.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 19 Nov - 3:00

Durant ces jours d'Hiver, le temps devenait de plus en plus brumeux. Cependant, le soir du réveillon, quelques flocons qui semblaient provenir de nul part s'effondraient lentement sur l'épaule de Lloyd. Pris par surprise par cet air froid soudain, il remonta son écharpe à carreaux, serra un peu plus le petit paquet plaqué contre lui puis pressa le pas jusqu'à sa destination.
Il aperçut vite un grand bâtiment, déjà couvert de neige, qui se dressait droit devant lui. Un peu plus tôt dans l'après-midi, quelques élèves (Ceux chargés de l'évènement sans doute...) distribuaient des tracts annonçant le bal de Noël, tenue habillée exigée etc. Maintenant qu'il y repensait, au premier coup d'oeil, ça ne l'avait pas intéressé. Qu'est-ce qui a bien pu le faire changer d'avis si soudainement? Il l'ignorait lui-même, et pourtant il se dirigeait d'un pas vif vers la salle en question. D'ici il pouvait déjà voir la grande banderole en tissu où il y était inscrit "BAL DE NOËL" suivi de "Joyeux Noël à tous!" Cette fête devait être destinée à ceux qui ne pouvaient malheureusement pas passer le réveillon en famille, autour d'un grand feu bien au chaud. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il s'intéressa à ce qu'il portait: une simple veste noire sur un chemisier ainsi qu'une cravate rouge nouée rapidement autour de sa nuque. Rien de très extraordinaire pour une simple soirée. Il faisait de plus en plus froid dehors, la neige tombaient à une vitesse folle et on entendit le vent souffler à plusieurs reprises. Par chance, la porte n'était plus qu'à quelques mètres de lui. Il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre: seulement 19h35. La soirée ne commençait qu'à 20 heures. Au moins, on ne lui reprochera pas d'être en retard... Maintenant, il se tenait devant une gigantesque porte en bois. Il hésitait à entrer... C'est vrai, après tout, il ne devait y avoir personne à cette heure-ci. Cependant le temps glacial semblait le pousser à entrer... *Bon aller, je ne fais rien de mal* Il ouvrit la porte lentement.
Lorsqu'elle s'ouvrit, un grincement assez épouvantable se fit entendre dans la salle. Quelques élèves regardèrent dans sa direction. Géné par son entrée bruyante, il se hâta d'entrer. A première vue, la pièce était bien décorée: une dizaine de guirlandes blanches et rouges étaient accrochées un peu partout sur les murs blancs cassés, un grand sapin était placé dans un coin avec à ses pieds quelques paquets emballés (des faux sûrement...) et de grands tissus, qui avaient étaient disposés au plafond, se croisaient avec une certaine éléguance. Une longue table se trouvait sur sa droite: une nappe blanche avait été disposée dessus. Absorbé par les différents détails de la décoration, il n'eut pas fait attention aux nombreux visages qui l'observaient, intrigués. Soudain, une élève un peu plus âgée s'approcha de lui.

- "Tu n'es pas du comité, si?" Lui demanda-t-elle. La jeune fille portait un jean délavé et un simple débardeur noir. Et lui qui pensait ne pas être sur son 31...
- "En effet." Répondit-il simplement, y avait-il quelque chose à rajouter?
- "Ah...Elle soupira, agacée. Dans ce cas tu n'aurais pas du arriver maintenant, la préparation de la salle n'est toujours pas finie... Mais puisque tu es là et qu'on manque de personnes..."
Elle sortit un sachet d'au moins une demi-douzaine de punaises de sa poche et lui tendit. Lloyd le prit, tout en ayant aucune idée d'où elle venait en venir...
- "Bon, c'est assez simple, tu vois les bouts de tissus disposés sur la table là-bas? Tu doit juste les accrocher au mur. Essaye de bien les séparer entre elles. On n'a pas l'habitude de prendre de simples élèves pour nous aider, mais essaie de le faire correctement tout de même."
Sans lui laisser le temps de répondre quoique ce soit, elle s'en alla en courant. Non, il n'était définitivement pas venu ici pour accrocher ces machins au mur. Mais maintenant il n'avait plus vraiment le choix. Un peu énervé contre lui-même de se laisser manipuler ainsi, il se dirgea à contre-coeur vers ce fichu mur, le sachet de punaises à la main. La soirée risquait d'être longue...
Il mit quelques minutes avant de réussir à poser une de ces satanées banderoles. Il continua son dur labeur sans se plaindre tandis qu'en regardant de droite à gauche, son regard se posa sur le paquet qu'il avait posé sur la table à côté de lui. Il pensa immédiatement à elle... Est-ce qu'elle allait venir? Leur dernière conversation lui avait semblé assez confuse et il avait préféré y réfléchir plus tard. Son esprit divagua quelques secondes, le temps qu'il lui a fut pour ne pas remarquer qu'il était sur le point d'enfoncer une énorme punaise sur son pouce. Il reprit conscience de ce qu'il faisait au dernier moment et reprit vite sa mission afin de pouvoir enfin faire ce en quoi il était venu en premier lieu, se détendre.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 19 Nov - 3:52

Vêtue d’une robe rouge foncé à décolleté plongeant, les cheveux noués en chignons, et un petit châle noir posé sur les épaules, et Iku était fin prête pour se rendre au bal de Noël, espérant que Lloyd soit à ses côtés. Toute la journée, elle avait préparé cette fête avec l’aide des surveillants et femmes de ménages. Elle n’aurait pas donc eu le droit de se reposer un tout petit peu ? Elle était désormais dans sa chambre, ses doigts enveloppés de longs gants de satin blanc frôlaient le verre de la fenêtre. Elle soupira, il neigeait. Peut-être aurait-elle besoin d’un peu plus chaud qu’un châle pour se réchauffer… La jeune colla sa joue à la vitre, afin de mieux regarder dehors, puis elle tourna le regard vers un petit paquet gris. Elle s’avança vers celui-ci et le mit dans un sac à main noir qu’elle laissa glisser sur son coude dans un mouvement fluide. Puis elle s’étira et sortit de la pièce.

Une petite demi-heure plus tard, Iku était dans la cour du pensionnat. Elle l'attendait, lui. Oui, lui qui faisait battre son cœur, qui était en ce moment même déchaîné, enragé. La jeune fille se mordit la lèvre inférieure et regarda le ciel. Elle se prit un flocon dans l'œil droit, ce qui la fit immédiatement baisser la tête. La neige tombait de plus en plus vite, et si ça continuait, le lissage de cheveux d'Iku serait dorénavant ruiné... Était-il trop tôt?


*Non, il n'est que dix huit heures trente*

Pensa-t-elle en regardant sa petite montre. Le temps semblait se refroidir progressivement, mais plutôt rapidement. La musicienne ferma les yeux à la rafale de vent qui souffla devant elle et éternua. Pour ne pas attraper quelque chose, elle trottina vers la porte de la salle de fêtes et s'adossa contre le mur de pierres inconfortables. Son regard était perdu au loin. Elle l'attendait encore, elle croyait qu'il n'allait pas tarder à venir. C'est vrai qu'ils ne s'étaient jamais vraiment donnés de rendez vous, et c'est ce qui déplaisait à Iku. Vie de couple? Mon oeil! Ils ne se voyaient à peine une fois par semaine et n'avaient presque jamais le temps de traîner un peu ensemble.

Iku leva les yeux au ciel une nouvelle fois, persuadée qu'elle ne se prendrait pas de flocon. Elle croisa les bras pour tenter de se réchauffer, en vain... Puis elle tourna la tête afin de regarder jusqu'où la fête avait avancé. Le sapin avait été disposé depuis longtemps, et elle avait bien entendu participé à cette corvée. Cela n'avait pas été glorieux, on pouvait d'ailleurs observer quelques griffures sur ses bras. Iku balaya la salle du regard, espérant le trouver. Justement, elle le trouvât. Elle reconnaissait la grosse touffe de cheveux châtains qu'il avait sur la tête, même s'il était habillé différemment. Iku aussi, était habillée différemment! Elle était légèrement maquillée, un peu plus que d'habitude. Ses cheveux étaient plus lisses, ne partaient pas en pointe, comme ils le faisaient si souvent. La robe qu'elle portait était vraiment élégante. Il faut dire qu'elle ne l'avait pas achetée chez une supérette ou quelque chose du genre. Un grand couturier français, plutôt. Une robe rouge sang se terminant aux genoux, avec un grand décolleté en forme de coeur et des petites bretelles. Lloyd parlait avec une fille légèrement plus âgée que lui. Iku fronça les sourcils et serra les dents, un peu stressée. Elle, elle n'osait pas rentrer, même si l'envie était plus que forte... Elle observa son compagnon pendant un bon quart d'heure, et quand il jeta un regard à la porte, elle se retourna vivement, rouge comme une tomate.


*Si il me voit, je suis morte... Bon... Tant pis, il faut oser, dans la vie.*

Iku se rua sur la porte et l'ouvrit d'un geste très brusque, attirant le regard de tous les employés. Certains s'écrièrent un petit "Salut Iku!", d'autres "T'as vu, on a bien avancé dans la préparation. C'est bientôt prêt!". Elle hocha de la tête, un sourire satisfait aux lèvres, puis traversa la salle d'un pas vif. Le bruit de ses talons retentait sur le parquet, ce qui ne la rendait pas très discrète. Mais bon, sa réputation était déjà figée! C'était la "chargée de corvée" depuis presque son arrivée dans la pension, alors elle se devait d'être populaire! Elle supervisait presque tous les comités et toutes les fêtes. Un travail dur, qu'il fallait assumer comme une adulte. Elle aimait son travail; ça ne lui apportait rien, mais elle l'aimait quand même. Elle arriva devant l'une de ses amies qui était suspendue à un balcon et fit une petite pirouette pour lui montrer sa robe, les mains sur les hanches. Bien sûr, elle n'avait pas une seule fois fait attention à Lloyd. Elle saisit son sac à main et regarda pendant quelques minutes dedans pour chercher quelques CD's. Tout d'un coup, son regard s'assombrit. Elle venait de tomber sur le cadeau qui lui était destiné. Puis après quelques secondes, elle releva la tête et tomba nez à nez devant lui.

Lloyd se dressait devant elle. Iku baissa la tête, n'osant pas le regarder dans les yeux, puis essaya de jouer franc jeu. Elle effleura le visage du jeune homme, déposa un court baiser sur ses lèvres, puis elle passa sa main devant ses yeux, les plissa légèrement, et ébaucha un petit sourire gêné en répliquant :

- "Ah... Salut Lloyd! Tu m'as manqué..."bafouilla-t-elle rapidement "Joyeux Noël!"

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 19 Nov - 19:06

Au bout d'une dizaine de minutes, il accrocha la dernière banderole au mur fièrement. Il recula et admira quelques secondes son travail. Pendant ce temps, la salle avait commencé à se remplir et les élèves membres du comité quittaient la salle afin de pouvoir mettre une tenue plus appopriée. Qu'allait-il faire maintenant? Soudain, comme si on eut entendu ses pensées, une musique commença à résonner dans la salle. C'était calme, doux et reposant. Mais ça ne suffirerait pas à combler son ennui qui allait arriver vu le peu de monde présent dans la salle depuis que les organisateurs étaient tous partis. Il s'appuya contre la table puis ferma les yeux sans s'en rendre compte... Peut-être que la fatigue le prendrait et qu'il retournerait sans s'en rendre compte dans sa chambre, accablé par tous ses couples qui dansaient autour de lui, lui qui serait définitivement seul ce soir. Quelques minutes plus tard, alors qu'il était sur le point de s'effondrer sur la table, il entendit quelqu'un s'approcher. Par curiosité plus qu'autre chose, il ouvrit à moitié un oeil.
Il sursauta et manqua de trébucher. Une jolie jeune demoiselle se tenait devant lui, la tête basse. Ca ne l'aurait pas surpris si cette fille n'avait pas été Iku... Elle ne dit rien durant quelques secondes. Ce qui le perturba un peu plus, surtout qu'elle ne le regardait pas du tout. Son visage était à moitié caché par une longue mèche plus lisse que d'habitude, ce qui l'empêchait d'identifier la moindre expression. Il profita de ce court instant pour la regarder un peu plus encore: elle portait une simple robe rouge moulante qui la mettait parfaitement en valeur. Ses cheveux étaient de nouveaux attachés, mais plus coiffés et soignés que la semaine précédente. Quant à son visage, il semblait un peu pâle malgrès le maquillage sous ses yeux fins et ses joues roses. Alors qu'il la fixait toujours sans faire attention à ce qui se passait autour, Iku posa délicatement sa main sur son visage puis l'embrassa précipitemment. Il ne put s'empêcher d'être embarrassé, comme à son habitude. Elle releva légèrement la tête et arbora un léger sourire qui semblait signifier tellement de choses qu'il lui était impossible de définir tout ce qu'il ressentit.

- "Ah... Salut Lloyd! Tu m'as manqué... Joyeux Noël!"

Il entendit sa voix trembler un peu, mais il était incapable d'en définir la raison. Gêne? Peur? Il s'était promis de ne penser à rien de tout ça ce soir, il voulait juste passer une bonne soirée avec elle, c'était avec cette fille qu'il voulait être. Avant qu'ils se soient recontrés, il ne s'était jamais sentit aussi proche de quelqu'un. Il lui faisait totalement confiance, et il espérait qu'il en était de même pour elle. Pourtant, même si ça peut paraître hypocrite, il était persuadé qu'elle lui cachait quelque chose. C'est vrai qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de se parler ses derniers temps et qu'il s'en voulait particulièrement. C'est pour cela qu'il voulait de n'importe quelle manière remédier à tout ça. Il sentit à présent qu'il ne pouvait qu'être mieux à ses côtés, il avait besoin d'elle. Il sourit à cette pensée.

- "On n'a pas eu le temps de se voir ses derniers jours, j'espère que ça n'arrivera plus... C'est vraiment dur d'être séparé de toi tu sais... Ah...!"

Il repensa au paquet déposé sur la table derrière lui. Il avait mit peu de temps à choisir un cadeau de Noël, mais il était persuadé d'avoir acheté quelque chose qui lui ferait plaisir. Ca faisait combien de temps qu'il ne l'avait pas vu sourire de nouveau? Un vrai sourire, comme les premiers jours suivant leur recontre. Il se retourna vite, prit une petite boîte emballée assez négligeament et lui tendit. Il n'avait plus peur de la regarder droit dans les yeux maintenant, ce qu'elle ne fit pas tout de suite d'ailleurs... "C'est pour toi..." dit-il avec un ton le plus détendu possible. "Joyeux Noël à toi aussi." De plus en plus de monde se trouvait dans la salle maintenant, et le bruit augmentait peu à peu ainsi que la musique dont le volume augmentait au fil des minutes... Il était plutôt dur de se faire comprendre avec tout ce bruit.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 


Dernière édition par Lloyd Irving le Mer 19 Nov - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 19 Nov - 21:19

[copitage quand tu nous tieens~ \o/ *sort*]

Ou pas! Non, bien sûr que non, son sourire n'était pas réel. C'est dur, de sourire. Hein? En tout cas, pour Iku, ça l'était. Le bonheur montait progressivement en elle, évidemment. C'était si agréable de revoir une personne qu'on ne voyait que très rarement! Surtout quand la personne en question était presque celle qui comptait le plus dans notre esprit et notre cœur. Mais bien qu'elle soit heureuse, enjouée, tout ce que vous voulez, elle ne ressentait pas le besoin de sourire sans arrêt. Vous lui faite une bonne blague? Elle restera de marbre! Vous lui faite un compliment? Idem!! Elle gardera une expression neutre, comme toujours. C'était depuis CE jour. Ce jour ou elle avait apprit CETTE rumeur. La peur, peur constante de se faire tuer, du temps qui passe, et de CET autre jour qui arrivera rapidement, trop rapidement... Prête? Elle ne l'était pas. Elle ne contrôlait rien, elle n'avait engagé presque personne. Ah, quelle hypocrite...

*Non, Lloyd. Je n'ai rien à te cacher, ne t'inquiète pas. J'essaierais d'être plus avec toi désormais, je t'aime.*

Fort, très fort, son esprit de déduction, hmm? Iku regarda Lloyd de la tête au pied, et ébaucha sans le savoir un léger sourire. La cravate avait été mise de travers, et on voyait les coutures. Quel idiot. La jeune fille porta ses mains devant la cravate, ôta ses gants, laissant des énormes plaies fermées à l'air libre, puis elle refit le nœud doucement, le regard tendre. Le clocher du pensionnat sonna, et la porte de la salle se déverrouilla immédiatement. Un grincement, deux grincements, trois grincements? De petits groupes commençaient à débarquer, mais Iku restait concentrée sur le nœud qu'elle faisait au long ruban rouge. Scène stéréotype du couple, ou plutôt de l'homme d'affaire qui, légèrement en retard à son travail, demandait à sa femme de faire son nœud de cravate. La musicienne se recula de quelques pas, puis admira son "travail". Lloyd partit chercher un petit paquet et le présenta à Iku. Un cadeau de Noël? Non, elle n'en demandait pas tant, franchement. Le cadeau était petit, très petit, à la vue de l'emballage, Iku laissa échapper un petit ricanement et le prit dans ses mains abimées.

Lentement, très lentement, elle défit le papier qui l'enveloppait... Une boîte. Une simple boîte bleue marine. Elle regarda Lloyd droit dans les yeux, un air mi-perplexe, mi-déçu au visage. Puis elle baissa la tête et ouvrit la boîte. C'est alors que ses yeux se mirent à briller de mille feux et qu'elle posa sa main sur sa bouche afin de masquer un cri quand elle vu le cadeau que lui offrait le jeune homme. Dans la petite boîte en velours bleu marine était disposé une bague en argent de grande qualité, surplombée de plusieurs petites pierres précieuses oranges, des topazes. Iku, cette fois ci, ébaucha un énorme sourire. Un sourire merveilleux, un sourire véritable, et volontaire. C'était comme si une vague de bonheur s'abattait sûr son cœur... Ah, quelle belle métaphore. C'est extrêmement cliché, mais elle m'est venue comme ça. Amen. Bref, elle lui sauta au cou, comme dans les sims, pendant les demandes de fiançailles ou de mariage, je sais plus. Sauf que Lloyd n'était pas allé jusqu'à s'agenouiller tel un chevalier servant devant sa douce... Et puis ce n'était pas une demande quelconque qui allait changer la vie de ce simple couple de lycéens! Loin de la. Ce n'était qu'un simple cadeau de Noël.

Elle lui avait donc sauté au cou, comme dans les sims, comme la fois ou elle avait vu un cafard dans les toilettes de sa chambre et qu'elle l'avait presque égorgé, comme l'autre fois ou elle ne l'avait pas reconnu tout de suite et lui de même, comme la fois... Comme le jour de son anniversaire, quand il avait tenté de se déclarer. Des souvenirs comme ça, il y en a trop pour tous les citer. Pourtant, ils revenaient tous dans la tête d'Iku en ce moment. Elle était sur la pointe des pieds, et avait les bras serrés autour du cou de son bien-aimé. Les yeux fermés, pour éviter que le surplus d'émotion fasse jaillir des larmes de leurs pointes. Quelques adolescents fixaient le couple. Il est vrai qu'ils étaient presque en plein milieu de la pièce, mais bon... Iku ne les voyaient pas. Elles n'y pensait pas non plus. Tout ce qui comptait pour elle, en ce moment présent, c'était Lloyd, Lloyd, et encore Lloyd. Son cœur battait à une vitesse folle, tel que le garçon pouvait sûrement sentir les battements de l'organe sur son torse. Elle lui dit pour la toute première fois, lui chuchota à l'oreille d'une voix secouée de sanglots, les mots suivant :

- "Je t'aime! ..." Elle se resserra d'avantage contre lui. "Vraiment! Je t'adore... Reste avec moi, Lloyd..."

Elle restait comme ça, serrée contre le jeune homme. Son cœur avait explosé, s'était littéralement déchiré. De fines larmes d'émotions et de bonheur de mirent à couler sur les joues d'Iku, elles tombèrent en rafale sur la veste de Lloyd, puis disparurent. De nouvelles arrivèrent, et ainsi de suite... Elles étaient tellement fines que le maquillage ne s'écoulait même pas. Quelle douce étreinte... Iku serrait fort Lloyd contre elle, mais pas aussi fort que si elle allait l'étouffer. "Je t'aime!" ces mots résonnaient dans la tête de la jeune. Elle ne voulait plus le quitter, désormais. Plus jamais... Elle voulait rester avec lui pour toujours.

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 19 Nov - 22:43

Pour une raison qu'il ignorait, le stress l'envahit peu à peu. Il observa les doigts fins qui défaisaient lentement le paquet. Pour le moment, elle avait l'air complètement indifférente. Même si c'était une expression constante chez elle, il frémissait à chaque fois qu'elle possédait ce regard vide, inexistant aux yeux de tous. Lorsqu'elle défit enfin le papier cadeau puis qu'elle le posa, ou plutôt qu'elle le jeta rapidement sur une table quelconque, une petite boîte en velours était à présent dans ses mains. Finalement, avait-il choisi correctement le cadeau pour celle qu'il aimait? Peut-être qu'elle trouverait ça trop simple, classique, ou sans aucune originalité... Il n'eut pas eu le temps de paniquer plus car la jeune fille avait déjà ouvert la boîte et contemplait le magnifique objet.
Ses yeux étaient grands ouverts, son étonnement était au sommom. C'est à ce moment là qu'elle afficha un sourire gigantesque, qui couvrait une grande partie de son visage désormais. Lloyd sentit cette image se graver à jamais dans son esprit, jamais il ne l'avait vue sourire ainsi, comme une très jeune enfant découvrant ces cadeaux sous le sapin au matin. Elle semblait complètement sous le charme de la ravissante bague qu'il venait de lui offrir. Elle resta calme quelques secondes. Lloyd était amplement satisfait de sa réaction. Vu qu'elle ne bougeait plus, il prit le bijou et le porta à l'index de l'adolescente encore toute émue. Ils sourirent en coeur, sans aucunes paroles. Lentement, elle posa ses délicates mains sur les épaules du garçon puis ferma les yeux, comme si elle voulait contenir en elle plus d'une centaine d'émotions différentes. Lorsqu'elle les rouvrirent, ils étaient légèrement rouges mais brillaient intensèment. Ce qui les rendaient encore plus magnifiques et flamboyants que d'habitude. Ils se regardèrent mutuellement un moment puis, brusquement, elle se serra contre lui, les larmes aux yeux. Son étreinte était si forte qu'elle semblait dire: "Je ne te lâcherais plus jamais." Lloyd était à la fois bouleversé, heureux, ému et vraiment embarassé par la situation. Après tout, ils étaient au milieu des élèves qu'on ne pouvait plus compter sur ses doigts désormais. Mais à vrai dire, il s'en fichait. Il était là, avec Iku, et rien ne pouvait les séparer. Il ne resta pas de marbre lorsqu'elle lui déclara son amour en sanglotant et en souriant en même temps. Ses yeux s'embuèrent un peu. Cependant il était incapable de répondre quoique ce soit à ce surplus de tendresse... Il se contenta d'un hochement de tête improbable mais qu'il lui était impossible de voir. C'était comme s'il se convainquit de ce qu'elle disait, ou qu'il voulut dire: "Moi aussi" Ou bien les deux? Il n'en savait strictement rien. Il ne pouvait pas décrire comment il se sentait à présent... Reconnaissant est un mot tellement faible.
Lorsqu'ils se séparèrent, Lloyd souriait malgrès ses yeux encore brillants. Ils ne pouvaient vraiment pas être loin de l'autre aussi longtemps... C'est à ce moment qu'il prit conscience de la chose: peut-être devait-il arrêter de reporter à plus tard ses conversations avec elle. Elle essayait sans arrêt d'être sérieuse, pourquoi refusait-il d'écouter? Parfois même il avait hésité à la croire... Alors que son amour était tellement fort enver lui, pourquoi s'était-il comporter de la sorte? Il aimerait tellement être plus franc, plus honnête. Pouvoir dire les choses avec franchise était impossible pour lui contrairement à Iku qui balançait parfois à tord et à travers. Maintenant il en rirait, alors que ça l'agaçait peut-être autrefois... Pour l'instant, il préfèrerait profiter du moment présent. Dès la fin de la soirée ils parleraient enfin, rien que tous les deux sans que l'un d'eux ait à se défiler...

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Jeu 20 Nov - 22:46

    - « Je t’aime tellement… Et tu m’aimes aussi, non ? »
C’est dur, de contenir ses sentiments. N’est ce pas ? Iku aurait voulu le hurler, le dire à tout le monde, mais elle se contentait de les murmurer doucement, pour que ça ne soit que lui et encore lui qui les entendent. Elle était toujours serrée contre Lloyd, la tête sur son épaule, lui caressant doucement la nuque. Elle saisit les grandes mains du jeune homme, joua doucement avec ses doigts, plongeant son regard ambre dans celui carmin du garçon. Son regard était tendre, et son sourire aussi, bien qu’on pouvait y apercevoir une pointe de mélancolie. La foule qui les regardaient auparavant s’était légèrement dispersée, était partie danser ou manger. La musique avait débuté depuis un bon moment déjà, et ce n’est que maintenant qu’Iku le remarqua. Elle tourna la tête, et vit plusieurs couples danser la valse. Son sourire s’agrandit davantage rien qu’à l’idée de se voir à la place de l’un des couples. Elle revint poser son regard sur son cavalier et s’étira discrètement, puis elle lui prit la main et le tira vers un banc disposé devant une table, afin de… Je ne sais pas, moi. Manger quelque chose?

Une petite demi-heure s'écoula, le temps de patienter pendant la queue, devant le buffet. Iku apportait deux petites assiettes de crudités ainsi que deux coupes de champagne à la table ou elle s'était installée avec Lloyd. Elle voulait passer la soirée avec lui, lui présenter ses ami(e)s, lui parler de tout et de rien... Jamais elle n'avait été aussi énergique et de bonne humeur qu'aujourd'hui, en sa compagnie. Des multitudes de choses à lui dire se formaient dans sa tête... Mais par ou commencer? Elle posa sa main gauche sur celle de Lloyd et répliqua d'un ton enthousiaste :
    - « Tu sais, j'ai plein de gens à te présenter! Et... Elle tourna légèrement la tête vers son sac et l'empoigna brusquement. Et je t'ai acheté quelque chose aussi. Ce n'est pas grand chose, par contre. Je n'ai pas l'habitude d'offrir des cadeaux aux gens! Mais c'est l'intention qui compte, non? »

C'est sûr qu'avec son égoïsme sans limite, Iku n'était pas habituée à ce genre de chose. C'était même l'un des premier cadeau qu'elle faisait à son entourage. Elle avait vraiment passé du temps à le chercher. Avec le travail qu'elle faisait, elle n'avait jamais le temps pour sortir en ville. Mais comment dire... Le dimanche dernier, elle avait fait congé -ou plutôt avait séché- spécialement pour acheter le cadeau. Mais que contenait-il? Des gants, une paire de gants en cuir, vraiment très utiles pour l'hiver. Elle avait remarqué qu'il en portait souvent, des gants, comme elle. Était-ce pour cacher quelque chose? Elle devrait lui poser la question, un jour.

Iku fouilla dans son sac et en sortit un paquet de taille moyenne, soigneusement emballé dans un papier cadeau noir. Elle le tendit à Lloyd, un sourire aux lèvres, puis posa son coude sur la table afin que sa tête, légèrement fatiguée, prenne appui sur sa paume. Bien qu'elle soit un peu stressée, elle attendait la réaction du jeune homme avec impatience.
    - « Alors? » marmonna-t-elle avant de saisir sa coupe de champagne du bout des doigts et d'en boire une petite gorgée.

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Sam 22 Nov - 1:33

Lorsqu'Iku et lui se séparèrent doucement, il la vit détourner son regard quelques secondes. Elle fixait quelques élèves déjà sur la piste de danse qui accomplissait élégamment une valse assez extraordinaire. Il vit le regard de la jeune fille s'emerveiller devant les prestations incroyables des 4 pensionnaires au milieu de la salle. Malheureusement pour lui, Lloyd n'avait jamais danser de cette manière, surtout au beau milieu d'une soirée comme celle-ci. Soudain, Iku le prit par la main et l'ammena à un banc près d'une table qu'il avait vu en entrant ici. Il s'assit, cependant elle resta debout et se proposa d'aller chercher quelque chose à manger au buffet. Afin d'avoir l'occasion d'agir en gentleman, il essaya de la convaincre qu'il pourrait aller chercher des assiettes pour eux deux. En vain, au bout de quelques minutes d'instances incessants de la part d'Iku, elle repartit en trotinnant, avec un sourrire béa sur le visage.
Elle revint au bout de cinq minutes, deux assiettes à la main. Elle lui tendit en lui souhaitant un bon appétit. Il la remercia et commença vite à manger. Il remarqua qu'Iku ne s'était pas arrêtée de le regarder durant tout ce temps. A quoi pouvait-elle bien penser... Même si en y réfléchissant, cela lui importait peu. Il ne l'avait jamais vu aussi agréable depuis longtemps, et c'était vraiment sympatique de la voir comme ça même si ça lui avait semblé étrange les premières minutes... Après qu'ils eurent fini de manger, elle posa délicatement sa main sur celle de Lloyd et lui annonça qu'elle avait lui aussi un cadeau pour lui. Sa réaction sur le moment fut pour le moins spectaculaire! Jamais il ne l'avait vu prendre la peine d'offrir un cadeau à quelqu'un. Il avait la bouche grande ouverte et les yeux presque exorbités. Il se calma rapidement et sourit en recevant un paquet plutôt modeste. Il l'ouvrit, déposa le papier déchiré dans une poubelle assez proche puis découvrit enfin le présent: une paire de gants, marrons et en cuir. Il était très étonné, c'était plutôt une bonne idée car il faisait de plus en plus froid ces temps-ci. Il la remercia profondément puis commença a retirer ses gants. Il vit Iku se stupéfier d'étonnement. Son regard s'était penchée sur une pierre rougeâtre se trouvait comme incrustée sur sa main à l'aide d'un métal. Il la regarda, n'ayant pas compris l'objet de sa stupéfaction. Elle pointa du doigt l'objet intrigant en question. Lloyd soupira de soulagement et lui expliqua:

- "Ah c'est juste une pierre qui me vient de ma mère. Je la porte toujours sur moi."

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Sam 22 Nov - 22:18

Il faisait froid, assez pour que Allen, lui qui n'était pourtant pas frileux, ajoute une écharpe et une veste à sa tenue qu'il avait particulièrement soignée, bien plus que d'ordinaire. En fait c'était bien pour cette raison qu'il était seul à ce moment là. Il était censé être avec Kinsue, mais il avait passé tellement de temps à rêvasser, cherché les habits à mettre pour ne pas être trop décontracté, et passé trois heures pour arriver à faire correctement sa cravate, sans que ce soit trop bâclé que Kin' s'était lassé d'attendre et avait finalement décidé de partir, avant lui, le laissant seul. Le jeune homme était vêtu d'une chemise blanche, recouvert d'une veste noire et d'une cravate, suivit d'un pantalon noir, un costard quoi.
Spoiler:
 
Il attrapa sa veste, son écharpe, et referma la porte derrière lui dans un faible bruit sonore. Il était déjà 20h 05, il valait mieux qu'il se dépêche pour profiter pleinement de la soirée, heureusement que la salle n'était qu'à 5 voir 10 minutes de sa chambre...

Du ciel, tombait des flocons énormes, mais si jolis qu'on aurait pu croire que c'étaient des milliers de petites lumière venant illuminé le ciel, perdant toute leur beauté quand elles venaient s'écraser sur les têtes ou les corps glacé des pensionnaires. Allen n'avait pris que sa sacoche remplie de diverses choses, certaines plus importantes que d'autres, mais n'avait rien pris en trop pour ne pas s'encombrer pendant la soirée. Il regardait émerveillé les flocons blancs, et le sol complètement recouvert, tandis que sifflaient dans ses oreilles les chansons d'un des ces groupes préférés : McFly. La chanson qui passait était "The Heart Never Lies", il ne put s'empêcher de fermer les yeux. Heureusement qu'un cri de joie retenti derrière lui, sinon il aurait ouvert les yeux après avoir reçu le choc de l'arbre qui se trouvait à deux pas de lui. Il le détourna, le regardant avec un regard assez spécial puis retourna son attention sur la salle des fêtes qui se présentait à lui. Il observa la porte pendant quelques secondes, le temps de souffler, ferma les yeux, les rouvrit, enleva les écouteurs qu'il avait dans les oreilles, puis se glissa à l'intérieur.

Son souffle se coupa, la salle était magnifiquement décorée. Un gigantesque sapin se trouvait dans un coin de la salle, il aperçut bien vite le buffet, où étaient posés plusieurs assiettes en cartons, des fourchettes en plastiques, et des plats qui avaient l'air vraiment bons. Il aurait voulu se précipiter dessus, manger tout ce qui se trouvait sur la nappe blanche mais se retint. Il décida juste de retrouver Kinsue, ou peut-être d'autres de ses amis, car il avait quelque chose à leur passer. Après tout, on était Noël. Noël... D'ailleurs, cette fête, ça faisait pas mal de temps qu'il ne l'avait pas fêté, surtout parce qu'il n'avait personne à qui le souhaiter. Pourtant, il se souvenait avoir passé Noël avec son "père", il se souvenait avoir était vraiment heureux quand il avait reçu ses premiers cadeaux, même les autres d'ailleurs. C'était impressionnant le fait que, un cadeau bien choisi puisse faire autant plaisir, même si lui, ce qui lui importait, c'est d'avoir une certaine présence avec lui... Il en avait assez d'être seul. C'était bien pour ça qu'il comptait bien profitait complètement de cette soirée avec ses amis.

Combien de temps il avait passé à se dépêtrer de la foule? Deux minutes à peu près, mais pour lui, ces simples minutes avaient durées une éternité. Quand il fut sortit du monde qui se bousculait devant la porte, il enleva son écharpe et la rangea dans sa sacoche grise foncée. Il regarda partout, dans tous les endroits, il ne trouva trace de personne, a part celle du buffet. Il avança un peu, tout les pensionnaires étaient très habillés, lui se trouvait ridicule, il avait beau avoir un costard, il était ridiculement simple... Et noir. Pourquoi donc les autres étaient tous vêtus d'au moins un accessoire rouge? Etait-il le seul crétin à porter seulement du noir? Quand il aperçut une fille en robe bleu, sans aucune parsème de rouge, il continua son chemin soulagé.

Au bout de dix minutes il aperçut enfin un visage familier, d'ailleurs il l'aurait reconnu entre milles: Iku. Iku, elle qui lui avait dit que les "mutants" allaient tous êtres virés et exécutés, elle qu'il avait dut finalement emmené à l'infirmerie quelques minutes seulement après qu'ils se soient rencontrés, alors qu'il en ignorait complètement le chemin. Elle qui l'avait secoué sauvagement et qu'il avait failli lui dégueuler dessus tellement il avait eu l'impression d'être dans des montagnes russes, elle la fille aussi bizarre que Yuuki, mais complètement à son opposé, elle qu'il avait était quand même vraiment content de rencontrer. Surtout parce que c'était la première personne à qui il avait parlé dans la pension, et qu'elle était sympa de toute façon. La jeune fille se trouvait en face d'un garçon, brun. Allen ne voyait pas ses yeux parce qu'il était de dos, mais il semblait avoir donné quelque chose à Iku. D'ailleurs, l'expression du visage de la jeune fille changea du tout au tout en quelques minutes, et elle lui sauta au coup. Ils se serrèrent pendant un moment et Allen sourit, il était content pour elle.

Trop de monde se pointaient devant eux, et bien vite il les perdit de vue, Allen souffla d'insatisfaction: lui il l'avait vue, mais pas elle, et ce n'était pas par la force de ses pensées qu'il arriverais à lui passer ce qu'il avait prévu de lui donné. Il avança, cherchant du regard la moindre petite parcelle d'un des habits des deux jeunes gens, en vain. Il arriva dans la partie où il les avait vus, mais il ne trouva aucune trace d'eux. Juste le buffet, qui encore, venait pointer le bout de son nez pour lui dire de venir se faire manger. Le jeune homme craqua, il avait perdu de vue la seule personne qu'il connaissait dans ce bain de foule, du moins la seule qu'il avait aperçu, et avait son ventre qui gargouillait. Il se dirigea vers le buffet avec rancœur, et comprit bien vite qu'il devrait patienter longtemps dans la queue avant de pouvoir manger ne serait-ce qu'une miette de pain. A ce moment là, la soirée risquait d'être bien longue si rien ne se passait.

Après vingt voir trente minutes passaient dans la file, Allen en ressortit avec deux assiettes remplies de diverses choses, il pensait que trois à lui seul n'aurait pas laisser autant de nourriture aux autres que prévu. Il quitta la queue et faillit pousser un cri de joie tellement il était heureux d'être sorti de cet enfer sur pattes [*ZBAAF*]. Il regarda un court instant autour de lui si une place était libre. Il trouva en quelques minutes un sofa, et s'affala dessus, ce n'était pas vraiment le fait de marcher, mais celui d'avoir patienter autant de temps dans la queue pour le buffet, avec tous les gens qui s'y bousculaient, qui l'avait fatigué. Il mangea les aliments qui remplissaient ses assiettes en dix minutes, et se releva avec lenteur du fauteuil où il s'était assis. Le jeune homme passa de brefs coups d'œil à gauche puis à droite, jusqu'à se que son regard se pose sur deux jeunes gens: Iku et le garçon brun. Allen sourit, réajusta sa sacoche et se précipita vers eux, en espérant qu'aucun tremblement de terre ou autres choses de la sorte vienne le déranger maintenant.

- " Salut Iku!"

Lança t-il au moment même où il arriva à deux mètres d'eux.

- " Comment tu vas? Ah! D'ailleurs j'ai quelque chose pour toi. "

Il fouilla dans sa sacoche, cherchant l'une des nombreuses chose qu'il avait caché dans celle-ci des heures auparavant, prenant bien soin que personne le voit. Il en ressorti un sachet, recouvert d'un papier cadeau gris-bleu et le tendit à Iku. Oui c'était un simple bracelet en argent, avec une petite boîte marron où s'y trouvait des truffes aux chocolats.

- " Désolé, je savais pas quoi t'offrir. En tout cas, joyeux Noël!"

Il avait fait tous ces gestes, prononcé tous ces mots en souriant, tel un gamin qui venait de recevoir un cadeau ou un câlin, heureux simplement. Il se retourna vers le jeune homme brun et lui tendit la main avec un sourire encore plus grand qu'avant.

- " Je m'appelle Allen Walker, enchanté de faire ta connaissance! "

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Dim 23 Nov - 23:11

Iku ne dit plus rien. Mais son sourire était toujours là, comme scotché sur son visage pour toujours. Il observa autour de lui: la salle était remplie de monde désormais. Tout le monde dansait, mangeait ou discutait dans un coin de la pièce. La musique couvrait la plupart des paroles autours du couple, un peu comme s'ils étaient enfermés dans une bulle, rien qu'eux deux. Environ 35 minutes s'était écoulée depuis son arrivée ici et il fut particulièrement étonné du nombre de pensionnaires encore présent ici pour les vacances de Noël, comme lui.

Il reprit vite conscience de ce qu'il se passait devant lui. En effet, il n'avait même pas remarqué la venue d'un garçon qui parlait gaiement avec Iku. Malgré ses cheveux blancs, légèrement argentés (qui pouvait lui donner une apparence plutôt excentrique à première vue), il ne portait qu'un simple costard noir, sans une quelconque couleur. Ses yeux étaient d'un bleu foudroyant, pouvant abaisser le regard de n'importe qui. Il les évita du mieux possible afin d'éviter d'être paralysé... Soudain, le jeune homme donna quelque chose à Iku. Un cadeau sûrement. Elle l'ouvrit précipitamment et il sortit du papier bleu un bracelet argenté qui scintillait au milieu des nombreuses lumières se trouvant dans la salle. Elle y découvrit quelques secondes un paquet qui semblait contenir des chocolats. La jeune fille était aux anges, et son sourire s'étala encore un peu plus, ce qui ravi l'inconnu. Oui, c'est vrai, qui ça pouvait bien être? Loin de lui l'idée d'être jaloux ou quoique ce soit, mais sa présence l'intriguait de plus en plus, surtout qu'il l'avait ignoré depuis cinq minutes au moins.

Puis, comme s'ils l'avaient enfin remarqué, le garçon aux cheveux blancs se retourna. Et, avec une sûreté étonnante, il tendit sa main dans sa direction puis le regarda d'un air compatissant. Il se présenta, en disant uniquement son nom, puis se dit être enchanté de le connaître. Il s'appelait Allen, ou plus précisément Allen Walker. Allen... Il avait déjà entendu ce nom. Il était sûr que quelqu'un lui en avait déjà parlé... Ce n'est pas un nom vraiment courant par ici donc ça ne pouvait sûrement pas provenir de son imagination débordante. Bref, il retrouverait sûrement plus tard, ça n'est pas vraiment important pour l'instant, il s'en souviendrait bien un jour ou l'autre... Il lui serra énergiquement la main sans trop d'hésitation.

- "Moi c'est Lloyd. Il ne voyait pas l'utilité d'ajouter son nom de famille. Il jeta un coup d'oeil à Iku, qui les regardait en silence, son bracelet pendu à son poignet cliquetait avec ceux qu'elle portait déjà. Tu es sûrement un ami d'Iku." Il lui rendit son sourire.

En fait, ça n'était pas vraiment une question, mais on peut dire qu'il parlait seul. Ça ne lui été pas arrivé souvent ces temps ci... Mais soyez-en sûr, Lloyd n'était pas agacé ou quoique ce soit. Il s'avouait être parfois méfiant ou parano mais cette fois il était persuadé du contraire et faisait de son mieux pour donner bonne impression, en tout cas, c'est seulement ce que lui croyait. Après on peut penser que certains verraient ça comme une provocation assez embarrassante pour celui à qui on fait cette réflexion. Peut-être qu'Iku avait déteint sa personnalité sur lui? Même si en réfléchissant, il lui serait impossible de parler avec une voix aussi poignante.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Lun 24 Nov - 16:24

Son sourire disparu. Toute trace de bonheur s’était effacée de son visage. Etonnée, gênée, les cils battant à toute allure dans un mouvement régulier, Iku ne put s’empêcher de regarder plus précisément cette « pierre » incrustée dans la peau de Lloyd. Ah, ça devait lui faire mal, très mal… Peut-être même pire que les lames. L’éclat de la pierre n’était pas normal. La jeune fille avait beau regarder sa bague, puis la pierre, essayant de faire un joint entre les deux pour être rassurée de se dire que c’était un ornement totalement habituel, mais rien n’y faisait. La sphère était plus lisse, plus polie, comme si elle avait été roulée dans du sable. Les topazes de la bague, elles, elles étaient plus carrées, comme n’importe quelle pierre précieuse, d’ailleurs. « Ne t’inquiète pas. » semblait dire le ton du garçon. Pourtant, Iku était plus qu’inquiète. Elle ne s’était même pas rendue compte qu’elle avait saisit la main du bout des doigts et qu’elle était en train de caresser la sphère doucement, comme si elle l’analysait. Cette main atterrit mollement entre ses deux rotules, après avoir été lâchée d’un mouvement légèrement brutal. La jeune fille avala sa salive, ne savant que dire. Elle finit par redresser la tête et ébaucha un petit sourire compatissant. Devait-elle le dire ? Oui ou non ? Oui… Elle venait enfin de trouver ses mots.
    - « J’étais sûre que quelque chose n’allait pas. En fait, nous sommes pareils, tous les deux. »

Elle était pleine de mystères, cette phrase. Sa signification ? Même moi, je ne le sais pas. Mais vu le ton doux que la jeune fille avait prit, c’était une sorte de défi. C’était comme si elle disait « je savais qu’il y avait quelque chose d’inhabituel en toi. ». Un sous-entendu, mmh ? Lloyd allait-il le comprendre ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Il était tellement idiot… Iku s’apprêtait à prononcer une autre phrase aussi étrange que la première, mais elle se tut. Elle cru entendre son prénom. Elle tourna donc la tête, et aperçu… Allen. Il fallait bien avouer qu’elle avait eu un peu de mal à le reconnaître du premier coup, mais le tatouage qu’il avait sous l’œil était quasiment unique, et elle fut sûre que son hypothèse en le voyant. Elle lui fit un simple signe de la main en souriant, mais restant muette. Puis elle accepta le sachet qu’il lui offrit avec plaisir, enthousiasme, et tout le tralala…
    - « Merci beaucoup, Allen. C’est vraiment gentil de ta part ! Euh… Désolée, mais moi, par contre, je n’ai rien pour toi… Je n’ai pas l’habitude d’offrir des cadeaux aux gens. » répliqua-t-elle avec un grand sourire aux lèvres.

Oui, elle était contente, vraiment contente de recevoir un cadeau de sa part. Elle était enthousiaste, et ravie, aussi, mais ce n’est pas comme si elle allait lui sauter dessus… Non, elle resta à sa place, les jambes croisées. Lloyd regardait l’autre garçon d’un air légèrement mauvais, ce qui intimida Iku encore plus. Que faire ? Tout acte plutôt ‘familier’ envers Allen allait le gêner, sûrement.
Son regard revint se poser sur le brun. Que faire ? Que dire ? Iku avait perdu ses mots, encore une fois. Elle détestait ça. Elle avait l’habitude d’être un véritable moulin à parole. Le silence, lourd, pesant sur les épaules blessées de la jeune fille, était devenu vraiment insupportable. Jusqu’à ce qu’une simple sonnerie de portable vint le troubler. C’était le sien. Iku prit son sac et fouilla légèrement dedans afin de trouver ce fameux portable coulissant. Elle… L’ouvrit. Un nouveau message. Message qui, une fois lu, allait lui gâcher entièrement sa soirée.
La date était fixée au 16 janvier.
Iku baissa la tête. Une grande mèche de cheveux vint lui cacher une bonne partie de sa tête. Elle se leva vivement, prit son sac et enroula son foulard carmin autour de son cou.
    - « C’est pour bientôt… Je vais prendre l’air. »

Ne pas supporter ce silence, et encore moins le regard que portait Lloyd à Allen… Faire la gueule, tout simplement. C’était envisageable, mais c’était en fait une hypothèse qui s’avérait entièrement fausse. La panique, le temps qui passe trop vite, et cette date annoncée. Iku n’était pas prête. Elle partit d’un pas vif sur la terrasse. Elle était maintenant dehors, accoudée aux barrières de fer noir, les épaules tremblotantes, incapable de pleurer. Elle n’était pas triste, elle était en état de choc. Elle n’était pas déprimée, elle avait peur. Les flocons lui tapaient le visage, le vent également. Le froid l’engourdissait, l’endormait, elle aurait été capable de piquer un somme maintenant. Elle toussa… Ou éternua. En gros, elle produit un son que l’on pourrait comparer à un éternuement ou à une quinte de toux. La température actuelle stagnait autour de -5, -6 degrés. Qui aurait eu l’idée de s’exposer au vent et à la neige alors que la température était en dessous de 0 ? Et hop, un lissage de raté… Non, je rigole, il ne pleuvait pas. Il neigeait, tout simplement. Il neigeait beaucoup, mais ce n’était pas assez pour ruiner le lissage de cheveux que s’était faite Iku. Un réconfort, c’est de ça qu’elle avait besoin. Mais à qui se confier ? Bizarrement, elle n’éprouvait ni le désir ni le besoin de voir Lloyd. Encore moins Allen, ou d’autres connaissances. Elle pensa à… Kura. Kura, sa véritable confidente. Elle lui disait tout. De plus, c’était une fille, comme elle, et entre fille, il n’y a pas de tabou. Mais en y réfléchissant, elle n’avait besoin de ne voir personne. Elle désirait tout simplement hurler une dernière fois, liquider toute la colère qui s’était amassée en elle depuis qu’elle avait apprit cette chose. Toutes ses pensées étaient centrées sur ça. Et que je t’en rajoute une couche en t’envoyant un texto pendant un bal… Tu étais censée t’amuser, Iku. Non ? Profite du moment présent, jeune fille. Arrête de t’auto-torturer. Tourne la tête, regarde derrière toi. Les vois-tu ? Ces deux ombres. Elles vont t’aider, vont te rassurer. Elles seront là pour toi. Allez, vas-y, vas vers elles, et libère toi de cet énorme poids qui te ronge le cœur petit à petit…
Arrête.


[CHANGEMENT DE PROGRAAMME~ Iku partira deux fois :3. Une fois pour prendre l’air, une autre pour pianoter ! ^O^ j'en ai fais trop là. Plus jamais je n'écrirais sous document word >.> le compteur affiche 1077 mots! Alleluuuyaaaah!! vous venez tous les deux, hein .__.]

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Lun 24 Nov - 22:11

- - « Merci beaucoup, Allen. C’est vraiment gentil de ta part ! Euh… Désolée, mais moi, par contre, je n’ai rien pour toi… Je n’ai pas l’habitude d’offrir des cadeaux aux gens. »

Allen sourit comme à son habitude, c'était vraiment rare chez lui de faire la gueule, oui, en fait il ne faisait pratiquement jamais la gueule à un de ces amis et se présentait sur son visage une expression neutre quand il était perdu dans ses pensées, la plupart du temps... Il pencha la tête sur le côté, simplement, oui un geste simple, et répondit gaiement à la jeune fille.

- " Ah mais c'est pas du tout grave. De toute façon, ça me fait presque plus plaisir d'offrir des cadeaux que d'en recevoir. "

Dix secondes, pas plus. Ce fut le court instant où Allen respira, laissant un minuscule blanc dans ses paroles.

- " En fait j'ai fait aussi des cadeaux pour Kinsue, Yuuki, Aï et d'autres. Pour tout te dire je ne savais pas du tout quoi leur offrir... Enfin, j'espère au moins que je les verrais durant la soirée, sinon je vais avoir du mal à leur passer... " s'exclama-t-il


-¤- Lloyd souriait, mais d'une façon pas très "honnête". Allen le percevait ce sourire, mais n'en fit aucune remarque, pas besoin, tout le monde l'avait vu. De toute manière, il n'aimait pas faire de remarques désobligeantes aux gens quand il n'y avait pas de raison fondée: le jeune homme brun n'avait pas eu une bonne impression de celui aux cheveux blancs, et lui ferait tout pour que ça change. Il se contenta de continuer à sourire, plissant les yeux, puis les rouvrant.

- "Oui c'est bien ça, je suis un de ces amis. En tout cas, ravi de te connaître."

Cette réplique aurait pu avoir un gros sous entendu, une réplique froide, mais elle ne l'était pas, et tout ceux qui avaient entendu Allen parler le savait, ce qu'il disait là, il le pensait vraiment. Puis un silence lourd vint s'installer, un silence pesant où personne ne venait se décider à parler. Combien de temps avait-il duré? Aucune idée, mais pour les trois adolescents, il était insupportable, du moins c'est ce qu'il pensait, et à chaque fois qu'il regardait Iku, une idée venait s'imposer à son esprit. C'était pour elle que c'était le plus dur. Une sonnerie vint troubler soudain le silence. Non, Allen n'aurait pas juré de l'avoir entendu celle là, il avait eu l'impression que c'était le revers d'un rêve lointain, comme si ce bruit n'avait était qu'une pure invention de son cerveau. Il revint à la réalité quand il vit l'a jeune fille sortir son portable d'une poigne forte, elle le serrait. Lui aussi, il aurait pensé à une future libération, quand les yeux de celle-ci quittèrent l'écran du téléphone, il n'étaient plus les mêmes. Pire. Ils étaient confondus entre l'incompréhension, la surprise et... Non, il ne pouvait pas décrire ce sentiment, il était peut-être trop fort? Il ne savait pas.

- « C’est pour bientôt… Je vais prendre l’air. »


Allen comprit immédiatement, du moins si c'était bien ce qu'il pensait. Il comprenait certaines choses très bien, au contraire d'autres. Iku venait de les quitter pour aller dehors, eux deux, les garçons qui ne s'entendait pas pour le mieux. Il avala lentement sa salive, et regarda gêné Lloyd.

- " Tu devrais sûrement être le seul à la rejoindre, elle a sûrement bien plus besoin de toi que de moi. Mais excuse-moi... Je ne peux pas rester ici sans rien faire."

Sur ces mots, il se leva brièvement et alla rejoindre la jeune fille sur la terrasse. Peut-être que Lloyd l'avait vu, la lèvre qui saignait d'Allen. Il se l'était mordu à sang, comme quand il était au plus mal. Oui pour une fois, il avait pensé à lui avant les autres, et il s'en voulait. S'il était resté gentiment sur sa chaise... Non, il n'aurait pas pu le supporter, au plus profond de lui, se détestait-il autant? Sa lèvre n'était-elle pas un moyen d'auto-mutilation, pour qu'il n'est pas trop mal. Finalement, n'était-il pas égoïste. Non... Le jeune homme ferma les yeux, il ne voulait plus penser à tout ça, en tout cas pas maintenant, c'est sur. Il repris son souffle dans l'air glacé et rouvrit ses yeux. Iku, appuyée sur la barrière se trouvait devant lui, de dos.

- " Iku? "

Allen se passa la main dans les cheveux, puis se gratta sa nuque très fort, non il n'était vraiment pas à sa place... Pourquoi d'habitude tout paraissait si facile, pourquoi pas maintenant?

- "Je... "

Non, il n'y avait rien à dire. De toute façon, Lloyd n'allait pas tarder à arriver, il arriverait sûrement mieux à la consoler. La seule chose que Allen pouvait faire c'était de sortir son écharpe grisée et la passer autour du cou de la jeune fille. Ce qu'il fut, et cela marqua son impuissance face à cette situation. Il voulait être là quand ses amis avait besoin de lui, les consoler quand ils en avaient besoin, et rigoler avec eux quand il le fallait. Ce moment lui échappait, et ça, ça il détestait.

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mar 25 Nov - 21:41

Après la courte présentation entre les deux jeune hommes, un silence pesant s'installa. Au bout de quelques secondes, une sonnerie retentit. Lloyd regarda Iku: elle sortit précipitamment son portable. Il se demanda qui pouvait lui envoyer un message à cette heure-ci... Soudain, elle se raidit. Toute trace de bonheur disparut. Le sang de Lloyd ne fit qu'un tour, il avait un très mauvais préssentiment. Son inquiètude fut confirmée: Iku passa une main dans ses propres cheveux puis murmura une phrase presque inaudible:

- "C'est pour bientôt..."

*De quoi?* Il n'avait pas la moindre idée de ce dont elle voulait parler... Cependant il était persuadé que ça ne pouvait qu'être quelque chose de grave.

- "I-Iku..."

Elle attrapa rapidement son sac puis sortit à une vitesse incroyable. Qu'est-ce que ça voulait dire?
Il savait que cette soirée n'allait pas se terminer aussi bien qu'elle avait commencer. Pourquoi était-il aussi incapable de la rendre heureuse? Est-ce qu'il ne comprenait vraiment rien à ce qui se passait ici? Etait-il ignorant à ce point? Il restait là. Le pieds comme cloués au sol alors qu'il devrait l'aider. Pourquoi ne la rattrapait-il pas? Cet ignorant se posait tellement de questions qu'il lui était impossible de faire semblant de la comprendre. Cette soirée avait pourtant si bien commencée... *C'était quoi ce message?*
Alors qu'il l'avait totalement oublié depuis quelques minutes, Allen, toujours prêt à aider les autres apparemment, se dirigeait déjà vers la sortie la plus proche. Il se retourna puis lui dit:

- " Tu devrais sûrement être le seul à la rejoindre, elle a sûrement bien plus besoin de toi que de moi. Mais excuse-moi... Je ne peux pas rester ici sans rien faire."

- "Je..."

Il était déjà partit. Tout semblait si clair pour lui, dès qu'Iku reçu ce message, son regard s'était déjà abaissé alors que son sourire resplendissait dix secondes auparavant.

- "Mais qu'est-ce qui se passe..." Dit Lloyd, toujours abasourdi.

Ah oui, ça, il aurait bien voulu le savoir, "ce qui se passait"... Oh bien sûr, comme l'avait dit ce très cher Allen, il devrait aller la rejoindre puis la consoler à cause d'on-ne-sait-trop-quoi. Mais d'un côté, pourquoi le ferait-il? Il se posa très sérieusement la question. Il devrait pourtant savoir... *Qu'est-ce qui pourrait la rendre comme ça?...* Il s'avachit sur sa chaise puis ferma lentement les yeux. Le bruit autour de lui était insuportable, jamais il n'avait été aussi fort depuis le début de cette soirée. Soudain, il lui vint comme une sorte d'illumination:

- "Ca aurait un rapport avec..."

Il se releva en sursaut. N'avait-elle pas dit quelque chose concernant toutes ces choses bizarres qui se passaient dans ce pensionnat? Il y a longtemps, elle lui avait parlé des anges, ou d'autres créatures qui se trouvaient peut-être actuellement dans cette pièce. Elle lui avait surtout parlé de son bras, plutôt... hors-du-commun... Bref, que lui avait-elle dit? *Quelque chose du genre: que moi aussi j'étais... que j'étais...*

- "Je ne suis pas normal."

Oh, cette phrase était sortie, là comme ça. *Mais... En y repensant... C'est ridicule non?* Il rit: un simple rire. Plutôt nerveux à vrai dire... Il jeta un coup d'oeil à sa main gauche puis en retira le gant: la pierre bleutée était toujours là. Il la toucha, comme si quelque chose allait se passer... *N'importe quoi, comment est-ce que cette pierre pourrait dégager un quelconque pouvoir?...* Il se rassit calmement. Maintenant, il savait précisèment ce que lui avait dit Iku à ce moment là: "J’étais sûre que quelque chose n’allait pas. En fait, nous sommes pareils, tous les deux." A présent, cette phrase lui faisait froid dans le dos... Comment pouvait-elle savoir quelque chose que lui-même ignorait? *Je devrais aller la voir...* Il se releva une nouvelle fois. Maintenant, il se sentait plus apte à l'aider: il lui demanderait quelques explications voilà tout. Lorsqu'il remit le gant sur sa main, il vit un rayon de lumière intense en ressortir. Intrigué, il le retira. La pierre n'était plus simplement bleue, non, elle brillait tellement qu'elle aurait plus éclaircir la salle entière si elle avait été plongée dans le noir. *C'est... quoi ce truc...* Quelques gouttes de sueurs perlaient sur son visage, un horrible sentiment d'angoisse le prit peu à peu. Soudainement, une énergie incroyable sembla s'écouler dans tout son corps en à peine un millième de seconde. Il était à moitié écroulé, la tête entre ses deux mains. Il se retint d'hurler de douleur. Durant quelques secondes, il eu un épouvantable mal de tête, comme si sa tête allait soudainement exploser. Rien qu'y penser le rendit malade... Son coeur battait à une vitesse folle, comme s'il allait se décrocher de sa poitrine. Puis, en un instant, toute la douleur sembla disparaître: le bijou ne scintillait plus, toute cette énergie s'était comme évaporée dans les airs. Il ouvrit un oeil et tenta de se relever. Il était essouflé et chaque partie de son corps tremblait violemment. Il s'appuya à une table, encore sous le choc de ce qui venait d'arriver. Il ne se calma qu'au bout de quelques minutes puis se dirigea le plus rapidement possible vers la sortie. *Iku...*
Il n'avait aucune idée du nombre de minutes qui s'étaient écoulées depuis qu'elle était partie. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il devait la rejoindre, tout de suite.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mar 25 Nov - 23:48

C'était comme si une partie de son cœur s'était envolée. Une partie sèche, noire, remplie de caillots envahissants. Une partie qui... Était un véritable poids pour elle. Ce poids était-il définitivement partit? Elle ne ressentait plus de sentiments. Son visage n'évoquait plus la dure expression qui y était gravée avant. Une nouvelle fois, son âme avait disparu. Une nouvelle fois, ses sentiments s'étaient dispersés. Elle se redressa, tourna la tête, jeta un regard neutre à Allen, puis revint plonger ses yeux au fin fond de l'horizon. Le ciel était sombre, très sombre. Les nuages étaient éclairés par des hauts lampadaires, on y voyait donc une douce lueur bleue, tandis que les arbres jouaient aux ombres chinoises devant, leurs feuilles lentement secouées par le vent hivernal. C’était agréable, tellement agréable à regarder… Le silence régnait. Depuis la terrasse, on ne pouvait pas entendre la musique. La symphonie du vent qui soufflait et de la neige qui tombait était la seule mélodie qu’on pouvait écouter librement ; autant vous dire qu’elle était encore plus agréable qu’une chanson d’amour, encore plus rythmée.
Le contact humain qui se produit quand Allen posa son écharpe sur ses fines épaules la chamboula entièrement. C’était comme si elle était rentrée en transe, en hibernation, et qu’elle se réveillait brutalement. Soudain, le froid qu’elle n’avait pas ressentit rentrât en elle. Cette fois, ce n’était pas un énorme coup de froid qu’elle ressentit, mais pire encore. La température était tellement extrême que son corps se mit à brûler intérieurement, spécialement au niveau de la nuque. Comment une simple écharpe de température ambiante pouvait lui faire endurer une souffrance pareille ? On pourrait appeler cela la condensation. Hé ouais, mon coco. C’est comme quand tu prends une douche, une fois rentré du travail sous une pluie torrentielle et un temps de zéro degrés… Dès que ton pied touche l’eau chaude, tu as l’impression de brûler ! C’était pareil avec Iku, mais encore pire, étant donné le temps auquel elle était exposée. ‘Exposer’… Ce verbe ressemble à ‘Exploser’. Et je ne vous cache pas que la jeune fille avait le sentiment qu’elle allait exploser en milles morceaux, non non. Sa tête, sa nuque, son dos, son corps tout entier, des pieds à la tête, ressentait la même douleur. Si elle enlevait cette écharpe qu’on lui avait nouée autour du cou, elle risquait sa vie, réellement. Dur dur d’être une fille pareille, n’est ce pas Iku ? Tu désirais jeter ce morceau de tissu au sol, mais tu n’y arrivais pas. Qu’est ce que tu attends… Vas-y ! Lève ton bras ! Ote cette écharpe ! Quoi… Comment ça, ton bras est pétrifié ? C’est dommage. Enfin si tu tiens bien à la vie, c’est mieux pour toi, tu sais. Mais si tu es une suicidaire, ben… Tant pis pour toi ! Il faudra endurer un peu plus ta vie de bohême !
*Arrêtez… Je vous en prie… Vous vous trompez, je veux continuer à vivre…*
Ah, tu veux que j’arrête ? Tu sais, je ne peux pas te donner de nouvelle vie. Reste en vie, tu es au bord du suicide… Sais-tu ce qui t’attendra, après la mort ? Moi, je le sais. Mais c’est un secret scientifique, je n’en dirais pas plus. Il faut juste que tu attendes ta véritable mort, une mort involontaire, et tu pourras mourir en paix. Et si je te disais que LUI, il souffrait presque autant que toi, en ce moment même ? Tu vas bientôt découvrir son secret. Juste quelques secondes… Bats-toi contre la douleur… Endure la encore un tout petit peu. Une seconde, deux secondes, trois secondes, et… C’est finit.
    - « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHH !!! »
Oui, c’était réellement finit. Iku ne ressentait plus de douleur, ni de brûlure, mais plutôt un grand sentiment de vide. Ce hurlement l’avait entièrement libérée. Pour la première fois depuis un petit moment qui sembla être une éternité pour elle, elle avait froid. Elle en profitait, trouvait désormais les frissons qu’elle avait agréables. Un énorme sourire se forma sur ses lèvres. Elle se retourna, et vit les deux garçons, comme cette ‘voix du diable’ lui avait promis. Elle se sentait pleine d’entrain, pleine d’assurance. Elle voulait tout avouer à Lloyd. Un autre poids de son cœur allait s’envoler dans une dizaine de minute, donc. Mais avant, elle se retourna, s’adossa à la barrière en fer, et ajusta l’écharpe grise devant ses lèvres, avant de lâcher tout d’un air plutôt innocent qui n’allait forcément pas avec les paroles qu’elles prononçaient :
    - « J’ai eu une hallucination.
    Je t’ai vu, Lloyd. Ta pierre scintillait de façon très étrange, cette fois. C’est vrai, non ? Ca vient de se passer, non ? Tu transpires, tu trembles, c’est ce qui m’arrive, quand mes lames sortent. Alors ? Quel est le pouvoir de cette pierre ? Ce pouvoir, tu devras bien le maîtriser avant ce jour. »

    Elle leva son téléphone portable à la hauteur des yeux du garçon.
    « Le 16 janvier. Ca s’approche, ça s’approche… Allen, il a directement comprit. Il faut dire que je ne suis pas allée de main morte avec lui. N’est ce pas, Allen ? Ici, personne n’est normal. Il n’y a pas une seule personne qui n’a pas quelque chose de spécial en lui. Je te le jure, Lloyd, pas une seule. Tu dois vraiment te demander quelle est cette étrange date… Je vais te le dire immédiatement : une guerre. Une guerre se prépare. Je n’étais pas prête au début de la soirée, et je le suis, maintenant. Je pense maîtriser mes armes. Tu sais combien j’en ai ? Une dans chaque poignet, que tu as déjà vu… Et une dans l’épaule, dont je t’ai parlé. Allen, quant à lui, il a une sorte de bras bizarre qui… Se transforme en diverses choses ! Mais j’aimerais que tu ne le montres pas, Allen. Enfin tu peux montrer ton bras, pas ne pas l’activer, s’il te plait… Pendant les bals, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Comme quoi une personne pas forcément impliquée peut débarquer et voir ton… Truc, ce qui ne me plairait pas vraiment. Je voulais te le présenter pour ça, pour pouvoir mieu t'en parler, avec plus de facilité. Maintenant, je vais me taire... Je pense en avoir dis assez pour une soirée. Je ne veux pas la gâcher, je veux encore en profiter. Comme quoi elle n'est pas encore finie, il y a plein de choses à faire! »
Sur ce, elle resta muette. Décidée à finir la conversation une fois que Lloyd et elle seront plus seuls, dans un lieu moins public. Elle croisa ses mains derrière sa tête, un sourire satisfait aux lèvres, attendant avec impatience une réponse d’un des garçon.

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 26 Nov - 23:39

Au moment où il fit un pas dehors, il sentit un vent horriblement glacial, il fallait être dingue pour pouvoir rester plus de 10 minutes dehors. Son poids lui paraissait terriblement lourd et le froid empirait les choses. Il vit deux personnes: Iku, soutenue par la barrière de fer et Allen, derrière elle. A part le vent et les échos de la soirée, on n'entendit rien. Il était encore essouflé, ce qui l'empêchait de dire quoique ce soit. En tout cas, rien qu'y puisse se faire entendre à travers cette tempête infernale. Il s'arrêta. En vérité, il était venu ici sans savoir ce qu'il allait lui dire, il voulait juste la voir devant elle

Les deux individus semblaient ne pas l'avoir vu, ce qui était tout à fait possible. En effet, il était rentré calmement, la porte-fenêtre n'avait émis aucun son et chacun écoutait le bruit de la neige s'effondrer sur le sol en pierre. Il se sentait incapable d'avancer vers elle, de poser une main chaleureuse sur son épaule puis de l'écouter sagement. Non, il se sentait vraiment comme un incapable. Un lâche, tout simplement. *Est-ce que j'ai vraiment mérité tout ça...* Soudain, son regard s'arrêta plus longtemps sur Iku: elle bougeait, non, elle tremblait. Avec ce froid, ça n'était pas très étonnant. Cependant, elle semblait bouillonner de rage ou d'un sentiment équivalent. Il s'approcha un peu plus, elle ne devait pas se sentir bien. Oh non, pas bien du tout. Jamais il ne l'avait vu dans un état pareil...

Soudain, un cri strident se fit entendre. Lloyd, surpris, glissa sur le sol puis tomba en arrière. Il ne rêvait pas, c'était bien Iku qui hurlait, là, à l'instant. Confus, il tenta d'apercevoir ce qui se passait à quelques mètres de lui. La neige lui cachait presque totalement la vue. Il put tout de même voir Allen reculer de quelques pas, visiblement, lui aussi avait été surpris. *C'est pas le moment de rester à terre, relève-toi!* Il tenta de se remettre debout le plus vite possible, Iku s'était déjà tut. Le silence revint en un instant. Ne se laissant pas le temps de réfléchir, le jeune homme se dirigeait du mieux qu'il pouvait vers elle. Il avait vraiment mal au coeur, cette sensation lui était vraiment insuportable. Il était maintenant à la hauteur d'Allen. Ils se regardèrent un (très) cours instant puis restèrent silencieux à la vue d'Iku, qui semblait redevenir normal. Elle se retourna, un sourire plaquée sur ses lèvres. Il était assez effrayant si on repensait à ce qui venait de se passer.

- "J'ai eu une hallucination." Dit-elle subitement.

C'est à partir de là qu'elle commença à réciter ce qui venait de se produire. Comme si elle avait été présente à ce moment là. Il était impossible qu'ils l'avaient vu... Lloyd était paralysé. Qu'est-ce que c'était ça? De la prémonition ou un autre truc complètement abracadabrant? Il essaya de vider son esprit du mieux qu'il pouvait, en vain. Les phrases d'Iku résonnaient dans sa tête et il ne put rien y répondre. Après ces informations étonnantes, elle tenta d'expliquer d'une manière assez brutale son comportement inhabituel, du moins, c'est qu'il comprit.

Lorsqu'elle lui planta son portable devant son visage pâle, il du reculer pour éviter de le recevoir en pleine figure. Il ne put lire que deux mots: "16 Janvier". Ce qu'elle disait était particulièrement menaçant et aurait pu faire frémir n'importe qui, enfin, surtout lui. A son grand étonnement, elle semblait entièrement satisfaite de sa déclaration qui aurait pu presque paraître incompréhensible. Une dizaine de mots se mélangeaient dans sa tête. *Quoi? Une guerre? Et ce Allen... Qui est-il vraiment en fait?...*

- "Mais... Mais c'est pas possible... C'est quoi cet endroit... Et puis cette guerre dont tu parles... Je n'y comprends plus rien..."

Et c'était la stricte vérité. Ce qui se passait ici était complètement absurde et dénué de sens. Pourtant, il devait bien l'admettre, ça ne pouvait qu'être vrai. Il venait d'en être persuadé il y a à peine 5 minutes. Mais c'était encore trop tôt, c'était impossible pour lui qu'il se sente méler à tout ça pour le moment. Il aurait voulu lui dire qu'il était vraiment désolé mais il resta muet, incapable de rajouter quoique ce soit.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Ven 28 Nov - 21:11

Allen recula de seulement quelques pas, de stupeur, quand Iku avait crié. Un cri d'effroi qui avait glacé encore plus son sang qu'il ne l'était déjà avec le froid qui les englobés dehors, la tempête qui faisait voler leurs cheveux et la neige qui s'écrasait sur leurs visages. La seule chose chaude qu'il y avait eu à ce moment là, était le sang qui avait giclé de la lèvre du jeune homme, lui qui la mordait à sang depuis un bon moment déjà, fut pris au dépourvu quand la jeune fille cria, et qu'il appuya sur sa lèvre gercée par le froid encore plus fort. Le liquide rouge s'échappait à présent de celle-ci avec une certaine abondance, du moins une abondance forte pour une simple lèvre, il passa doucement sa main sur sa bouche, pour s'essuyer, mais aussi pour cacher son infime coupure qui, touchée par le froid lui faisait très mal. Il regagna doucement ses pas, sans dire un mot, ne s'autorisant même pas un souffle pour ne pas troubler le silence qui était toujours présent, en enlevant bien sûr le bruit du vent qui soufflait à leurs oreilles. Pourtant, un court instant, il entendit un bruit venant de derrière de lui, il tourna la tête et suivit Lloyd du regard jusqu'à que celui-ci arriva à sa hauteur. L'adolescent aux cheveux blancs ne l'avait pas remarqué, depuis combien de temps était-il là? Tout ce qu'il savait c'est que sa présence n'avait pas changé grand chose à la situation, ce qui l'embarrassait un peu. Oui, il était là, et il se sentait en trop, pourquoi fallait-il qu'il ai pensé à lui encore une fois? Quand il avait rejoint Iku, il n'avait pas pensé à Lloyd, mais à se pardonner lui même d'avoir pensé à soi-même. Oh, bien sûr il avait pensé à la jeune fille, mais il ne savait pas quoi faire, quoi dire, alors il était resté là immobile, comme un poteau où serait accrochée une pancarte marqué: "Salle des Fêtes >> ", non il n'était pas censé être là, et il ne pouvait se résigné à ne plus y penser. Il fut chassé des ses pensées lorsque Iku se retourna, le sourire aux lèvres. Son sourire satisfait eu pour effet comme un flash pour Allen, tellement il était inattendu. Il écouta attentivement tout ce qu'avait à dire Iku, buvant toutes ses paroles, écoutant tous les sons de sa voix.

« Le 16 janvier. Ça s’approche, ça s’approche… Allen, il a directement comprit. Il faut dire que je ne suis pas allée de main morte avec lui. N’est ce pas, Allen ? Ici, personne n’est normal. Il n’y a pas une seule personne qui n’a pas quelque chose de spécial en lui. Je te le jure, Lloyd, pas une seule. Tu dois vraiment te demander quelle est cette étrange date… Je vais te le dire immédiatement : une guerre. Une guerre se prépare. Je n’étais pas prête au début de la soirée, et je le suis, maintenant. Je pense maîtriser mes armes. Tu sais combien j’en ai ? Une dans chaque poignet, que tu as déjà vu… Et une dans l’épaule, dont je t’ai parlé. Allen, quant à lui, il a une sorte de bras bizarre qui… Se transforme en diverses choses ! Mais j’aimerais que tu ne le montres pas, Allen. Enfin tu peux montrer ton bras, pas ne pas l’activer, s’il te plaît… Pendant les bals, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Comme quoi une personne pas forcément impliquée peut débarquer et voir ton… Truc, ce qui ne me plairait pas vraiment. Je voulais te le présenter pour ça, pour pouvoir mieux t'en parler, avec plus de facilité. Maintenant, je vais me taire... Je pense en avoir dis assez pour une soirée. Je ne veux pas la gâcher, je veux encore en profiter. Comme quoi elle n'est pas encore finie, il y a plein de choses à faire! »


"Direct? Ah oui ça tu peux le dire" Fut une des premières pensées du jeune homme. Puis il cligna deux fois des yeux pour se remémorer la tirade d'Iku, et de tous les instants passés. Une fois que ce fut fait, il sourit, malgré le froid qui insisté sur sa lèvre devenue violette, d'où encore un peu de sang coulait, malgré le fait qu'ils se trouvent en plein tempête, malgré tous les évènements qui venaient de se passer et qui allaient arriver. Non, il souriait, simplement parce qu'il en avait envie, et que lui aussi avait envie de profiter de sa soirée. Il se retourna vers celui qui venait de placer quelques mots confus, Lloyd...

- "Mais... Mais c'est pas possible... C'est quoi cet endroit... Et puis cette guerre dont tu parles... Je n'y comprends plus rien..."

Allen ne comprenait pas tout à fait la situation, apparemment, Lloyd lui était normal, enfin il pensait qu'il l'était jusqu'à y a quelques minutes, mais Iku était sûre du contraire, il l'avait lu dans ses yeux. Il ne pouvait pas décrire tous les sentiments présents dans ceux-ci, ce n'était pas si simple, pas du tout même. La jeune fille était difficile à cerner, elle laissait juste passer des expressions, des mots, des pensées, plus fortement que les autres.

- " Euh mais... Lloyd, tu es censé être normal? Tous les gens que j'ai rencontré jusqu'à présent... Avaient tous une faculté ou un sens développé. Certains ont même plusieurs capacités. "

A la suite de ces mots, le jeune adolescent aux cheveux blancs ramena son bras gauche vers lui et leva lentement sa manche, laissant découvrir la couleur rouge de celui-ci qui ressortait parfaitement à la lueur de la neige présente à leurs côtés. Il montra ensuite à Lloyd du doigt le crucifix noir incrusté dans son bras, dont on avait l'impression qu'il s'en échappait une douleur atroce, surtout avec les veines noires/bleues ressortant de la chair, et qui l'accompagnait. Puis quand ce fut finit effleura son tatouage disposé autour de son œil, et enfin plaça sa main sur ses cheveux après avoir remis sa manche en place.

- " Toutes ces caractéristiques sont les miennes, et à vrai dire ce sont elles qui me rendent encore plus différent des autres... "

Il passa sa main dans les cheveux, puis la laissa tomber au niveau de son bassin. Il ferma les yeux et ne masquant plus aucune partie de son visage, laissant sa lèvre gelée devenir violette/rouge, il sourit de toutes ses dents. Il rouvrit ses yeux bleus-gris et laissai passer un mini-soupir.

- "Dis ça vous dirait de rentrer, parce qu'ici on se pèle, et que y a rien à manger. "

Il s'avança vers la porte que les gens avaient refermée après son passage, pour cause du vent, du froid, et de la neige qui risquait de rentrer dans la salle des fêtes. Il se retourna vivement, laissant sa sacoche grisée balancer d'avant en arrière, et s'adressa aux deux amoureux qui se trouvaient face à lui.

- "Euh... Par contre si jamais je suis de trop, je peux m'en aller, hein. De toute façon il faut encore que je voie pleins de gens... Bien sûr si ça vous gêne, sinon je peux encore rester. "


[ENH MON DIEU LE POST POURRI TOT. C'est comme ça quand j'ai faim *ZBAAF* ]

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Sam 29 Nov - 0:10

Il avait les yeux exorbités, les doigts qui tremblaient, il était en état de choc. Et le voir comme ça, qu’est ce que ça lui faisait mal… Le sourire forcé d’Iku s’était transformé en un véritable rictus. Elle baissa les yeux, gênée. Elle ne voulait pas le regarder dans cet état. Ses yeux mi-clos se posèrent sur Allen, lui qu’elle n’avait pas entendu parler depuis un bon moment déjà. Elle avala sa salive, et releva la tête. Lloyd la regardait encore avec le même air… Une tentative de ratée. Iku ne pouvait pas supporter cela. Elle tenta, encore une fois, puis rata. Et ainsi de suite, comme un cercle vicieux, cette action se reproduit. Elle faiblit, et s’arrêta de lever la tête, le regard, ou quoi que ce soit d’autre. Elle avait été trop violente, elle avait récité toutes ses pensées, sans censure, et c’était trop. Lunatique, hmm ? Iku l’avait toujours été. Elle venait de passer de la jeune fille heureuse à la jeune fille gênée. Oui, pour elle, raconter qu’une guerre s’approchait, c’était normal. N’était-elle pas au courant de cet évènement depuis le tout début ? Ben si. Elle croyait que Lloyd allait avoir à peu près la même réaction qu’Allen, mais elle s’était bien trompée. Après tout, il ne lui ressemblait pas du tout. ‘Je suis désolée, Lloyd’ ah… Elle voulait tant lui dire ces mots. Mais elle aussi, elle était figée. Elle aussi, elle avait les doigts qui tremblaient. Par contre, elle, ses yeux étaient fermés.
Soudain, elle entendit un bruit sourd. Ca ne venait ni de la fête, ni d’en dehors du pensionnat, mais de devant elle. Lloyd était tombé, tombé sur les genoux. Il s’était écroulé, sûrement à cause du choc [j’ai l’autorisation : D]… Elle les rouvrit, avala sa salive, soupira, et s’avança vers le garçon. Tout ça en un temps record de trois secondes et cent cinquante six millièmes, ce qui serait à peu près le temps nécessaire pour… Ouvrir les yeux, ou pousser un soupir. Mais je dérive, revenons donc au récit… Iku resta debout devant le garçon. Que faire ? Elle hésitait, en fait. Elle s’accroupit, passa une main sur sa joue, dans ses cheveux, sa nuque, puis ses doigts passèrent en coup de vent devant ses yeux et les fermis. Les yeux de Lloyd se rouvrirent automatiquement, mais l’expression d’horreur était un peu partie. Ils étaient de la couleur du sang, ses yeux. C’était la première fois qu’elle le remarquait… Elle fut automatiquement hypnotisée par eux, peu importe leur sentiment. Quatre ou cinq secondes s’écoulèrent. Trop courtes, beaucoup trop courtes, même si elles semblaient avoir duré des minutes… Même pas, des heures.
Elle revint à elle-même et vit le regard de Lloyd. Regard désespéré, suppliant de l’aide, qui, il faut bien l’avouer, la bouleversa complètement, pour ne pas dire chambouler… Iku se mordit la lèvre inférieure, puis jeta un regard à Allen en ébauchant un petit sourire. Son regard revint se poser sur l’autre garçon. Soudain, par une pulsion que même moi, je ne pourrais pas expliquer, elle passa les bras autour de son cou, puis serra très fort son corps froid contre lui. Elle venait enfin de trouver les mots et les gestes qu’elle devait faire pour le réconforter. Lui caressant doucement les cheveux d’une main, elle lui murmura à l’oreille :
    - « Ne t’inquiète pas, je suis là, Lloyd… »
    Puis elle ajouta d’un ton mélancolique
    « Je suis désolée. »
    Elle continua de lui chuchoter au creux de l'oreille des mots inaudibles, tels que même Allen n'aurait pas pu entendre.
    « Si tu as besoin d'une épaule pour pleurer, n'hésite pas, je suis là... »

Elle posa la tête du garçon sur son épaule, continuant de le serrer contre elle, puis regarda Allen, pour mieux l’écouter. Il montrait ses ‘particularités ‘. Il est vrai que la vue de ce bras rouge aux artères tellement nombreuses qu’on ne pouvait pas les compter, lui donnait légèrement la nausée. Ca devait être pareil pour Lloyd. Iku suivait du regard la main d’Allen, qui atterrit prêt de son tatouage. Elle ne maintenu pas le regard dessus, elle l’avait déjà trop analysé. Mais ses yeux se posèrent immédiatement sur ses lèvres. Rouge, très rouges, trop rouges. Une croute de sang coagulé prenait une bonne partie de l’inférieure. Mais que s’était-il donc fait ? Iku n’attendit pas qu’un ange comme Colette la niaise passe : elle posa une de ses mains au sol et se redressa légèrement, tout en continuant de bercer Lloyd qui était doucement reposé sur son épaule gauche, la seule qui n’était pas blessée.
    - « A… Allen… Ta lèvre… »
Après avoir gardé la même expression fautive pendant une trentaine de secondes, elle se releva, entraînant Lloyd avec elle. Elle pensait qu'il était déjà assez remit de son choc. De plus, il faisait vraiment froid. Elle enleva lentement l'écharpe qui était nouée autour de son cou et la tendit à l'étudiant qui se présentait devant elle depuis un bon moment déjà. Ce dernier proposait de rentrer dans la salle, en donnant tout d'abord l'argument qu'il faisait froid, puis qu'il n'y avait rien à manger... Iku étouffa un petit rire, et s'exclama d'un ton joyeux :
    - « Ah ah! Tu ne penses vraiment qu'à la bouffe, crétin! »
Elle regarda Lloyd. Oui, il semblait déjà aller mieux. Elle le tira donc à l'intérieur de la salle, tout en regardant Allen qui devait se sentir "de trop". Il le disait, d'ailleurs, mais de façon indirecte. Elle lui lança un regard sympathique, comme pour dire "Ne dit pas n'importe quoi, tu n'es pas de trop". Puis s'assit devant la même table que la précédente, tout semblait être redevenu comme avant.

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Dim 30 Nov - 19:15

"- Euh mais... Lloyd, tu es censé être normal?"

Il n'entendit rien d'autre et ne le regarda pas, mais fixa le sol. Sa bouche était entrouverte, il voulut dire quelque chose. Oui, non?... Qu'est-ce qu'on peut considérer comme normal? Sûrement pas lui en tout cas. Il réussit à dire quelques mots, qui se mélaient au bruit du vent.

- "Ah- ?... Je-.... Je ne suis pas... Je ne suis pas-, normal." Dit-il, même si c'était presque impossible de comprendre ce qu'il disait.

C'était insuportable.
Tout ce qui se passait, tout ce qui s'était passé et tout ce qui allait se passer. Non, vraiment, c'en était trop pour lui. Il n'avait jamais souhaité ça, il avait toujours voulu une vie normale. Avant qu'il arrive ici, tout était normal. Pourquoi est-ce que ça devait arriver, comme ça, sans raison spécifique? Il regardait ses yeux, ceux d'Iku. Caché par la neige, ils étaient flous, et gris. Ceux de Lloyd cherchaient une réponse à toutes ses questions. Il ne pourrait pas s'en sortir seul. Il cligna des yeux plusieurs fois afin de comprendre ce qu'il se passait, de réouvrir son esprit et de réfléchir moins. En vain. Il ne savait plus quoi faire. Peut-être en faisait-il un peu trop? Il pensait trop à ce qui se passerait ensuite. Peut-être devrait-il laisser le temps s'écouler et voir ce que l'avenir peut bien lui réserver.

Il s'effondra. Ce garçon, agenouillé au sol, avait un horrible mal de tête, il réfléchissait beaucoup trop ces derniers temps. Il ferma les yeux, inspira puis expira bruyemment, ses mains touchaient le sol dur et froid. Le dos de sa main gauche tremblait toujours et c'était toujours aussi douloureux.

Alors qu'il avait complètement oublié ce qui se passait autour de lui, il sentit un contact chaud (ou devrait-on dire, quelque chose de moins gelé que lui) sur sa peau: c'était Iku, qui se trouvait en face de lui, visiblement troublée. Elle passait sa main dans ses cheveux en bataille et couverts de flocons. Il leva les yeux vers elle. Elle semblait si désolée... Elle ne dit rien, ses yeux parlaient pour elle. Lorsque Lloyd rouvrit ses propres yeux, il les observa longuement. Ils brillaient à travers le froid, et était particulièrement absorbants ce soir. Il était incapable d'en décrocher son regard. Oh, il avait tellement besoin d'elle, elle était la seule capable de le comprendre désormais. Alors qu'il ne l'avait jamais vraiment comprise, lui. Le fait de... de ne pas être comme les autres... Est-ce qu'il pouvait le comprendre maintenant? *J'imagine que oui...* Se dit-il. Soudain, elle le prit dans ses bras, comme on aurait enlacé un enfant. Il lui semblait qu'elle lui disait quelque chose mais il ne pouvait pas l'entendre. Il se contenta de reposer sa tête sur son épaule, puis ferma lentement ses yeux. Il se sentait mieux maintenant.

- "Si tu as besoin d'une épaule pour pleurer, n'hésite pas, je suis là..."

Il rouvrit ses yeux rouges. Il était vraiment heureux, la savoir à ses côtés était ce qu'il désirait le plus pour le moment.

- "Merci... Iku... Merci..." Dit-il chaleureusement. Sa voix tremblait encore un peu, mais il était un peu plus sûr de lui.

Il se promit d'être moins dépendant désormais, il devait être capable d'endurer ça seul, lui aussi. Puis, alors qu'il était resté silencieux, Allen mit en évidence son bras gauche et remonta sa manche. Ce qu'il vit l'impressionna. Ca aurait pu être un bras à peu près normal, s'il n'avait pas été rouge bordeau. On pouvoit voir le sang battre intensèment sur l'une des nombreuses veines. Il désigna également un signe près de son oeil. Il n'y avait jamais fait attention jusqu'à maintenant. Iku se releva et l'aida à se relever. Il tremblait moins maintenant, mais le froid l'engourdait toujours un peu. Il vit Allen retourner dans la salle, tout en se plaignant du froid. Iku rit puis emmena Lloyd à l'intérieur.

Ils retournèrent ensemble à une table. Lloyd semblait toujours aussi fatigué, mais était un peu plus confiant maintenant. Il ne dit rien durant les premières minutes, puis il oublia ses soucis, sûrement insignifiants par rapport à d'autres, et participa gaiement à la conversation. Il était déjà 22 heures, et la plupart des personnes se trouvaient au centre de la pièce. Ils dansaient, la majorité en couple, toujours une valse lente mais particulièrement agréable à regarder. Il se souvint d'avoir vu Iku observer intensèment les précédents danseurs. Non, il n'oserait jamais danser au milieu de toutes ces personnes. Surtout qu'il était ridicule: ses cheveux étaient mal coiffés et sa veste était partiellement couverte de neige, malgré son effort pour l'enlever lorsqu'il entra dans la salle.


_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mer 3 Déc - 16:17

- « A… Allen… Ta lèvre… »

Le jeune adolescent effleura des ses doigts sa lèvre, un court instant seulement, puis ramena son bras au niveau de son bassin.

- " Oh? Ça s'est rien. " dit-il en souriant même si auparavant, la douleur avait bien était réelle.

Allen regarda pendant quelques minutes le petit couple qui s'entrelaçait. Il fini par détourner le regard, déjà qu'il leur bouffer l'intimité... C'est vrai, c'était le seul intrus ici, les pensionnaires étaient tous dans la salle des fêtes, qui aurait était assez crétin pour sortir, par ce froid, ce vent et cette neige glacée? Lui peut-être... Non, vraiment, il avait l'impression de gâcher ce moment si précieux et intense de Iku et Lloyd. Il aurait dut partir, les laisser, mais lui, il n'arrivait pas à bouger, ce n'était pas vraiment que ça l'embêtait, mais il se retrouverait de nouveau seul dans la foule. Et puis il était aussi paralysé par le froid, mais il fit tous les efforts du monde pour s'approchait de la porte et puis finalement se retourner.

- " Je pense avant tout à mon estomac, pas toi? "

Dit-il en riant lui aussi, il était content d'avoir pu la faire rire. Quand elle lui apporta la réponse à sa deuxième question d'un seul regard, il se sentit vraiment bien, oui rien qu'à ce moment là, depuis qu'il l'avait vu au début de la soirée. Allen secoua la tête de gauche à droite, bien plus gracieusement qu'un chien, pour se débarrasser de la neige froide qui s'était écrasée sur son crâne, puis il fit glisser celle qui s'était logée sur sa sacoche, il espérait au moins que la neige n'ait pas fondue pour ne pas qu'elle endommage les cadeaux bien au chaud à l'intérieur du sac gris. Ayant épousseté chaque partie de son costume avec soin, il mis sa main rouge sang sur la poignée de la salle et la tourna. Une odeur parfumée des bon plats présents au bal rentra déjà dans ses narines et de l'air s'échappa, le réchauffant de tout son corps, c'était vraiment quelque chose d'agréable. Il se retourna vite fait toujours le sourire aux lèvres, laissant échapper un petit rire insouciant.

- " Venez vite, c'est chauffé là-dedans. On mourra pas au moins... Enfin peut-être d'étouffement." dit-il en désignant le monde qui grouillait à l'intérieur.


Allen aperçut bien vite la file pour le buffet, elle avait diminué de dix fois? Il y avait combien de gens devant? Trois ou quatre? Oui c'était bien ça, tous les autres étaient sur la piste de danse ou bien assis sur des chaises ou des fauteuils. Il fit un léger signe de main à Iku et Lloyd, leur indiquant qu'il y avait une place libre, pas loin. Quatre chaises, avec une table basse bien décorée où brûlait d'une flamme faible une bougie, dont la cire débordait presque du petit bocal. L'adolescent sautillait de partout, puis quand les deux autres furent installés, il courra en direction du buffet. Cette fois-ci, et pour son plus grand plaisir, il avait passé moins de dix minutes dans la minuscule queue. Il avait embarqué trois assiettes, garnies de plusieurs plats différents, qu'il avait pris soin de bien les assembler pour que le goût ne change pas trop entre les plats et qu'il reste intact. Il avait aussi pris trois verres en plastiques qu'il avait rempli de boisson gazeuse, il ne savait pas trop quoi prendre a part pour lui, alors il avait pris la boisson la plus côtoyait: le coca; il magnait tout ça dans ses bras et ses mains avec une certaine grâce, sans difficultés. Quand il arriva enfin à la table, il posa toutes ces choses sans demander d'aide toujours son sourire au bord des lèvres, puis s'assit lentement sur sa chaise. Il commença à manger.

- " Dis Lloyd, quel âge as-tu? "

Histoire d'entamer un peu la conversation, pour ne pas qu'elle soit aussi plate que la fois dernière. Il mangeait de bon coeur, et apparemment ceux à côtés de lui aussi. Il déplaçait son regard de temps à autres, passant de Iku à Lloyd, Lloyd à Iku... Au bout d'un moment, il remarqua sur le visage de la jeune fille, un grain de riz placé à côté de sa bouche, bien en vue de tout le monde. Allen ne se moqua pas et se contenta d'ouvrir sa sacoche pour attraper un paquet de mouchoirs. Quel imbécile, il avait oublié de prendre des serviettes quand il avait ramené les plats sur la table, il faut dire qu'il s'était précipité tellement son ventre criait famine. La preuve était que l'assiette remplie à ras bord du jeune adolescent était à présent vide, il l'avait finie en quelques minutes seulement et avait regretté tout de suite après de n'avoir pas pris plus de temps. Il sorti de sa
sacoche le fameux paquet qu'il peinait tant à trouver quelques secondes plus tôt et en retira un mouchoir blanc, de texture douce et soyeuse.

- " Euh, Iku... Ne bouge pas deux secondes. "

Le jeune homme mit ses coudes sur la table pour s'appuyer, et ses genoux sur sa chaise, à moitié déployé, puis il se rapprocha doucement d'elle ne renversant ni verre ni assiette. Quand il fut à sa hauteur, il ramena son bras vers le visage de celle-ci et essuya doucement sa joue sans trop appuyé pour ne pas lui faire mal, il faillit tomber mais se rattrapa juste au bon moment et quand il eut fini, il plia le mouchoir et le posa dans son assiette vide. Allen se rassit correctement et adressa un sourire à la jeune fille, mi-gêné.

- " Excuse moi, en fait tu avais de la nourriture sur le visage. "

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku L. Samuro
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
Fondatrice tyrannique/ Tsundere androïde sadique, et folle amoureuse d'une bête rouge :3
avatar

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 24
Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
Loisirs : S'entraîner, jouer et écouter de la musique, lire, etc... Mais bon, 'faut dire qu'avec tous ces boulots, on trouve moins le temps de se détendre -_-
Amour ? : Lloyd, Lloyd Irving ! Ça va faire deux ans... *effusion de cœurs*
Date d'inscription : 07/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine (non officiel : Menakata)
Particularités/pouvoirs: Armes sortant des poignets, omoplates, épaules, genoux, coudes, dos, et bassin. La deuxième et finale forme de son corps, annoncée par un changement de couleur des pupilles, fait apparaître une sorte d'arc très bizarre directement tracé à partir de son bras (flèches dans son canon), c'est cette arme qui accumule tous les coups (force physique ou magique) et permet de les dévier. Sang régénérateur : son sang produit de nouvelles cellules et referme une plaie PHYSIQUE dans la 10aine de minutes qui suit quand elle est immobile, mais la plaie reste à l'intérieur du corps. régénère les petits organes comme yeux ou os TRES RAREMENT. [NON MAITRISE]
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Dim 7 Déc - 14:21

[ptin c’est le gros bordel ce post xD. Il est looong en plus x_x. Mais bon il était tard, alors c’est remplit de HS. Ouais, j’étais dans un état second, un état second xDD ! Ne faites pas gaffe à sa stupidité, mais ça m’éclatait de faire une Iku de bonne humeur, voilà <3. J’ai dépassé les 1200 mots >.>]

Cela faisait un petit bout de temps que le groupe formés de trois adolescents était revenu dans la salle afin de profiter de sa chaleur et surtout de… Sa nourriture. Oui, Allen était déjà partit pour aller chercher les plats, et quand il avait amené les diverses assiettes bien remplies, Iku était aux anges devant tant de gentillesse, bien qu’un peu perplexe. Les garçons étaient vraiment des sales gloutons, en fait… La jeune fille n’avait mangé pour l’instant qu’une simple assiette de crudités (et encore elle l’avait partagée), qu’elle n’avait déjà plus faim. Elle prit quand même un plat de riz au curry, par politesse, et commença à le manger très lentement, contrairement à ses amis qui étaient en train d’engloutir tous les aliments sans s’arrêter. Elle les observa, une lueur amusée dans le regard, puis porta de façon hésitante une cuillère remplie de moitié à ses douces lèvres, avala son contenu rapidement. Un grain de riz vint involontairement se coller au coin de sa bouche. Et heureusement, elle n’a pas des yeux à la place des narines, elle ne peut donc pas voir cet intrus… Qui était comme une tâche blanche sur un fond beige. Invisible pour les myopes, mais pas pour les autres. Donc en gros moi, je ne pourrais pas la voir… Toi, peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Et si c’est non, bah… Tant pis pour toi !

Revenons au récit…

Deux personnes dont l’une –ou plutôt l’un étant donné que c’était un garçon-, était inconnue aux yeux d’Iku. L’autre, elle l’avait déjà croisée. C’était une jeune fille métisse assez grande, dont les longs cheveux blonds descendaient en cascade sur ses hanches, et dont l’iris de ses yeux bleus brillait intensément. Une fille pas courante, jolie, et difficile à oublier. Par contre, Iku –qui était, il faut bien l’avouer, beaucoup plus banale qu’elle-, elle avait complètement oublié son nom. La blonde lui dit bonjour, la brune lui foutu le vent du siècle. Un simple regard du genre ‘T’es qui toi ?’ suffisait à la faire détourner ses yeux. Le garçon roux qui accompagnait l’inconnue se libéra, posa sa main sur la table, entre Lloyd et elle –ce qu’elle trouva très indiscret étant donné que les deux jeunes se parlaient-, puis lui demanda aisément :

    - « Tu viens danser ? »

Iku est lunatique, est une petite peste, elle adore jouer la comédie.

Visiblement, Lloyd n’aurait pas eu le besoin d’intervenir. Iku était de très bonne humeur, ouaip, alors elle décida de foutre une honte monumentale à cet encore-plus-inconnu, comme elle le faisait si bien ! Elle joignit ses petites mains devant son petit cœur… Puis son regard fit ce mouvement suivant : bas, Lloyd, Allen, Lloyd, Allen, Lloyd, bas, blonde, reste de la salle, bas, inconnu. Il se troubla légèrement, se mit à pétiller, puis le corps qu’il l’accompagnait se leva, poussant au préalable le joli siège sur lequel il était assit. L’inconnu prit immédiatement le poignet d’Iku, qui, afin de se moquer un peu de lui, se libéra directement de cette étreinte, donnant un violent coup de boule au garçon qui devait à peu près faire la même taille qu’elle. Quelques éclats de rire fusèrent aux côtés de l’adolescente, qui se gratta une cicatrice avec un ongle. L’étudiant victimisé (ahah x]) se leva, jeta un regard désespéré à Iku qui plissa entièrement les yeux et lui adressa un énorme sourire. Elle amena ses poings serrés à la hauteur de son visage, puis répliqua un :
    - « Non ! »

Catégorique. Elle fit comme dans les feuilletons télévisés japonais qu’elle regardait à douze ans : elle leva deux index et balança la tête vers la droite dès qu’elle prononça la deuxième syllabe. Ouais ! ‘Non’, en japonais, se dit bien ‘dame’, je n’ai pas raison ? Bref… Iku ne faisait déjà plus attention à l’inconnu. Elle s’était laissée tomber sur sa chaise et avait éclaté de rire. Désormais, elle était littéralement morte de rire, et elle gloussait comme une conne, accoudée à la table pour ne pas s’écrouler. Elle se calma, inspira un bon coup, puis observa les deux garçons, comme s’il ne s’était rien passé... C’est bien ça, elle est lunatique. Tellement lunatique qu’elle passa de l’expression du genre satisfaite à l’expression du genre ‘un immeuble vient de s’écrouler sous tes yeux, et t’es le seul à avoir survécu’, plutôt traduite comme ‘étonnement‘ chez les humains normaux… Et tout cela en un millième de seconde. Je m’évade.

Oui donc, pourquoi Iku avait-elle cette expression gravée sur son visage ? Disons que les deux inconnus devaient être bien bigleux pour ne pas avoir aperçu ce grain de riz qui ne s’était pas encore envolé de sa joue… Ce grain de riz n’est pas Superman, je tiens à le préciser. Vous le voyez, vous, sortir sa cape de super héros et s’élancer dans les airs avec le poing brandit devant lui ? Bah pas moi… Je viens encore de m’évader du sujet principal de ce post. Oui, il est une heure du matin quand j’écris. Je sens qu’il va être long, surtout que écrire du hors-sujet comme ça, ça me rajoute des lignes. Si ça se trouve, ce midi, quand je posterais, j’aurais été trop prévisible et tout ! Donc pour l’instant, je fixe l’heure du postage de post à… Onze heures trente. Fin de la parenthèse sur ma vie trop intéressante. Faire du hors-sujet comme ça m’a sûrement rajouté cinq lignes en plus, je vais donc revenir au rp.

Iku était vraiment stupéfaite, là. Jamais au grand jamais elle aurait cru qu’Allen allait faire une chose pareille. Eh bien… Qu’allait-il faire ? La jeune fille avala sa salive et se mordit la lèvre inférieure. Ses joues rosirent, réaction typique d’une fille normale. Quand elle sentit la douce texture du mouchoir blanc caresser sa joue, elle fut quand même un peu rassurée. Mais quand elle vu le garçon aux cheveux blancs tituber, l’adrénaline monta en elle à une vitesse impressionnante. Elle sursauta et bascula vers l’arrière. Désormais, elle était étalée au sol, dans une position plus que compromettante… Argh, qu’est ce qu’elle était gênée. Un genou plié, l’autre tendu comme une souche. Ses deux bras étaient en vrac, entourait un peu ses cheveux noirs, qui entouraient eux un visage énormément rouge, telle une auréole. Et merde… Iku était carrément pétrifiée, là. Bon ok, le grain de riz était partit, mais elle s’en foutait ! Elle n’avait même pas entendu les explications du jeune homme. Et elle était coincée, là. Son buste était lourd, impossible de le lever. Bien sûr, elle n’avait pas directement pensé à la façon du ‘je me relève avec un bras’. Non, mais cette pensée arriva maintenant dans son esprit. Deux de tension. Elle plia le coude, posa un poignet abimé sur le carrelage de marbre, et se redressa lentement.
    - « Mais qu’est ce que tu fous ?!! » s’écria-t-elle à l’intention d’Allen.

Puis ce que je vous dis qu’elle est lunatique…

_________________

{ Couleur d'édition - Fiche + - Thème musical
Perso illustrateur : Sheena Fujibayashi }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mahora.iowoi.org
Lloyd Irving
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
Chose en rouge/Amoureux d'une tsundere, donc masochiste. Cela va de soi :D.
avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 25
Localisation : Dans son lit, en train de pioncer.
Loisirs : Dormir!
Amour ? : La belle et mignonne Iku!
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Classe: Edéon
Particularités/pouvoirs: Porte une exsphère: décuple ses pouvoirs ainsi que sa force physique. Combat avec des épées d'estoc. Se transforme en ange: apparition de deux ailes.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Ven 12 Déc - 21:02

Une ambiance joyeuse et chaleureuse régnait dans la pièce. C’était vraiment très agréable. Toute inquiétude s’était envolée. Il ne craignait plus rien à présent, sa tête s’était vidée de tout souci mais quelques frissons le secouait parfois, « Oh, sûrement à cause du froid », se dit-il. Cependant, il avait comme cette impression que tout son petit bonheur construit bout à bout pourrait s’écrouler en quelques instants. Ce sentiment était particulièrement inquiétant et frustrant, mais il ferait de son mieux pour soutenir le choc. Être moins dramatique et plus utile. Ca serait tellement mieux ! Depuis quelques minutes déjà, il avait vivement engagé la conversation avec Allen. Rien de bien original, connaître leurs identités respectives leur était suffisant pour l’instant. Iku était tranquillement assise à leur côté, ses grands yeux reflétaient la lumière du lustre pendu au dessus d’eux, à seulement quelques mètres. Elle participait à cœur ouvert à la conversation animée.
Peu après, ils mangèrent gaiement, quelques assiettes traînaient un peu partout de chaque côté de la table. C’était assez convivial dans un sens (tout en étant désordonné). Tout se passait comme il l’aurait pu l’imaginer avant d’être entré ici. Les sourires revinrent, et on rit de bon cœur à nouveau.
Soudain, un jeune homme nous interrompu. Il voulut inviter Iku à danser. A peine avait-il fait sa proposition que la jeune fille s’était levée. Elle rétorqua un « Non » à en faire frémir n’importe qui puis frappa violemment le jeune garçon au niveau de la tête. Avant même qu’il ne l’est pu remarquer, Lloyd s’était levé et observait Iku d’un drôle d’air. Bon, ça serait contraire à ses principes de dire qu’il aurait voulu qu’elle accepte. Mais sa réaction n’était pas vraiment dans les normes de la normalité. Il ne bougea pas et se contenta d’observer la scène : le garçon se tenait la tête entre ses deux mains, puis il poussa un juron et s’en alla en fixant son agresseur d’un œil mauvais. Après un léger silence, tout ceci plongea Iku dans un fou rire incontrôlable. Lloyd se rassit, à côté d’elle comme il y a quelques minutes. Ce rire le mit un peu mal à l’aise à vrai dire, mais il sourit tout de même en repensant à la situation. Alors que la jeune fille s’était un peu calmée, il vit sur la gauche d’Iku une main qui se posait délicatement sur le visage de celle-ci, un mouchoir en tissu blanc à la main. Il comprit vite ce qu’il se passait mais il se contenta de pousser un court soupir puis de regarder dans ailleurs, ou plutôt dans le vide intersidéral.
Lorsqu’il retourna de nouveau la tête, il failli se lever d’un bon de sa chaise : Iku était allongée sur le sol, ses yeux clignotaient et étaient complètement exorbités. Son regard ahuri rendait tout ceci de plus en plus comique et insensé. Allen restait silencieux, mais c’était assez facile de deviner qu’il était gêné et incapable de dire quoi que ce soit sur le moment.

« Eh Iku ! Ca ne va pas? » Se contenta-t-il d’ajouter, d’un air inquiet.

Il s’était mis à ces côtés, accroupi. Il posa sa main sur une de ses fines épaules. Alors qu’il avait été capable de retenir ses émotions, il semblerait qu’Iku ne soit pas en accord avec cela. Son air à demi fâchée, à demi gênée le prouvait tout aussi bien. Pourtant, ça ne lui posait pas vraiment de problèmes, du moment qu’il suffisait de ça. En effet, il n’avait jamais apprécié ce côté « jaloux » ou « parano » enfoui au fond de lui-même et ferait n’importe quoi pour y remédier.

_________________

« Wow! O-Okay, I promise ! » {Lloyd Irving~}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Walker
PP-makers
avatar

Masculin Nombre de messages : 1843
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'écouter de la musique
Loisirs : Manger, écrire, lire, dessiner, écouter, composer... Rêver.
Amour ? : Hatsu <3
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Classe: Arme Humaine
Particularités/pouvoirs: Bras se transformant en une énorme main ou en une épée-canon.
Sang: Humain amélioré

MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   Mar 30 Déc - 14:50

Allen ne sentait plus que la chaleur des gens réunis lui caressait la peau, et la tendre nourriture qui lui fondait dans la bouche. On pouvait entendre dans le fond de la salle les élèves déjà bourrés qui chantaient à tu-tête et qui dansaient une danse bizarre avec des mouvement circulaire, pas du tout en accord avec la musique. Le jeune adolescent s'était retourné un petit moment avec son assiette pour observer ce petit groupe aux nez rouges. Il fut interrompu par une voix voisine, mais qui lui était totalement inconnue, il ramena donc son corps vers les deux amoureux qui s'étaient brusquement arrêté de parler, et il comprit pourquoi en voyant le jeune homme roux qui s'était imposé entre eux deux. Derrière se trouvait une jeune fille blonde aux yeux bleus, elle était jolie, et il trouvait bizarre que le gars qui l'accompagnait l'ai laissé tomber pour s'interposer entre un autre couple.

- « Tu viens danser ? »

Après avoir longuement détaillé des yeux le rouquin, Allen posa son regard sur Iku qui faisait de drôles de mimiques. La regard de la jeune fille fit beaucoup de mouvements, vers Lloyd, vers lui, vers celle qui l'accompagnait, puis enfin vers le roux, ce qui ne manqua pas de troubler l'interlocuteur. Celui-ci attrapa vivement le poignet de l'adolescente qui se libéra aussitôt et lui flanqua brusquement un coup de boule sur le torse, il tituba et la regarda d'un air désespéré comme pour une dernière chance, elle répliqua les yeux plissés, la sourire aux lèvres.

- « Non ! »

Elle se retourna aussitôt, et commença à rire d'un rire cristallin, et se tint les côtes comme si elle commençait à avoir un point de côté, comme quand on a rit pendant trop longtemps et qu'on commence à ressentir la fatigue. Le jeune homme aux cheveux blancs vit le rouquin se dirigeait vers un fauteuil un peu plus loin, tout en boitant accroché à l'épaule de la blonde qui lui susurrait des mots à l'oreille, apparemment le coup qu'il avait reçu l'avait pas mal assomé. Allen regarda Iku qui riait encore aux éclats, mais lui ne trouvait pas ça si drôle, elle avait quand même fait mal aux gars, et à ça il n'y avait rien d'hilarant, même si ce gars était impoli et tout ce qui va avec il ne méritait pas qu'on le rejette avec autant d'insistance et de mépris. Mais de ça la jeune fille avait l'air de ne pas s'en soucier et quelques minutes après elle s'était calmée et avait arrêté avec son rire incessant.


La situation dérapa, non il n'aurait jamais penser que Iku allait basculer en arrière. Elle était maintenant étalé par terre, le visage rouge de honte et de gêne, dans une position plutôt bizarre, hors de la norme. Jamais Allen n'avait vu quelqu'un arborait cette position, mais là alors qu'il avait à peine prononcer ses mots pour s'expliquer, elle se redressa et lui cracha des mots à la figure, furieuse.

- « Mais qu’est ce que tu fous ?!! »

Allen aussi devint rouge, il n'aurait jamais pensé qu'elle lui en voudrait parce qu'il lui avait essuyé le visage, quoique c'était Iku, on ne pouvait pas prévoir ce qu'elle allait faire mais là quand même. Le jeune homme ne réussi qu'à bégayer, sortant de sa bouche des mots mi-compréhensible mi-répétés. Un mélange très bizarre qu'il avait prononcé très faiblement, et de toute manière si quelqu'un l'avait entendu il n'aurait rien compris à ses paroles. Et puis personne ne l'avait entendu alors, on ne voyait juste ses lèvres remuait.

- " Je... J- e... Su. Sui.. Suis dé. dé-dé ... Solé... "

Le jeune homme souffla, au moins il avait réussi à prononcer quelques mots. Pour lui surtout, mais cela lui prouvait qu'il avait vaincu une partie de sa timidité. Il regarda autour de lui, fuyant le regard rageur de Iku et vit Lloyd qui portait sur lui un regard compréhensif, puis il détourna le regard. Le jeune brun demanda à Iku si elle allait bien, tandis que Allen qui se mordait encore la lèvre, dégageait les cheveux qui lui couvraient le visage. Le ton plus que rosit de son visage faisait ressortir encore plus de son visage son tatouage, qu'il frotta doucement. Il se gratta la nuque. Prit son souffle. Regarda Iku, et lui présenta ses excuses les plus sincères.

- " Je suis désolé. Je n'ait pas pensé à un moment que tu pourrais basculer en arrière. "

Les jambes du jeune homme se détendirent, elles qui étaient restées pétrifiées depuis tout à l'heure, épongèrent toute la chaleur du sang, ce qui lui donne une sensation agréable, comme quand on se débarrasse enfin de ses satanées fourmis qui rentrent dans tous nos membres. Il respira calmement et entendit une réponse de la part d'Iku, en espérant qu'elle lui en donne une...

_________________
"Je sais ce que nous sommes mais moi, je veux être un destructeur qui sauve des gens."


KIDA'S BAAANG&Membre du club des joyeux écrivains de mahora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noël... [PV Iku/Allen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» La Taverne du Nain Joyeux
» Joyeux noël à tous !
» Joyeux Noel à tous
» Joyeux Noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-rp :: Corbeille :: Evènements terminés-
Sauter vers: