avance. Mais elle n’osait pas y aller trop tôt non plus… Elle avait donc prit beaucoup de soin et de temps à lui rédiger une lettre qu’elle ne lui donnerait qu’en privé, et à emballer soigneusement ce présent qu’elle avait mit tant de temps à choisir…
En s’appuyant sur ses genoux nus, elle se leva et ses articulations craquèrent légèrement alors qu’elle grimaçait, habituée. D’un pas doux et fluide, elle se dirigea vers la salle de bain où elle alla arranger une fois de plus sa coiffure. Elle voulait être parfaite pour lui, qu’il soit fier d’être son petit ami comme elle était fière d’être la sienne. Il avait ses défauts, ses qualités, mais il restait et resterait dans son cœur un homme tout bonnement exceptionnel qu’elle avait appris à connaître et à aimer plus de jour en jour. Quel beau sentiment était l’amour, qu’elle légèreté éprouvait-elle quand elle pensait à lui. "Kinsue…" Quel beau prénom… Quel beau prénom pour un si beau jeune homme. Elle se prit à rêver de lui et de leurs instant passés tous les deux. Ils se connaissaient depuis plus d’un an, une chaleur naquit dans son ventre, leur première rencontre était aussi leur premier baiser et leur premier instant de tendresse. Mais ils n’étaient ensemble que depuis Septembre… le 26 Septembre ! Quand même, ça faisait… 6 mois ! Elle allait lui rappeler ce soir, que ça tenait entre eux. Cette anecdote la mit d’une humeur rayonnante, elle alla enfiler sa robe précédemment repassée, cette qu’il lui avait offerte le jour où ils étaient sortis ensembles… Fluide, et intensément noire, elle faisait ressortir la pâleur de sa peau blanche comme la neige. Elle voletait autour de ses jambes, s’arrêtant un peu plus haut que ses genoux. Elle était ceinturée en dessous de la poitrine et attachée par de fines bretelles. Emiri était ravissante dans cette robe ravissante. Elle prit un petit veston noir, court, dans sa penderie, et l’enfila avant de prendre le paquet et la lettre qu’elle rangea soigneusement dans son sac de la même couleur que sa robe. Elle enfila des hauts talons qui la rehausseraient un peu vers Kinsue, qui était malheureusement très, très grand… Enfin, malheureusement… Elle aimait bien les hommes grands.
Un sourire heureux naquit sur ses lèvres tandis qu’elle marchait vers le gymnase d’un pas un peu dansant, toujours aussi gracieux. Elle accéléra l’allure et soudain, déboula devant le gymnase rempli de monde. Et bien… Il y avait foule ce soir… Jamais elle n’aurait elle même espéré réunir autant de monde pour son propre anniversaire. Kinsue devait être content, lui qui aimait frimer. Ou alors il se sentait un peu perdu… Elle s’empressa de traverser la masse de personnes et de le retrouver pour s’enquérir de son état.
Malheureusement, après près de cinq minutes de recherches laborieuses, elle ne le trouvait toujours pas. Elle avait bien aperçu Sanzo, mais le temps qu’elle fasse deux pas vers lui il avait déjà disparu, entouré par une tripotée de filles. La jeune femme s’arrêta et décida d’attendre, de le chercher du regard. Mais elle était complètement perdue, pas très grande, elle ne pouvait pas voir très haut. Soupirant, déçue de ne pas le trouver, elle reprit sa marche au milieux de l’attroupement de personnes. Elle prit son courage à deux mains et se dirigea vers la table des cadeaux qu’elle avait brièvement vue tout à l’heure. Soudain, elle le reconnu, grand et beau dans ses habits, en conversation avec une jeune femme aux cheveux blancs comme elle. Un sourire naquit sur ses lèvres. Elle marcha vite vers lui et lui prit la main :

« Kinsue !! Ah ! Mon cœur je te cherche partout depuis… Super longtemps ! »

Elle avait toujours ce sourire sur les lèvres, son beau visage illuminé par la joie. Elle était contente que la fête se passe si bien, contente pour lui. Elle déposa un court baiser sur ses lèvres, déposa son cadeau sur la table, sans lui lâcher la main, et se tourna vers l’inconnue avec laquelle il parlait. Elle lui dit d’un ton joyeux et amical :

« Bonjour ? On se connaît ? Je suis Emiri Eman, la petite amie du jeune homme ici présent ! Et toi ? »

_________________
Merci Kiki <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Lun 5 Avr - 12:00

[ Je commence ici, car je suis à Marseille chez mes grands-parents, et puis je continuerais chez moi, désolée de l'embêtement. ]

Si Allen était au courant de la fête qui se préparait en ce moment même dans le gymnase? Bien sûr.

Premièrement et surtout parce que c'était tout de même pour fêter l'anniversaire de son meilleur ami qu'il connaissait depuis bientôt deux ans à présent.
Deuxièmement parce que le roi de la fête n'avait pas arrêté de lui répéter sans cesse, excité par toute cette agitation. Si bien que la première chose qui traversait l'esprit du jeune étudiant était maintenant : " Dimanche 5 avril, 22h00, ne sois pas en retard. " Effectivement, si il était en retard, son ami ne manquerait pas de lui faire payer. Et les retards étaient une habitude chez Allen.
Troisièmement: tout simplement parce qu'on ne parlait que de ça à la pension en ce moment. Quand on se déplaçait dans les couloirs on entendait des choses comme "Et alors tu vas à la fête d'anniversaire demain?" " Oui et toi?" "Ouii. Mais c'est qui déjà?" ou des " ouah c'est trop bien. Il parait qu'il y aura de la bouffe à volonté." ou encore des rumeurs étranges venues d'on ne sait où " il parait que Kinsue et ses amis beaux gosses vont chanter au milieu de la soirée ". Certains ignoraient même à la fête de qui ils allaient, mais elle avait été tellement annoncée que tout le monde rêvait d'y aller. Tout le monde se battait pour avoir des places, si bien que quand Allen disait qu'il était invité on devenait jaloux de lui. Il fallait tout de même connaitre un minimum Kinsue ou son entourage pour pouvoir y entrer. C'est ce que pensait son meilleur ami, du moins.


Allen entra dans sa chambre peu après le passage de Kinsue. Il le savait car il avait vu le lit de son ami plissé sous son poids, et voyait accroché au miroir un petit mot disant " Ne sois pas en retard! ". Il soupira d'amusement, puis posa ses affaires sur son lit et observa sa montre. Il restait un peu plus de dix minutes et il n'était toujours pas prêt. Depuis tout le temps qu'il savait qu'il y aurait une fête, il n'avait jamais pensé à bien s'habiller, mais plutôt à être correctement présentable. En réalité, le jeune chargé de corvée n'aimait pas trop se préparer: il n'avait jamais été doué pour cela. Ce jour-là, il avait simplement décidé de s'habiller d'une chemise blanche à manche courtes -le printemps étant arrivé- d'un jean serré et de converses grises à l'image de sa sacoche. Seulement, il avait laissé sa sacoche sur son lit, avait un peu ébouriffé ses cheveux sans y faire trop attention et était sorti, un petit paquet bleu à la main. Il avait refermé la porte comme elle était avant qu'il entre, c'est à dire : à clé. Et il s'était dirigé vers le gymnase, conscient qu'il ne lui restait plus que quelques minutes avant que la fête ne commence.

Allen marchait tranquillement dans les couloirs de la pension mais essuyait tout de même ses mains moites sur son pantalon. Il ne savait pas pourquoi, d'un seul coup, le stress l'avait envahi. Il était conscient que Hatsu ne viendrait pas, elle n'avait pas pu venir, malgré les insistantes demandes du jeune homme. Ce n'était probablement pas cela qui le tracassait. Alors quoi? Il n'en savait rien lui même. Peut-être parce qu'il redoutait un peu le fait qu'il se trouve à l'écart à la fête. Oui, sûrement. Car Kinsue aurait Emiri, Iku aurait Lloyd, et Sanzo toutes les minettes qui lui tournent autour. Il espérait vraiment ne pas se retrouver seul dans cette fête. Il n'avait jamais aimé la foule, alors se retrouvait isolé avec tant de monde pour l'étouffer risquait de le faire déprimer au plus haut point. Il soupira d'appréhension.

Il arriva à 21h59 devant la porte de la salle. Il fut plutôt content de ne pas être arrivé en retard, et avant d'ouvrir la porte il observa la pancarte accrochée à la porte. Celle ci-disait:
Spoiler:
 
Allen releva avec une légère sournoiserie et amusement certain, la dernière phrase. Kinsue, toujours fidèle à lui même, devait s'attendre à recevoir tout plein de cadeaux plus originaux les uns des autres. Cela lui rappelait alors le paquet bleu qu'il tenait dans ses mains. Le jeune homme pressa sur la poignée de la porte et pénétra dans le gymnase. Il en eut le souffle coupé. Le premier mot qui lui vint à l'esprit fut "nocturne". L'ambiance était sombre, calme et apaisante et pourtant beaucoup de gens se bousculaient déjà sur la piste et près du banquet. Tout le monde s'installait heureux, tandis que le chargé de corvée observait époustouflé son environnement. La salle de sport, avait été, pour l'occasion complètement vidée de ses tapis et des ses appareils. Les murs avaient étaient décorés, des spots de lumière pale éclairait la pièce sans pour autant éblouir. De multiples canapés avaient étaient installés, en cercle, ou en de diverses formes pour que les personnes puissent interagir entre eux. C'était beau, et le jeune homme était content de voir cela. Il était sûr que son meilleur ami était content, lui aussi.

Le jeune homme aux cheveux blancs purs constata la table où s'empilait déjà bon nombre de cadeaux. Il tira une moue déconfite et serra de plus belle son paquet. Il n'avait jamais eu l'intention de le poser dans ce tas, tellement il trouvait cela impersonnel. Il lui donnerait en mains propres, et ce même si il devait attendre des heures -car c'était quand même le roi de la soirée- avant de pouvoir lui parler. Même si au fond, il espérait qu'il pourrait facilement accéder à lui, car c'était son meilleur ami tout de même. Et il avait mis tant de temps à chercher qui lui conviendrait. S'il avait été censé et un peu moins coincé, Allen aurait probablement pu lui offrir un préservatif, mais dans son innocence il n'y avait pas pensé un seul instant et s'était longuement creusé la tête jusqu'à trouver quelque chose qui lui irait. Quand il s'agissait de cadeaux, il faisait toujours très attention. Du moment que le receveur était une fille, c'était le plus facile. Il suffisait de trouver quelque chose de relativement simple, joli, qui s'accorderait avec la personne. Un accessoire, un bijou, un parfum, des fleurs, un carnet, un beau stylo. Quelque chose dans ce genre faisait toujours relativement plaisir. Mais pour un garçon, la tâche était bien plus difficile, car il fallait trouver quelque chose de typiquement masculin -du moment que l'heureux élu ne fut pas gay-. Quelque chose qui lui plairait, dont il aurait envie, ou simplement une chose qui le ferait rire. Et c'était bien parce que Kinsue n'était ni une fille, ni gay, qu'il avait mis tant de temps à chercher.

Mais il avait finalement trouvé. Il était allé dans une boutique de CD dans le cœur de la ville et avait trouvé tout son bonheur à lui. Et dans un coin du commerce, il avait découvert un casque. Un très beau casque noir, qui recouvrait toutes les oreilles et laissait passer un merveilleux son, si bien qu'on avait l'impression d'y être. Le jeune homme avait tout de suite fondu pour, et l'avait acheter sans réfléchir. Il espérait de tout cœur que cela lui plairait car en tout cas, c'est ce que lui Allen, avait toujours rêvé de posséder.

Il aperçu la grande silhouette de Kinsue se découper près de la table aux cadeaux justement. Et il constata avec satisfaction qu'à part deux filles aux cheveux blancs -dont l'une devait être Emiri- il n'y avait personne autour de lui qui semblait lui parler. Allen, content, se dirigea vers eux le sourire aux lèvres. Il ne savait pas vraiment comment il devrait interpeller son ami, alors tout ce qu'il fit fut de donner un bref coup de poing amical dans l'épaule de ce-dernier. Effet escompté, l'intéressé se retourna vivement et avant même qu'il eut pu prononcer une phrase, le jeune anglais s'enquit de lui tendre son paquet et de dire en riant.

- « Bon anniversaire grand dadet. »

Il salua Emiri et l'autre jeune fille, les gratifiant d'un sourire un peu intimidé mais chaleureux. Puis il ajouta en montrant d'un doigt ses cheveux, amusé.

- « Si ça continue comme ça tu vas finir par être complexé. Tu es le seul à avoir les cheveux colorés ici. »

~ ~ ~ ~

[ TERMINE. (mais la qualité est médiocre. hurm, désolée je ferais mieux la prochaine fois. >_<) ]

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Saotome
Admin Neko ! Sado-mazo suprême, oh yeah \w/ Fiancé alors que pas majeur ! ( han, pas bien xO )
Admin Neko ! Sado-mazo suprême, oh yeah \w/ Fiancé alors que pas majeur  ! ( han, pas bien xO )
avatar

Féminin Nombre de messages : 396
Age : 25
Localisation : Ca ne te concerne absolument pas !
Loisirs : Jouer avec Snake et Cobra... Autrement dit mes flingues ! Tu veux essayer ? &amp;amp;lt;3
Amour ? : Fi-an-cée !
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Classe: Kemonomimi
Particularités/pouvoirs: Hybride chat de nature agressive. Utilise entre autre sa part animale pour combattre.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Jeu 8 Avr - 12:00

HS : Ce post est écrit à la première personne, tout simplement parce que j'en avais envie xD Et puis c'est un post un peu pourri, je m'excuse TT Try it !

Il fallait que je me dépêche, sinon j'allais être en retard. Comment ça quelle jour nous étions ? Le 5 avril pardi. Et si c'est un jour spécial ? Oh que oui ! Kinsue avait 18 ans aujourd'hui. Pardon ? Qui est Kinsue ? Non mais vous êtes tous des cons ou quoi ? Roh mais si, vous l'avez déjà vu. C'est les grand idiot qui se la raconte tout le temps. Le blond qui adore frimer et faire des galipettes. Un étudiants chargés de corvées, et en passant, l'un de mes amies les plus proche. Kinsue quoi ! Bande d'incultes.

Je pressais mon pas régulier et furtif sur le dallage miroitant du hall de la pension. Je revenais de l'extérieur, pour tout vous dire. D'où ? Non mais sérieusement, vous n'avez aucune logique ? Pourquoi il faut que je me tape des idiots pareille. Bref, je revenais à peine de chez Shin, mon mari. Et j'étais un peu en retard, tout simplement parce que j'avais trop traîner. Excusez moi d'être amoureuse, et d'aimer rester blottit contre mon mari pour profiter de sa chaleur corporelle. Oui, mon mari. OH, vous avez carrément manqué une saison pas vrai ? Celà faisait à peine 2 semaines que j'avais dis " Oui " devant l'autel. Aaah, j'en frémis encore ! Je me rendais donc régulièrement chez mon vampirique compagnon, presque une fois par jour, dès que les cours étaient finis. Même si il habitait dans un manoir un peu isoler d'Imata, il me fallait seulement 10 minutes pour m'y rendre au pas de course. C'est ça l'avantage d'être une neko. J’avais donc un peu abandonné mes locaux dans l’étage des chargés de corvées pour les appartements immense et luxueux de mon Amour.

Et quand j’arrivais dans ma chambre, la numéro 3, j’avais l’impression de débarquer dans un lieu inconnu. Pourtant, c’était bien mes posters de groupes de metal accrochés au mur, mes vêtement qui débordaient de tout les côtés qui étaient dans les armoires, et mon baladeur qui était compétemment étalé sur mon lit, lui même défait. En clair : mon bordel légendaire. Je regardais l’heure sur la pendule bancale qui était entre deux bouquin de ma bibliothèque. Il fallait que je pense à la suspendre au mur un de ces quatre. Bref, il était 21 h 30. La fête commençait à 22 h, j’avais apparemment réussit à rattraper le retard que j’avais, tant mieux. C’est donc sans retenue que je commençait à éjecter tout ce qui se trouvait dans ma penderie pour trouver une tenue. J’optais au bout de deux minutes d’intense réflexion pour un pantalon en cuir moulant noire, et un bustier bleu, tout simplement parce que cette couleur représentait pour moi Kinsue. Cherchez pas pourquoi, c’est comme ça. Je donnais un violent coup de pied sur la porte de ma salle de bain qui s’ouvrit en criant sa peine dans un grincement hideux, puis une énorme BAM lorsque la poignée s’écrasa contre le mur. Lorsque je me vis dans le miroir, un énorme soupire s’échappa d’entre mes lèvres. Mon cou était, une fois de plus, complètement ensanglanté. Ce n’est pas que cette idée me dégoûtait au contraire. C’était devenue une de nos petites habitudes à Shin et à moi lorsque nous faisions…. Enfin vous savez ! Quand on... Bon, je vais pas vous faire un dessin ! Ca avait le don de nous stimuler, et tout ça, et puis voilà, vous savez, des fois… D’ailleurs, j’ai pas à me justifier merde ! Donc, malgré que ces deux trous dans mon cou ne me gênait personnellement pas plus que ça, il fallait que je cache ça pour la soirée. Je cherchais un coton, le mouillait, enlevait tout le sang coaguler de la plaie ( je n’ai pas besoin de me désinfecter, c’est pratique ), et retrouvais mon bandage traditionnel. Traditionnel, parce que je me servais de ce même bandage autrefois pour couvrir mes mutilations. Je l’enroulais soigneusement sur ma nuque, me changea rapidement, perfectionna mon maquillage tout en attachant mes cheveux en un chignon pas vraiment impeccable.

Une fois toutes ces petites préparations finies, je me retournais pour me glisser sous mon lit. Je tâtais le sol, avant de sortir une forme longue sous mes doigts. Un sourire satisfait, je tirais le cadeau pour Kinsue que j’avais caché. Connaissant le grand blond, il aurait été capable de venir fouiller dans ma chambre, beaucoup trop impatient à l’idée de recevoir des présents. Ironie du sort, c’est moi qui était aller farfouiller dans ses appartements. Un soir ou les deux propriétaires devait être dans le foyer. Je ne m’étais pas attarder bien sûr : je voulais juste savoir si je n’allais pas acheter quelque chose en double. Et comme mon premier choix fût une chemise bleue, je me rendis compte que c’était beaucoup trop évident. C’est pourquoi, une semaine auparavant, je m’étais rendu à chez l’armurier et avait trouvé une magnifique katana. Bien équilibré, grand, avec manche bleu, bref, parfait selon moi pour Kiki. Je savais qu’il aimait se battre avec ces sabres japonais, puisque nous avions pour habitude de nous adonner à des combats réguliers. J’espérais donc que j’avais bien choisis.

21 h 52. Après avoir enrouler mon cadeau dans du papier cadeau rouge et avoir fermer à clé ma chambre, je me rendais au gymnase. Et sur le chemin, je ne pu que repenser à mon amitié avec Kinsue. On s’était connut dans une infirmerie, et nos départs avaient été mouvementés. Du fait qu’il pouvait lire dans mes pensées, il avait tout de suite sût pourquoi je souffrais autant à l’époque, et ce détail m’avait particulièrement énervée. Mais le pire, je crois que c’était lorsqu’il commença à me dire qu’il avait besoin d’un chaton de compagnie ! Plus d’une fois, j’avais penser à étrangler ce petit prétentieux. N’empêche que ce blondinet faisait parti des gens qui, si je ne les avaient pas rencontrer, je ne serais pas devenue ce que je suis maintenant. Oui, même si mon ego personnel en prenait un coup à chaque fois que je me faisais la réflexion, Iku, Lloyd, Kinsue et quelques autres étaient mes meilleures amies.

Je poussais tranquillement la porte du gymnase, à 22 h 03. J’avais un peu traîner, du fait que je n’aimais pas être en avance. Et là, j’eu du mal à y croire. La salle de sport avaient complètement été métamorphosée. Couleur dominante ? Le bleu bien sûr. C’était une question très idiote ! Bref, je ne fût cependant pas surprise par le monde qui était plus un foule compact qu’autre chose. Ces dernier, l’anniversaire de mon ami était au centre de toute les conversations. Un engouement que je ne comprenais pas, mais que Kinsue devait grandement apprécier. Mon regard parcourait les alentours lorsque je tombais sur le panneaux indicateur. Alcool Interdit ? Et merde ! Rah, c’est chiant les fêtes sans alcool ! N’allais pas croire que je suis une ivrogne. Je dis juste qu’un peu de bière ou de sake de temps en temps ne fait pas de mal. De toute façon, je n’avais pas vraiment le choix. J’avais vu Sanzo dans un coin de la salle, et je n’avais pas envie d’avoir des problèmes avec lui ce soir. Je commençais alors à chercher la star de la soirée dans touts ce flots de pensionnaires. Ce déplacer n’était désormais plus une chose aisée, même pour moi qui ai une agilité toute particulière. Je tombais au bout de quelques minutes sur une table immense où se trouvaient tout les cadeaux. Hors de question que je dépose le mien ici. Je voulais lui remettre en main propre et voir sa réaction. Encore fallait-il que je le trouve, mon Kinsue national. Et j’aperçus une tignasse blonde qui dépassait toutes les autres, à quelques pas de là. Un énorme sourire se dessina sur ma figure, et je décidais de le rejoindre furtivement, tout en écoutant les conversation.

- Si ça continue comme ça tu vas finir par être complexé. Tu es le seul à avoir les cheveux colorés ici.

Cette voix était celle d'Allen, si mes oreilles ne me trompais pas. J'arrivais maintenant à distinguer correctement le petit groupe. Allen donc, Kinsue, Emiri et... Une fille que je ne connaissais pas. J'entreprie un petit détour pour arriver dans le dos de Kiki. Et hop, je sautais sur lui d’un geste sec et précis, lui donnant au passant un énorme coup de poing dans la tête. C’est un peu notre manière de nous dire bonjour, vous voyez ?

- Plus maintenant, vous avez les droit à deux blonds ! Joyeux Anniv' mon Grand-Con ! Putain, une pige de plus... Tu te fais vieux ! Bientôt la retraite, fais gaffe !

Un rire joyeux s’échappa de mes lèvres et je lui donnais sans plus attendre mon cadeau.

- Et voilàààà. Tu vois, je n'ai pas oublier ! 'Espère que t'aimeras, sinon, tu finiras griffer de partout !

Je saluais par la suite Allen et Emiri comme il se devait, avant de poser mes yeux sur la nouvelle. Elle était plus petite que moi. Mais un détail ne me trompais pas. Elle avait une odeur toute particulière, que j’aurais reconnue entre mille, pour l’avoir sentit pendant des années, et la sentire encore aujourd’hui. D’ailleurs, la morsure de mon coup me tiraillait, comme si elle me rappelais à l’ordre. Je dis, avec un sourire carnassier aux lèvres :

- Tu es une vampire n'est ce pas ? Ah, ne me demande pas comment je le sais. Enfin, peut être que tu as déjà compris remarque...

Je touchais mon bandage, avec la main où j'avais enfilé mon alliance. Pensez vous, si j'étais mariée à un vampire et que je ne reconnaissait même pas ses congénères !

- Je suis Ayumi Saotome, enchantée ! Oh, Kiki, c'est quoi cette histoire d'interdiction d'alcool ? C'est plus une fête ça !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Asimov
Scénariste
Scénariste
avatar

Masculin Nombre de messages : 365
Age : 24
Localisation : Sur le trône des Enfers... m'y rejoindra-tu ?
Loisirs : Faire tourner les gens en bourrique !
Amour ? : Nevh Vanderheague. Ça vous dit quelque chose ?
Date d'inscription : 29/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Norou
Particularités/pouvoirs: Maîtrise de l'énergie/Manipulation de l'arc Vassilissa
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Dim 11 Avr - 0:35

Samaël se posta devant le miroir, mains sur les hanches, et scruta avec attention son reflet, avec un air sceptique. Il haussa le sourcil droit, fit une moue et rajusta son nœud de cravate avant de tirer sur son col de chemise et de lisser son pantalon en velours côtelé. Il tenait à être parfaitement présentable pour l’anniversaire de Kinsue. Il ne le connaissait pas vraiment bien, aussi avait-il été très surpris en recevant une invitation. Bah… Il s’en estimait flatté ! Le Russe se jugea présentable, s’assit sur son lit, sortit une carte d’anniversaire d’un tiroir et griffona quelques mots dessus, félicitant Kinsue pour son dix-huitième anniversaire.

Lorsqu’il se leva, la pièce se mit à tourner et il ferma les yeux, s’appuyant au mur. Depuis quelques temps, il avait des accès de migraine et de vertige, accompagné de brûlures au niveau du baphomet. Le jeune homme soupira et, tatonnant prudemment, attrapa une boîte de comprimés sur sa table de nuit. Il avala deux cachets magiques, concotés par une Pixflo et une Madame Takahashi, une Princesse de Cristal très talentueuses. Ces médicaments, exposés à la magie d’un Angelic Slayer et d’une Enfant Sacrée, combattait à la fois les maladies et les malédictions. Ce qui était son cas.

Le mal de tête se dissipa peu à peu et le Sataniste prit une longue inspiration. Il rouvrit les yeux, attrapa un élastique et noua ses cheveux, puis pris de l’argent dans sa tirelire, mit la carte de voeux dans sa poche et quitta l’enceinte de Mahora, direction le quartier commerçant. Il folâtra parmis les boutiques puis entra dans un magasin de magie, celui où il achetait ses pilules, et fouina parmi les rayons. Il porta son choix sur une bouteille de Concentré de Mana et une « Pâte à crêpe enchantée », dont la boîte colorée clamait en lettres majuscules et scintillantes : « Pour des crêpes savoureuses, légères, et magiques ! ». Il n’osait pas imaginer ce que le « magique » sous-entendait…


« Bonjour, Samaël ! » s’exclama Madame Takahashi, l’excentrique et sexagénaire propriétaire de la boutique et qui, aujourd’hui, tenait la caisse, en voyant Samaël s’avancer. Engoncée dans son kimono vert émeraude, ses longs cheveux roux et striés de blanc enroulée dans des bigoudis multicolores, elle avait l’air plus fantasque que jamais.

« - Bonjour, Madame. Je vais prendre ça. Qu’est-ce signifie le « magique » sur la boîte de préparation pour crêpe ?
- Très bon choix, mon petit ! Les crêpes peuvent prendre la forme et la couleur que tu veux, c’est très original. Il suffit de verser de l’eau dans la préparation et de réciter la formule sur le mode d’emploi. Et si tu paye 50 Yens de plus, la poêle anti-adhésive et auto-chauffante est fournie ! Cette poêle ensorcellée ne colle à rien et, sur un simple ordre, elle chauffe mais sans brûler la surface sur laquelle elle est posée ! Sans oublier que…
- C’est bon, Madame Takahashi, c’est bon ! Rit Samaël. Épargnez-moi vos commentaires commerciaux ! Je la prendrai, votre poêle.
- D’accord. Je t’emballe le tout ?
- Oui, c’est pour un anniversaire. Je vous doit combien ?
- 500 Yens. Mais comme tu est un client fidèle, tu a droit à une petite réduction. Je te le fais à 320 Yens.
- Merci. Voyons… Voilà, 320 Yens. Bonne journée, Madame Takahashi !
- Au revoir, mon chéri. Ton baphomet ne te gêne pas ?
- Pas trop. De toute manière, je ne peux ni ne veux vraiment m’en débarasser…
- Je vois. Bonne fête ! »

Chargé de ses achats, Samaël retourna à la Pension. Malgré son chargement, il courut sur les derniers mètres, conscient d’être en retard. Il jeta un œil à la pensule murale pour confirmer ses craintes : 22h10 ! Vraiment, il était incorrigible. Il s’arrêta pour lire le panneau, sourit en voyant la dernière phrase et poussa la porte du gymnase de l’épaule.
La salle était magnifiquement décorée, dans les tons bleus nuit, comme lors d’une nuit sans lune. Samaël s’arrêta, émerveillé, et ferma doucement la porte derrière lui. Il posa ses paquets sur la table prévue à cet effet, sortit la carte de sa poche et la coinça sous un ruban, s’émerveillant du talent de Madame Takahashi pour la énième fois. Le papier argenté était ceint d’un ruban large de deux centimètres, bleu pastel et doré, qui brillait joliment.
Entendant des éclats de conversation, il se dirigea vers un petit groupe qui s’était formé non loin. Ayumi, Allen, Emiri et Tomoe était postés en cercle autour de Kinsue, avec Sanzo un peu en retrait, comme des planètes autour du Soleil. Samaël se glissa timidement entre la Neko et la Vampire et sourit :


« Trois blonds, maintenant ! Joyeux anniversaire, Kinsue ! Ça m’a fait plaisir de recevoir une invitation… J’ai posé mes cadeaux là-bas, ils étaient un peu encombrants. »



//C'est court, c'est nul, c'est du moi tout craché quand je me dépêche u_u' Désolé !//

_________________

Merci Kiki~♪
Je suis Force Marron ! =D

... Et membre du Club des Joyeux Écrivains de Mahora !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 23
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Mar 13 Avr - 12:23

Nevh regardait sa carte d’invitation d’un air étrange. Déjà il se demandait pourquoi on invitait les gens par des bout de cartons si ce n’est pour dépenser de l’argent pour décorer cette carte aussi bien. Kinsue, c’était son nom, aurait du inviter simplement Nevh en face. Cette manière aurait encore plus toucher le jeune Shinigami qui ne fait qu’hausser les sourcils. Il jeta la carte d’un air désinvolte, cela faisait maintenant une semaine que le jeune étudiant avait cette carte embarrassante dans les mains. Tout avait commencé quand Kinsue, ce grand blond idiot et imposant était venu le voir avec un immense sourire. Bizarre. Quand il fit semblant d’être son meilleur ami dans les deux minutes qu’ils avaient pour l’inviter. Encore plus bizarre. Quand il avait eu l’air gentil, et qu’il l’avait complimenté pour faire gros lèche-cul. Cela ne fait d’hors et déjà plus partit du monde normal. Nevh avait été un prit au dépourvu, surtout que le grand blond sut sur qu’elle fil sensible toucher. En effet, il insista sur le fait que Samaël et Sullivan répondraient présent à la fête. Que dire dans le cas du Shinigami ? Ses deux copains y allaient, alors pourquoi pas lui après tout ? Il avait tiré une gueule de dix-mètres en l’apprenant et avait tourné le dos à Kinsue en maugréant qu’il viendrait. Et aujourd’hui c’était le jour. 5 avril 2010. Sortez les confettis ! Pourquoi fêter la fête à cet idiot ? Pourquoi ne pas avoir fêter le sien, DEJA ? On lui avait attribué le 1er janvier, ça ne s’oublie pas, un 1er janvier ? Non ? Nevh croisa les bras, assit en tailleur sur son lit, et rouspéta tout seul. Son cadeau était juste à côté de lui, emballé dans un papier journal à la va vite. Il fallait dire que Nevh ne savait absolument pas faire de papier cadeau, et encore heureux qu’il est pensé à acheter un cadeau qu’il qualifiait de utile pour Kinsue Shishida. Autrefois, ce nom le faisait frissonner, effectivement, le grand blond imposant lui faisait peur… Enfin, c’était le passé. Tout avait changé maintenant. Tout. Nevh se leva et se remit sur pieds, il enfila un pantalon légèrement moulant, et un grand maillot jaune poussin avec un gros smiley souriant dessus. Comique. Il enfila une veste assortie, et coiffa ses cheveux qui devenaient de plus en plus longs chaque jour. Ses cheveux blanc/argentés qu’il aimait tant lui arrivaient un peu plus bas que les épaules désormais. Il fallait croire que les cheveux de Nevh poussaient relativement très vite. Il fit une queue, puis mit ses chaussures extravagantes que Sullivan, sous une grosse caprice du Shinigami, lui avait offert.

« Letsu gowe ! » (Let’s go !)

Nevh sortit de sa chambre, tout prêt et éclatant de beauté pour la fête d’anniversaire. Il se dépêcha, enfin, il lui restait quelques minutes mais valait mieux venir en avance, savait-on jamais ? S’ils se faisaient tous enlever par des extraterrestres ?!
Il pénétra dans la salle, serrant son paquet fermement dans ses mains, jetant des regards meurtriers à quiconque s’approcherait de trop près. Il avait même mordu la main d’un invité pour protéger son précieux cadeau. Quand il aperçut la chevelure de Samaël, qu’il reconnaîtrait entre tous, il lui sauta dessus, en jetant son cadeau avec les autres, atterrissant sur son dos :

« Samychoupidou ! »

Nevh riait aux éclats, très content de le voir. Kinsue n’avait pas mentit ce qui ravi le jeune Shinigami. Ayant entendu quelques extraits de la conversation, Nevh se précipita de déclarer :

« Nevh être tout blanc gris ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Sam 8 Mai - 19:34

[HORS RP: ça continue pas ici? ;_;]

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinsue/Sanzo
Modo ingrat qui fait des trucs pas très nets avec sa dulcinée, Emiri, par sms ... XDD
avatar

Masculin Nombre de messages : 1368
Age : 25
Date d'inscription : 07/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Iryumi
Particularités/pouvoirs:
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Sam 8 Mai - 20:09

    [Si, bon et bien, on passe le tour de Sullivan.
    C'est à Alix ... Bonne chance Fully x) ]

_________________


"Ex-délinquant avoue avoir un penchant pour un ange ♥."

Spoiler:
 
    { Couleur d'édition }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Alix

avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 23
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Classe: Lilith
Particularités/pouvoirs: Chaleur corporelle de 37° à 1000° (torche humaine) / Changement de molécule de son corps en acier ou autre.
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Jeu 13 Mai - 13:50

[Bon c'est mauvais mais bon :/ J'ai fait de mon mieux le plus vite possible ^^ ]

Alix marchait paisiblement vers le gymnase où avait lieu la fête évènement. Tout le monde en parlait ces derniers temps et c’était devenu une vraie folie pour y pénétrer. Elle avait même entendu des rumeurs comme quoi on tenterait des faire des missions d’infiltration ou quelque chose dans le genre. Elle soupira en l’entendant tant elle trouvait cela pathétique. Elle, elle ne savait même plus pourquoi elle se dirigeait vers cette salle, et pourquoi exactement elle était en train, en ce moment même, de montrer son invitation à la porte d’entrée à un contrôleur –visiblement-.

Son billet d’entrée, elle, elle l’avait eu par Kyle et Emiri. Bien qu’elle connaissait moins la deuxième que le premier, cette simple connaissance avait eu une influence décisive sur l’issue de cette journée. Maintenant, 22h10 –regardait-elle silencieusement sa montre-, elle était devant la salle où un homme l’observait attentivement, une mine suspicieuse sur le visage, comme si elle lui eut caché des secrets évidents. Pour toute réponse elle lui jeta un regard froid et contrarié mais muet il l’invita à entrer d’un signe hâtif de la main.

Si Alix était là, c’était seulement parce que Kyle lui avait trouvé une invitation et qu’il lui avait demandé si elle voulait bien venir. Évidement, elle n’avait pas pu refuser après avoir vu son sourire mignon qui la faisait toujours craquer comme le ferait un enfant avec sa mère. Comme elle n’avait pas spécialement envie d’être là, elle ne se gênait pas pour l’afficher ouvertement sur son visage. Mais quand elle pénétra dans le gymnase qui avait été complètement transformé pour l’occasion, elle en eut quand même le souffle coupé.

Ce qui était d’habitude une simple salle de sport ressemblait maintenant à une vraie pièce de bal. Les éclairages, la musique, l’odeur, toutes ces petites choses lui inspiraient une paix indéfinissable. Le bleu reflétait le fait que tout soit nocturne, ce qui l’apaisa automatiquement. Elle commença alors à sourire et elle avança tranquillement vers la table aux cadeaux.
C’était totalement impersonnel, elle en était fichtrement consciente mais tant pis se disait-elle. Après tout elle ne connaissait Kinsue que de vue. Elle ne l’avait que croisé, elle n’avait sûrement échangé avec lui que de simples « bonjour » et encore… Elle n’allait pas tout d’un coup le voir, lui sourire, lui donner son cadeau et dire « bon anniversaire Kinsue ! Voilà pour toi ! » comme si elle le connaissait depuis toujours : ça aurait été tout simplement hypocrite. Et elle détestait ça.

Elle s’approcha alors de la table où une pile de cadeaux s’entassait en essayant d’éviter les regards insistants de garçons qui se retournaient sur son passage. Elle était pourtant habiller de manière plutôt simple. En réalité, elle avait décidé d’être simple et jolie et elle n’y avait pas passé plus de temps que pour le bal. Elle était vêtue d’un mini short noir à bretelles et d’un t-shirt moulant décolleté violet qui passait sous les bretelles et par-dessus son bas. Elle portait des bottes longues jusqu’en dessous des genoux qui épousait parfaitement la forme exquise de ses jambes. Elle ne s’était que très peu maquillée, avait souligné légèrement ses yeux, avait passé un peu de rose sur ses lèvres et s’était mis du parfum agréable mais discret. Pour finir, ses cheveux noirs étaient retenus au-dessus de sa nuque par un nœud pourpre. Mais plus que cela, plus que sa tenue, c’était son charme qui attirait. Elle avait remarqué que plus elle s’entraînait plus on la regardait. C’était sûrement son charme de succube qui se décuplait au fil de ses efforts. Et Alix ne savait pas si elle devait en être heureuse ou pas.

Elle s’arrêta après avoir posé son cadeau sur la table. Elle observa autour d’elle et repéra le petit groupe avec Emiri, Kinsue et les autres… Elle soupira et détourna la tête. Bien sûr, elle n’avait aucune envie de les rejoindre. Pour leur dire quoi ? A part la jeune Angelic Slayer, elle ne connaissait personne. En plus de cela, il n’y avait aucune trace de Kyle nulle part. Elle rageait intérieurement. Si cet idiot avait osé la laisser aller seul à la fête, il pourrait voir celle qu’elle allait lui organiser. Elle rit insouciante à son allusion futile puis continua à traverser la salle à la recherche de son ami. Elle était en train d’observer la porte d’entrée quand elle percuta quelqu’un.

Elle leva la tête vers un jeune homme qui la jaugeait d’un regard froid et qui paraissait sacrement énervé.

- « BORDEL ! Pourquoi faut toujours que je me prenne des gens, moi ?! »

Surprise par le fait que ses pensées aient dépassé le stade de la pensée pour parvenir à paroles, et rougit légèrement de confusion.

- « Erm, désolée. »

Elle recula et regarda derrière le surveillant.

- « Euh, est-ce que vous n’auriez pas vu, par hasard, un idiot avec les cheveux châtains en bataille ? Un guardian… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliodhna Faoiltiarna

avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 22
Localisation : Mmh ! Qui sait ?
Loisirs : Dessiner des personnages et les zigouiller 83 / Je pratique de la trompette.
Amour ? : Nobody
Date d'inscription : 13/09/2009

Feuille de personnage
Classe: Jibaku-Rei
Particularités/pouvoirs:
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Ven 14 Mai - 20:03

Kyle Sura postera le dernier en raison que le personnage sera le DERNIER arrivant à la fête. Kiki.

Le jeune blond ne savait pas vraiment ce qu’il faisait ici, Jullai ne connaissait vraiment personne. Et c’est bien grâce à Lloyd et à Iku qu’il avait atterrit ici. Evidemment, il avait été incapable de refuser l’invitation. Logique, Jullai venait à peine d’arriver à la Pension Mahora, que diable ferait-il dans une soirée pareille ? Il ne connaissait pas ce Kinsue Shishida. En fait, Jullai ne connaissait personne à part Iku et Lloyd. Il serra le poing et se maudit de tous les noms d’oiseaux possibles en avançant vers l’entrée. L’homme imposant placardé devant lui mit les larmes aux yeux tellement il avait envie de pleurer. L’envie de hurler et de s’en aller à toutes jambes ne manquait pas : effectivement on aurait dit l’une de ces soirées dans les films où le héros va dans le camp ennemi pour enquêter. Bien évidemment, dans ces films, ça se terminait toujours en baston ou en tuerie… C’est à ce moment que Jullai regrettait amèrement de ne pas avoir prit de Chiendomo (chiens avec des ailes, dans le futur >>), il aurait été au moins de meilleure compagnie que cet homme baraqué en smoking noir qui lui arracha presque l’invitation des mains pour vérifier. Jullai était tout blanc quand il était entré, si bien qu’on aurait cru que c’était un revenant… Il n’avait même pas fait un pas qu’il se fit bousculé par un garçon légèrement plus petit que lui, aux cheveux courts blanc/gris, il avait un paquet dans les mains et par réflexe tendit la main. Erreur fatale. Le garçon lui mordit violemment la main, si bien que Jullai eut du mal à s’empêcher de hurler de douleur ; il plaqua son autre main sur sa bouche en faisant de gros yeux de souffrance, les larmes coulèrent toutes seules. Il agita rapidement sa main touchée dans l’air, croyant que cela apaiserait la douleur dominante. Il avait l’impression d’entendre son cœur dans son cœur.
Jullai recula vivement en ouvrant la bouche, mais aucun son ne vînt. C’était un aspect comique pour autrui mais absolument pas pour lui. Il bégaya divers excuses et le jeune garçon aux tatouages frais sur son visage se détourna en sautant sur un autre grand blond. Jullai soupira de soulagement en se plaquant au mur, il était déjà blasé. La salle était joli certes mais Jullai était vraiment perdu. Ce genre de fête lui était totalement inconnu, pour faute, il n’avait jamais eut d’ami sincère. Quand il aperçut la table de cadeaux qui faisait très impersonnel, enfin il n’avait aucun mot à dire la dessus comme il ne connaissait pas l’hôte, il se mit à trembler. Il avait complètement ou-bli-é le cadeau ! Il se fit tout petit et se posa dans l’un des fauteuil moelleux mais fut vite jeté par un couple. Il y avait beaucoup trop de monde, et Jullai tait l’un des plus petit dans la salle. Quelle poisse !
Et dire que la journée avait si bien commencée…

Jullai était encore dans son lit douillé, enroulé dans pleins, pleins de couvertures. Oui, le jeune homme aimait la chaleur procuré par les draps le matin, il se sentait si bien…
Quand il se réveilla, il partit se préparer puis partit assister à ses cours de rattrapage. Enfin, c’était TOTALEMENT différent de son époque et avait beaucoup de mal. La journée était ensoleillé, il se souvenait de ses petites promenades dans le jardin lors des pauses. De son déjeuner du midi qu’il avait tant savourer, le riz, c’était si bon en y repensant ! Ce grain blanc qui font si facilement dans votre bouche, ce goût si spécial… Aaah… Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas touché à un Onigiri…


Quelle nostalgie. Là, il n’y avait que du… coca, il ignorait ce que c’était, du jus d’orange auquel il était allergique et d’autres sodas étranges. Jullai se traîna vers la sortie pour s’enfuir, mais il percuta un grand homme aux cheveux noirs et aux yeux très rouges, il sentit son cœur partir plus loin que sous terre. Il fut terrorisé, mais par chance, quelqu’un d’autre le bouscula plus violemment, ainsi l’homme se tourna vers l’inconnue. Car oui c’était bel et bien une jeune fille, habillé à la mode de son époque, enfin à quelque chose près. Jullai contourna légèrement l’homme et se posta à ses côtés mais de façon éloignée :

« E-Excusez moi… J-je… Euh… U-un guardian ? Qu’est-ce, ce que... que c’est a-au juste ? »

Même après tant d’effort, Jullai ne faisait que bégayer, et bien bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dc-01.forumactif.com
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Dim 13 Juin - 23:08

[ Encore une fois, qu'est-ce qu'on fait? :/ ]

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinsue/Sanzo
Modo ingrat qui fait des trucs pas très nets avec sa dulcinée, Emiri, par sms ... XDD
avatar

Masculin Nombre de messages : 1368
Age : 25
Date d'inscription : 07/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Iryumi
Particularités/pouvoirs:
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Jeu 17 Juin - 0:17

[ c'est au tour d'Iku ... Mais bon ... ... ... ]

_________________


"Ex-délinquant avoue avoir un penchant pour un ange ♥."

Spoiler:
 
    { Couleur d'édition }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Jeu 17 Juin - 19:47

[ Elle a dit qu'elle le ferait bientôt ]

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEVH Vanderheague

avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 23
Localisation : En dessous de son petit lit en train de bouffer le chausson de Samaël.
Loisirs : Manger des livres porchographiques 8B. Manger du chocolat !! Manger oreilles à Ayumi et banane à Boyd *O* ... Courir après papillon, voler haut à Nevh !
Amour ? : Moi avoir de copains, toi savoir ? Moi avoir deux copains à moi ! Samy & Pirate ! Deux mousquetaires dévoués à Nevh ! Ahah ! Bientôt Nevh contrôler la terre après leurs coeurs. >8B
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Classe: Shinigami
Particularités/pouvoirs: Possède une faux, et un pouvoir spécifiques à chaque oeil.
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   Jeu 17 Juin - 19:59

[ Merci messagère d'Iku Oô ... XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
.::. Congratulations Kinsue ! .::. [Fête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clinton: Still no congratulations for Obama
» Congratulations : Tous pour un et un pour tous c'est ça la Wonderland Family
» WE ARE THE CHAMPIONS !!! CONGRATULATIONS TO THE MONTREAL CANADIENS
» And I'm over you, congratulations {Leavin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Etablissement scolaire :: Gymnase-
Sauter vers: